Partagez | 
 

 Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]   
16.02.14 19:01





Vivre pour voir demain.
Blessés et éreintés.
avec - Jolhane




Je presse vite mon bedon en lui disant:

«Non! Non! C'est pas le moment! On mangera plus tard promis!»

J'entends alors Jojo qui fouille dans son sac et tourne la tête. Je la regarde curieux. Comment elle fait pour bouger son bras alors qu'il est tout déchiré? Il faut être très fort dans le cerveau dis donc! Mon ventre fait un bruit bizarre une autre fois et je grince les dents. Non! Non! C'est pas le temps. Soudain, Jojo me tends du pain et des biscuits. J'ouvre les mains et je les reçois; Jojo me sourit. Je la regarde surpris. Ça s'est pas écrasé quand elle est tombée dans la bouche de la racine?

«Ben... Et toi? Tu manges pas?»

Puis elle commence à faire un feu et timidement, je comment à avaler un biscuit. Ah oui! Ça fait beaucoup de bien au bedon! J'écoute attentivement Jojo, pour pas manquer une information. Je regarde vers le haut, essayant d'imaginer le parcours de notre destination sous les arbres. Ça va être dur en dessous dis donc!

Y'a un mini frisson qui e parcoure quand elle dit qu'elle est pas sûr qu'on va s'en sortir et je manque m'étouffer pour ce qui est des os. Beurk! Ça veut dire qu'on est dans la poubelle de carnivores! Peut-être qu'il y a d'autres cadavres pas beaux quelque part...

Je mange durement mon bout de pain pour essayer d'oublier. Ça fait chaud dans mon ventre, comme si ça faisait milles ans que j'avais pas mangé. J,ai fini mon pain puis regarde Jojo qui s'est soudain mise à dessiner sur la carte, avec un gros truc noir salissant. On fait du coloriage pour se détendre?

«Qu'est-ce que tu fais? Oh! Tu indiques où on est?»

Je regarde brusquement Jojo, comme si elle venait de la planète Triton67. Qui n'existe pas.

«Hein?! Mais t'as un bras de blessé! Si je monte, je veux pas que ça empire ton cas! On va faire quoi si je te fais plus mal? Alors je monte si tu promets que ça te fera pas plus mal, Jojo!»

Je me suis levé et j'ai pris la lanterne, mais pas la carte. Peut-être que Jojo en a encore besoin, là. J'ai mon petit poing sur la hanche et je la regarde, déterminé. Moi ça me dérange pas de monter sur son dos, j'aime bien monter sur le dos des gens. Mais elle est blessé ma Jojo, alors il faut faire attention quand même!  



(c) MEI SUR APPLE SPRING

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]   
18.02.14 15:16


Il n'est guère de le temps de chipoter. Avançons.

Feat GAUCHE.


Un poing réprobateur tombe doucement sur le crâne blond. Il n'est guère le sentiments de faire du sentiments. La douleur est là mais chacun se préoccupe que de ce genre de détails leur vie s'étiolerait bien vite à cause de leur bon cœur. Aider son prochain sans douleur, sans obstacle ? Cela n'existe pas ou n'est qu'éphémère tel un enfant protégé  par quatre murs et une famille aimante. Mais l'enfant insiste. Il est bien vain de briser ce juvénile entêtement. Le poing se mue en brosse à cheveux improvisée, du moins l'archer se retrouve une sale dégaine avec les broussailles qui se plantent sur sa tête.

Malheureusement, Gauche n'est point tombé sur la plus conciliante des mercenaires. Bien au contraire, son caprice n'est rien comparé au regard déterminé de son aînée. Trêve de bavardage, il fallait trouver une solution pour vaincre un bien grand démon, la tête brûler qu'est le petit homme. La propriété est d'avancer. Il auront moins de chances d'être  attaqué par surprise et au moins ils se rapprocheront de leur but. Rester fixe c'est assuré qu'un danger leur arrive à leur déconvenue. En parlant de ça, la fosse est bien trop silencieuse à son goût. Mauvais signe.  Pas le temps de tergiverser.

« - Donne-moi le morceau de cape qu'il reste s'il te plaît. »  demande Jolhane tout en tendant la main.

Elle patiente et se fait une écharpe à deux francs six sous pour pouvoir se faire reposer son membre blessé. Cela n'est pas sans grimace de douleur mais une fois cela fait. Elle tourne le dos à Gauche et s'accroupit. Son seul bras valide va servir de support pour l'arrière train de son jeune compagnon. La voix se fait ferme, même légèrement sèche.

« - Gauche, préfères-tu que j'ai moins mal sans rien faire et nous laisser dévorer par des bêtes que nous ne nous connaissons pas ou que je souffre un peu et qu'on ait une chance de s'en sortir pour me faire soigner ? Réfléchis vite. J'attends un instant.»

Le flot du temps poursuit sa route sans les aventuriers, qui doivent partir vite. Jolhane n'apprécie pas perdre ses repères. Fait-il nuit au dessus ? Y a-t-il des créatures dans les environs ? Tout cela est de mauvaise augure et la jeune femme ne désire guère s'attarder longtemps dans cette faille ténébreuse.

Code by NKM

avatar
Invité

MessageSujet: Re: Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]   
21.02.14 2:11





Vivre pour voir demain.
C'est le temps de sortir!
avec - Jolhane




J'ai une réaction tout à fait normal.

«Aïe Jojo!»

Même si ça fait pas mal. J'ouvre un œil boudeur en direction de ma guerrière préférée et ma tête se secoue quand elle me frotte les cheveux. Ma petite bouille est pas contente du tout. J'étais sérieux, moi! Mais le regard que Jojo me lance me fait avaler de travers.

Oh. Faut pas que je proteste plus, mais c'est pas ma faute. Je m'inquiète pour elle. Et puis, je sais très bien qu'il faut se dépêcher, sinon, de grosses, grosses bêtes peuvent venir nous manger tout cru! Je veux pas que Jojo se termine en os à chien, ce serait affreux!

Je me ressaisis quand elle me demande pour la cape et qu'elle me tend la main, je fouille tout partout sur moi jusqu'à ce que je trouve la bande dans mes poches. Je la lui tends, tout curieux en lui demandant tout de suite:

«Tu veux faire quoi? Une corde avec ça?»

Mais non, Jojo se tourne et je comprends, à la regarder, qu'elle se fait une belle prothèse pour son bras. Enfin belle... c'est pour ce qu'on a. On fait avec tous les moyens du bord, comme disait Otto! Je me fais tout petit quand elle me parle, dos tourné.

Je sens que je me fais gronder, même si ce n'est pas vraiment ça. Je regarde mes pieds, les mains dans mon petit dos et je fais des cercles sur la terre humide de la bouche de la racine. Je n'aime pas me faire gronder... je me sens tout nul après... Mais Jojo, elle a raison, c'était égoïste ce que j'ai dit. J'y avais pas pensé, moi. Alors je secoue la tête et la relève, plus déterminé que jamais.

«Je veux qu'on sorte d'ici. Je veux pas que la racine nous digère. C'est bon Jojo! Je comprends maintenant, alors on y va tout de suite, comme ça, ce sera plus vite! Merci de m'avoir réveillé! Comme ça, je serai plus égoïste, non, non!»

Alors je serre un peu plus la lampe dans ma main et je prends la carte, j'attends que Jojo soit prête à me recevoir et je grimpe sur son dos, faisant bien attention à ce que tout ne soit pas dérangé. Je serre fort la carte parce que c'est notre grand trésor, plus grand que la lettre mystérieuse qu'il faut réussir à amener.  



(c) MEI SUR APPLE SPRING

PNJ
avatar
Tatie Anna
Messages : 98
Age : 24

MessageSujet: Re: Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]   
21.02.14 7:42



Attention !

L'intervention de Tatie Anna


Alors que votre touchante petite conversation allait arriver à sa fin, des bruits se firent entendre plus loin. Comme des bruits de pas. De nombreux pas. C'est alors que vous remarquez, plus loin vers l'est, une petite troupe de loup s'approcher. La mauvaise nouvelle, c'est qu'il ne semble décidément pas content de vous voir là. De la chair fraîche dans son territoire, cela ouvre l'appétit. La bonne nouvelle en revanche, c'est que s'il y a des loups en vie ici, cela veut dire qu'il y a une sortie, sans doute derrière eux. Mais ils ne vous laisseront pas filer si facilement.


hrp ; Voici quatre loups qui vous font face. Au vu de leurs tailles, il s'agit bien d'animaux et non pas d'Algiz. Méfiez-vous de leurs assauts, ils savent comment chasser en groupe, et connaissent un peu mieux les lieux que vous. Bonne chance ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]   
22.02.14 16:14


Après les frères, les crocs germains se dévoilent.

Feat GAUCHE.


Le bras tente tant bien que mal de supporter le poids du petit être alors que l'autre se targue de dessiner une grimace de douleur à chaque mauvais mouvement. Chaque élancement s'étouffe dans la gorge. Il faut avancer. Gauche est le fil d'Ariane et Jolhane, le Thésée qui les sortira de ce dédale lugubre, sombre et rocailleux. La lumière est vacillante il est difficile d'éviter certains passages glissants ou les nids de poules parsemés. Mais aucun  incident ne les interrompt. Seul le temps coûte cher. Leur avancée est lente mais tant qu'ils sont en sécurité et déterminés à s'en sortir, rien ne les stoppera.

Même ces hurlements caractéristiques d'une meute de loups. Il faut les éviter. Malheureusement c'est ne pas considéré l'odorat affûté de ces canins. Vu la configuration de la zone il est clair que la rencontre se fasse imminente et forcée. Jolhane se mord les lèvres. Son bras soulève un peu plus Gauche comme si ce geste naïf lui permettrait de garder son compagnon vivant. Les injures grommelés sortent des lèvres de la combattante affaiblie. Les loups n'apprécient pas la chair humaine mais s'ils se présents pour protéger leur territoire, le duo risque de devoir réfléchir à fuir.

D'abord sortir de ce guet-apens non désiré est la priorité. Mais le vent glacé semble annoncé que leur fuite ne sera pas de toute repos. Les animaux se révèlent. Peu nombreux pour une meute mais suffisant pour malmener deux humains perdus dans cette fosse. La viande séchée restante n suffira pas pour détourner leur attention et satisfaire leur ventre. Ils savent aussi que Jolhane est blessée, que Gauche est un jeune. Il faut profiter de leur tactique de chasse, du temps qu'ils leur accordent pendant qu'ils réfléchissent à quel individu dangereux s'attaquer. Déjà ne pas reculer ce serait un signe pour les loups de les attaquer. Un murmure transperce les feulements :

« - Gauche, respire, reste tranquille. Accroche toi bien à moi avec tes jambes. Garde la lampe bien au dessus de nous. »

Jolhane tente tant bien que mal de trouver les rares bouts de bois du feu qu'elle a pu récupéré, présent dans sa sacoche. Elle tend le plus long puis dévoile des morceaux.

« - Peux-tu l'allumer ? Cela nous servira de torche et de boucliers. Les loups sont beaux être de fins limiers et de bons chasseurs. Ils ont peur du feu. Pour les petits morceaux, ils vont servir de projectiles pour les écarter du chemin. Puis tu devrais les jeter en arrière dès que nous aurons traversé ce mur de loups d'accord ? Sinon tu jeteras la lampe. Il y a un peu d'huile. Cela pourra créer un petit mur qui les ralentira. »

Les chances de s'en sortir avec ce plan sont faibles mais c'est le seul qui peut les sauver. La voix n'a pas tremblé une seule fois pour garder confiant Gauche mais aussi pour ne pas paniquer pour rien. Ils sont acculés mais ils ne doivent pas montrer leur faiblesse. Ils doivent avancer jusqu'au bout... Jolhane est concentrée. Elle n'est pas seule. Il faut d'abord s'en sortir avant de se réjouir de la porte de sortie qui daigne se montrer à travers cette épreuve.

Code by NKM

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]   

 

Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Vivre pour voir demain. [Feat. Jolhane]
» Juste pour voir le niveau de Fogia en dictée...
» AddOn pour voir les sacs et les banques de tous ses persos.
» La réalité augmentée pour l'avenir des jeux-vidéo....
» LISTE DES SITES QUI PAYENT VRAIMENT ET ASTUCE POUR GAGNER PLUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum