Partagez | 
 

 Complicité fraternelle [PV Lloyd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
23.02.14 23:22



Complicité fraternelle

Naberius se trouvait là, au milieu des landes perdues de l'Est d'Ilmyde. Cet endroit isolé était parfait pour le rendez-vous qu'il avait donné à son ombre. Lloyd... Il appréciait autant cet homme qu'il pouvait parfois le trouver barbant. Mais tout ce qu'il faisait, c'était pour l'aider, il ne pouvait donc pas lui en vouloir. Tout ce qu'ils ont accompli dans le passé... C'était en grande partie grâce à lui que le Roi pouvait désormais prétendre à ce titre, même si l'inverse était également vrai. Sans le loup blanc d'Ilmyde, jamais ce corbeau n'aurait réussi ses coups d'états et le pays serait toujours aux mains de l'Usurpateur. Rien que cette pensée était terrible pour lui. Certes, au début de cette révolution, Naberius n'avait que faire de l'avenir de cette nation, il souhaitait simplement faire vivre sa sœur et assouvir sa soif de violence. Mais son bras droit avait réussi à lui inculquer l'amour de sa race et, bien que toujours très violent, le jeune homme n'avait plus exécuté d'Algiz depuis un long moment. C'était également ceci qui lui avait permis de se faire tant apprécié par le peuple d'Ilmyde.

Alors qu'il ressassait le passé, il entendit un bruit, plus loin. Comme un bruit d'aile. Son camarade arrivait-il enfin ? Sans doute devait-il trouver l'endroit de ce rendez-vous plutôt louche, mais qu'importe. Ici, ils seraient tranquille pour faire ce que bon leurs plaisent. Et Naberius avait juste envie de se défouler suite à un petit désaccord que les deux jeunes gens avaient eu quelques jours plus tôt. Le Loup blanc réajusta la fourrure du col de sa cape "royale" et se prépara. Bien vite, il eut le corbeau dans son champs de vision, ce dernier se posait sur le sol, profita de l'absence de vents et de neige. Parfait, il était au sol, et il venait de reprendre son apparence humaine. Le Souverain se précipita vers lui et dans un bond se transforma en loup rapidement, laissant quelques étincelles blanches derrière lui. Il finit ensuite son saut sur Lloyd, purement et simplement. Les deux Algiz roulèrent sur le sol pour qu'enfin, Naberius se retrouve au-dessus de lui, ses pattes avant sur ses épaules. Il lui grogna dessus, d'un grognement sourd mais pas agressif. On sentait tout de suite qu'il avait simplement envie de s'amuser, rien de plus. Il se recula ensuite, satisfait, et repris sa forme humaine, sa fourrure reprenant l'apparence du jeune homme et de ses vêtements. Il était en face de son ami et le dévisagea, un large sourire sur les lèvres.

"J'ai gagné, Lloyd. Encore. Tu commences vraiment à te faire vieux, tu sais ?"

Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
24.02.14 20:16

Gamin, louveteau puéril... N'avait-il rien de mieux à faire que de le convier dans un tel endroit? Peut être que le roi avait du temps libre, à perdre même, mais lui, son fidèle bras droit, avait du pain sur la planche. Il gérait un pays, lui, Ilmyde n'allait pas retrouver sa splendeur avec un dirigeant pareil à sa tête... Encore une idée saugrenue avait du traverser son esprit, sinon il ne voyait pas pourquoi Naberius le faisait venir dans ces landes gelées, où peu de vie subsiste, résiste. Une idée germa dans la tête plumée de Lloyd, il se pourrait que le Loup s'en veuille pour sa résignation d'il y a quelques jours. Naberius... s'excuser, reconnaître ses tords... cette pensée le fit doucement sourire.

Bon il était presque arrivé, il fallait qu'il pense à trouver un endroit adéquate pour atterrir, un Corbeau d' 1m80 de haut prenait de la place. En cherchant il aperçu en bas, sur la terre ferme, une royale tête blanche emmitouflée dans un lourd manteau, son roi était déjà là. Profitant que le vent et la neige fassent une pose, il se posa en douceur dans la neige, les ailes firent place aux bras et les plumes à ses vêtements noirs et verts habituels.

Mais une chose l'intrigua pourquoi donc son roi s'était-il mit à courir? Peut être que, finalement, il avait une envie folle de le voir. Les fesses dans la neige, il s'interrogea profondément sur sa manière de réfléchir lorsqu'il s'agissait du Loup, l'espoir et l'amitié qu'il avait placer dans ce jeune homme le faisait vraiment envisager toutes sortes de choses fantasque. En même temps il apprécia le geste, il était l'une des rares personnes à connaître et voir cette facette cachée, et même insoupçonnée, du garçon. Il sourit intérieurement, pas question de montrer ce qu'il ressentait.

Le roi avait la force, lui la ruse comme armes, alors en se relevant il fit mine de rien et resta totalement stoïque. Il n'allait pas faire à Naberius le plaisir de s'énerver, l'albinos était déjà bien trop heureux comme cela. Il enleva la neige restée collée à lui et prit son air sérieux, son visage public, qui ne laisse rien transparaître et finit par rétorquer à son souverain, dont l'ego était rapidement blessé.

-Je pense que je vieillis pour deux simplement. Il lui jeta un regard en biais. Avec un roi comme le mien je suis obligé d'assumer plusieurs rôles... Je me fais des cheveux blancs à cause de toi. Bon pour quoi m'as tu fait venir... dans un tel endroit?

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
26.02.14 11:07



Complicité fraternelle

Le jeune homme observa tranquillement les alentours tandis que Lloyd parlait. Il ne l'écoutait qu'à moitié, lui et ses sermons perpétuels. C'était pourtant lui qui avait insisté pour que Naberius rejoigne son mouvement de révolution et en devienne le chef. C'est également lui qui exposé en premier l'idée de faire du Loup Blanc le nouveau roi d'Ilmyde. Il n'avait plus à se plaindre, maintenant qu'il avait atteint son but. Le souverain tenait bien les rênes de son pays pourtant... Fidèlement secondé par Lloyd. Qui était toujours là pour aider Naberius dans cette tâche, parfois bien plus que la normale. Ses conseils avisés lui étaient toujours très utile, tout comme ceux de Myrrh. L'Algiz avait bien de la chance de les compter parmi ses alliés. Mais le problème de ce corbeau était sa fâcheuse tendance à toujours faire des reproches à son protégé.

"Pourquoi je t'ai fait venir ici ? Car là, nous serons au calme pour... Discuter."

N'étant pas trop loin de Valtac, le froid se faisant bien moins sentir qu'au plus profond des terres glacées. Maintenant qu'il y repensait... Les deux compères avait dû se rencontrer non loin d'ici. Naberius se souvenait parfaitement de leur première rencontre. Il ne savait pas pourquoi Lloyd se trouvait dans ces lieux dévasté avec autant d'hommes mais la seule chose qui comptait pour lui à l'époque, c'était survivre. Et le corbeau avait avec lui un grand nombre de vivres ainsi que des vêtements plus chaud que ceux que portaient le jeune adolescent et sa sœur. C'était pour cette raison qu'il l'avait attaqué, et également car il adorait encore plus la violence que maintenant. Il n'avait pas cherché à savoir la raison de sa présence en ces lieux et à vrai dire, même aujourd'hui il l'ignorait encore. Peut-être qu'il devrait lui demander, un jour. Le Roi d'Ilmyde se retourna ensuite vers son conseiller, secouant le peu de neige qui était resté sur son manteau suite à sa transformation.

"Tu te souviens de ce problème que nous avons eu il y a quelques jours, sur la marche à suivre concernant les royaumes des humains ?"

Voilà un sujet sensible car concernant les humains, l'extrémisme de Naberius pouvait être réellement affligeant. Sa haine aveuglait son jugement et son envie de domination n'offrait aucune solution un brin pacifique. Son envie première était de lancer une offensive de grande ampleur sur les autres royaumes et d'imposer le règne des Algiz sur tout Meinarest. Il savait qu'Ilmyde pouvait en avoir les moyens, mais Lloyd s'opposait à cette décision. Il voulait désormais savoir pourquoi, et avoir une dispute franche avec son ami s'il le fallait.

"Pourquoi avoir refusé cette idée de lancer un assaut de grande ampleur sur Kireïde ? Nous avons détruit une partie de leur royauté, nous devons continuer dans cette voie et les annihiler tant que c'est réalisable."


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
26.02.14 19:36

Il le savait, il voulait revenir sur leur éternelle point de désaccord. Il soupira et se demanda au plus profond de lui quand est-ce que cette querelle allait se terminer. Peut être jamais. Le Corbeau se considérait comme borné mais son jeune ami l'était tout autant, sinon plus, il ne savait pas quand est-ce qu'il allait pouvoir lui faire entendre raison.

De la jugeote voyons, de la jugeote! Que cet enfant pouvait en manquer... Foncer tête baissée dans le tas, mordre, griffer, faire mal physiquement ça il savait faire mais pour le reste c'était autre chose. Bien que cela faisait un moment qu'ils se connaissaient le Loup n'avait toujours pas entendu raison sur certains points, selon son bras droit.

Toujours droit comme un piquet il se contenta, de souffler en faisant quelques pas dans la neige, gardant son calme. Patience est mère de sûreté et Grayling seule sait à quel point il en avait, de la patience. Un bon plan, un qui est sur d'aboutir n'est pas précipité ou brusque.

-J'espère que cette fois tu vas entendre raison... Notre peuple est fort, il n'y a aucun doute la dessus, finir de détruire Kireïde est faisable. Mais après? Tu y as pensé? Les autres royaumes se liguerons contre nous, malgré notre puissance ils ont le nombre. Peut être que nous arriverions à les anéantir, mais quel en sera le prix. Combien des notre devrons tomber?

Il marqua un petit temps, s'arrêta et se tourna vers Naberius. Il s'avança vers lui et plongea ses yeux dans les siens, ne pouvant retenir un petit sourire sadique, voir cruel.

-Kireïde est faible, le futur roi veut la paix sur Meinarest... Crois-tu que ce puant d'Oberon souhaitera faire de même? Personne n'est dupe! Autant limiter nos actions aux yeux du public et faisons que les hommes s’entretuent. Il sera d'autant plus facile de briser les restes de ces royaumes fratricides.

Au fur et à mesure de son exposé son sourire n'avait cessé de grandir, dans ses yeux on pouvait voir une lueur de folie, cachant le feu qui brûlait en lui. Quoi de plus jouissif que d'élaborer des plans contre les grands pour les faire tomber, pour son propre profit.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
02.03.14 23:32



Complicité fraternelle

Qu'est ce que Lloyd pouvait être insupportable. Encore plus lorsqu'il avait raison et que Naberius le savait pertinemment. Mais il n'allait surement pas l'admettre. Il ne voulait pas attendre que les humains s'entretuent dans une de leurs stupides querelles entre membres de la même races. Cela serait trop long, bien trop long. Le Souverain voulait imposer sa vision du monde aux humains le plus vite possible. Il avait envie de voir les Algiz dominer Meinarest le plus vite possible, et l'idéal de Lloyd lui semblait un peu trop long. Certes, le dirigeant du pays d'Asmosa n'hésiterait pas à lancer une guerre, ils seraient peut-être même les adversaires les plus dangereux du continent. Mais seul face à eux, Ilmyde pourrait l'emporter sans souci. Et l'ordre du culte n'était plus réellement un danger en ces temps troublés. Il ne suffisait que d'un souffle pour faire tomber cette fragile "nation", si on pouvait encore la nommer ainsi. Le corbeau n'avait pas à être ainsi effrayé des humains.

"Tu comptes attendre que ces imbéciles se détruisent eux-même ? Tu sais très bien quel comportement vont adopter les pleutres d'Asmosa ! Ils éviteront tout conflit et renforceront leurs armées ! Mieux faudrait attaquer le plus tôt possible !"

Mais cette phrase fit naitre en Naberius un autre souci que Lloyd n'hésiterait pas à lui lancer à la tête : S'ils détruisent Kireïde, Asmosa aura le temps de constituer ses défenses et la conquête n'en sera que plus difficile. Dans ce cas, il n'avait qu'à détruire Oberon et son royaume pour avoir ensuite le champ libre pour envahir Meinarest. Et attaquer ce royaume de lâche pourrait-être bien plus facile qu'il n'y parait, si l'armée des Algiz trouvait une passe dans les montagnes de Gel pour contourner le mur nacrée...

"Non tu as raison ! Ce n'est pas Kireïde mais Asmosa que nous allons attaquer en premier. Ainsi, une fois cette menace écarté, les autres pays s'inclineront devant nous !"

Pour lui, c'était une forme de sagesse. Pour les autres, c'était de l'inconscience, tout simplement.


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
15.03.14 18:26

Peut être que donner un grand coup sur la tête de cette tête de mule suffirait pour le raisonner... Non, il fallait être réaliste, il faudrait bien plus d'un coup pour réussir faire comprendre quelque chose à cet idiot! Lloyd ne voyait là aucunes solutions, en attaquant un pays, peu importe lequel, les autres auront le temps de s'armer, se préparer pour une riposte.

Sa bouche, qui ne souriait plus, se crispa, il releva un sourcil, dubitatif, comme pour montrer nettement sa désapprobation à son souverain, qui de son côté semblait tout enthousiasmé par son idée. Ce gamin était peut être fort mais il avait de la chance d'être bien entouré, ça lui avait évité bien des ennuis et le Corbeau comptait bien sur le fait que cela dure! Et pour cela il devait faire changer d'avis cette boîte crânienne vide qui lui faisait face.

Même si le brun parlait ainsi du roi d'Ilmyde c'était plus par affection, par soucis que par réelle colère, il ne voulait qu'il risque de perdre son trône. Non qu'il ne le pensait pas capable de le garder mais il ne voulait qu'on puisse, massivement, contester son autorité. L'oiseau savait au plus profond de lui que Naberius était celui qui allait changer les choses, qui ferait de leur nation la plus puissante de toute, il était le leader qu'il avait tant attendu. C'est pour cette raison qu'il devait le raisonner, pour le protéger, lui et le pays.

Devant le jeune homme Lloyd n'avait pas sa droiture et sa froideur habituelle, celles que le palais et le public connaissaient, devant lui il s'autorisait à se "lâcher". Tout comme celle du roi une facette de sa personnalité n'était visible que des amis proches, très proches et ce cercle pour lui se résumait à ce souverain à la tête dure. C'est pourquoi suite à la "prodigieuse" idée du Loup il ne put s’empêcher de faire un petit tour sur lui même, la tête levée vers le ciel, en signe de désespoir, avant de le saisir par les épaules histoire de lui faire comprendre son inquiétude.

-Mon très cher Naberius... quand apprendras-tu la patience? Le problème reste le même, si nous attaquons Asmosa les autres pays auront le temps de prévoir la riposte, j'ai ouïe dire que le futur roi de Kireïde cherche à réformer son état, il veut faire changer les choses, il ne laissera pas une nouvelle attaque impunie. Son couronnement aura bientôt lieu et je suis sur qu'il sera très instructif! Envoyons des espions là-bas pour l'occasion et voyons ce qu'il s'y dit.

Il tapota une des épaules de son ami avant de s'écarter un peu de lui. Mains jointes, comme pour une prière, le bout de ses index touchant ses lèvres, il regardait la forêt sans la voir, ses méninges fonctionnant à tout va.

-Nous y apprendrons des informations capitales, nous pourront voir comment cette monarchie sans roi c'est "reconstruite", nous trouverons vite les failles... ce sera d'autant plus facile de les détruire définitivement... Puis nous serons ainsi proche des autres chefs d'états... Il s'exclama soudainement: AH quelle merveilleuse source d'information nous avons là!! Il regarda son roi, une étincelle dans les yeux. En étant présent ce jour là nous serons assit sur ce qui peut être la clef de notre réussite... je le sens!

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
17.03.14 23:36



Complicité fraternelle

En temps normal, Naberius se serait sans doute emporté, quand bien même il s'agissait de son bras droit et son fidèle ami. Il n'aimait qu'on lui dise qu'il avait tort, il préférait avoir toujours le dernier mot. Bien sûr, le jeune Algiz savait faire preuve de finesse et de tactique quand il le fallait mais la plupart du temps, quand il s'agissait d'affrontement avec les humains, l'instinct passait avant le reste. L'instinct et ce besoin primaire de répandre le sang. En temps normal, le Souverain aurait sans doute défié le corbeau pour imposer sa façon de voir les choses. Mais pas là non. Là, l'idée était vraiment tentante. Profiter du couronnement de l'humain de Kireïde pour obtenir des informations sur le gouvernement déjà fragilisé par le Grand Complot. Mais quelque chose ne convenait pas dans la proposition de Lloyd... Il comptait laisser tranquille la famille royale et le pays de ces êtres inférieurs ? Grayling, qu'il manquait d'ambition. Assassiner un roi le jour de son couronnement, ou comment détruire purement et simplement le dernier symbole d'espoir d'une nation. C'était sans doute la meilleure des occasions, bien que les pertes risquaient d'être lourdes.

"Lloyd ! C'est une excellente idée que voilà ! Mais il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin, il faut achever la royauté kireïdienne !"

Mais agir ainsi voulait dire envoyer de nombreuses troupes. Risquer de se faire repérer et de voir tous les soldats présents sur les lieux périr. Une diversion ne serait sans doute même pas possible car au moindre mouvement suspect, la sécurité autour de ce Phoebus serait grandement augmenté et l'atteindre serait bien plus complexe. Même Naberius, sans doute un des Algiz les plus puissants d'Ilmyde ainsi que l'un des hommes les plus forts du continent, ne pourrait réussir cette mission sans y laisser la vie. Et il préférait ne pas périr tant que les Algiz ne dominerait pas complètement Meinarest. Que faire, que faire... Envoyer des esclaves faire le sale boulot à leurs places ? Pas assez fiables. Un petit commando d'élite suicidaire ? Perdre des hommes forts étaient la dernière chose à faire.

"Grah, si seulement les asmosiens ou les religieux pouvaient attaquer à notre place ce jour là. Cela éviterait que nous perdions nos meilleurs éléments dans un conflit suicidaire."

Il venait de soulever un point intéressant, comme si les paroles de Lloyd un peu plus tôt avait réussi à lui faire comprendre comment agir. Mais comment ce corbeau décrépi allait-il le prendre ?


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
20.03.14 0:16

Le Corbeau fut comme paralysé par les paroles du Loup, il se figea instantanément comme électrifié par les mots qui venaient de sortir de cette bouche. Mots qui habituellement étaient si violents, cruels dénués de sens, là ils étaient raisonnés, le brun eut l'impression de s'entendre parler. Gloire à Grayling, déesse capable des plus beaux miracles!! Elle venait d'exhausser un vœu qu'il faisait depuis longtemps, très longtemps, depuis le début en fait, depuis qu'il connaissait le roi.

Chose très rare Lloyd se retrouva sans voix, il était là, dans la neige, face à son souverain, bouche-bée, un deuxième miracle peut être. Il pouvait sentir les larmes lui monter aux yeux et ne put retenir un élan de fierté mêlé à de l'amour pur, alors sans réfléchir il prit le jeune homme dans ses bras.

-Je pense que ce moment est à marqué d'une pierre blanche. Je... je suis si fier! Il se recula et ébouriffa ses cheveux. Je savais de ton cerveau n'était pas mort!

Il poussa un soupir de satisfaction, tous ses efforts n'étaient pas vains! Peut être devraient-ils fêter ça? Soudain il fut de nouveau frapper par la grâce divine, une idée, non deux, non plus, il y avait tellement de possibilités pour mettre en oeuvre ce plan, il adorait ça, le trop plein d'idée puis le tri et le peaufinage, c'en était presque jouissif pour lui! Il faisait à présent les 100 pas, le cerveau en ébullition, ses mains s'activant dans le vide accompagnants sa pensée, complètement absorbé.

Il fallait qu'il se mette au travail, qu'il trouve la meilleure solution pour cette attaque surprise, mais peut être pouvait il en parler avec Naberius, le jeune homme semblait avoir conscience de l'étendu de la chose. Bon, très bien, pour une fois il n'allait pas se la jouer solo et pour discuter tranquillement de ça il avait besoin d'un endroit calme et chaud, parce que là il commençait à faire vraiment froid.

Ils pouvaient retourner au château, Lloyd y avait toutes ses cartes, plans, ses "poupées" comme les appelait le royal carnivore, mais ce n'en était pas, c'était des figurines pour mieux prévoir, visualiser les choses, mais bon ça il ne le comprendrait pas. Ou alors il pouvait se trouver un endroit non loin de là. En plan de secours, mais aussi de "pièce à penser", où il pouvait se retirer loin du bruit et de l'agitation du château, le brun avait des cabanes habitables installées un peu partout sur le territoire. Il était toujours préparé, à la moindre éventualité. Il se tourna rapidement vers son roi pour savoir ce qu'il voulait faire.

-Cette conversation est délicieuse, j'ai nombre de choses à te dire mais il fait froid. Tu préfères quoi, retourner chez nous ou découvrir l'un de mes "palaces champêtres"?

C'était lui le souverain alors à lui de prendre les décisions, tandis que Lloyd lui donnaient à voir les meilleures propositions possibles.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
23.03.14 15:05



Complicité fraternelle

Lloyd s'approcha de Naberius et le serra dans ses bras. Comme ça, sans prévenir. Décidemment, ça n'allait pas mieux pour ce corbeau décrépi. Manquait-il autant d'affection qu'il se rattrappait désormais sur son jeune protégé ? Rien n'allait plus. Le Loup se dégagea de cette étreinte et observa son ami en souriant. Son cerveau n'était pas mort, hein ? Il allait voir si ses muscles n'étaient pas mort, eux. Avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, Lloyd s'était éloigné et semblait perdu dans ses pensées. Sans doute était-il en train d'imaginer une bonne dizaine de plan pour préparer dignement ce... "Couronnement". Et dans ses cas là, même une attaque ne le ferait pas émerger. Naberius observa alors les alentours. Allaient-ils rester ici indéfiniment ? Cela ne dérangeait pas vraiment le Souverain qui avait vécu ici durant des années et des années, mais... Il aurait préféré au moins s'abriter un peu, dans une des ruines ou des cavités rocheuses dans lesquelles il avait passé son enfance. Alors qu'il allait proposer cette option à son bras droit, Lloyd le devança en lui proposant de rentrer ou de découvrir ses "palaces champêtres." Palaces champêtres ? Sans doute devait-il parler de ses fameux retraites dans lesquelles il s'isolait lorsque le besoin de calme était trop intense. Et il l'autorisait à se rendre là bas ? Le Loup n'allait sûrement pas refuser, ainsi il saurait où chercher lorsque son corbeau préféré disparaitrait du palais de Valtac.

"La réponse est évidente, non ? Fais moi découvrir tes fameuses retraites ! J'ai hâte de voir dans quelle genre de taudis tu t'isoles parfois... Tu m'ouvres le chemin ?"

Ni une, ni deux, Naberius se changea en loup, prêt à suivre son conseiller à travers la neige qui commençait à tomber de plus en plus fort.


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
24.03.14 20:21

Réponse évidente, en effet. Impatience du jeune loup. Sourire en coin de l'homme plus âgé qui avant de prendre lui aussi sa forme animal, lança au Loup.

-Alors suit moi... si tu le peux.

Les défis, habitude ridicule que ces deux Algiz aimaient à pratiquer, tout étant prétexte à les déclencher. Lloyd prit son envole et ne se gêna pas pour prendre de l'altitude, beaucoup d'altitude, parce qu'il fallait se l'avouer c'était drôle de voir Naberius courir pour arriver à le suivre. Avoir le vent dans le dos, il n'y avait pas à dire, c'était pratique et surtout très agréable, deux battements de ses ailes géantes suffisaient largement à parcourir plus d'une centaine de mètres.

Au bout de quelques minutes il aperçut une cavité dans la montagne, sa cavité, il piqua droit dessus, arriva à toute vitesse devant et posa un pied à terre. Il avait retrouver son chaud manteau et il tira la clef qu'il avait accroché au bout d'une ficelle en attendant que son roi arrive, ce qui ne tarda pas. Sans attendre il s'engouffra dans ce trou béant au milieu de nul part.

Le noir envahit vite la grotte mais la lumière qui filtrait encore laissait apercevoir ce qui semblait être la fin de celle-ci pourtant ce n'était pas le cas et si l'on y regardait de plus près on pouvait distinguer une porte ainsi qu'une étroite fenêtre en hauteur. Il ouvrit la porte et pénétra dans une pièce plutôt large dont les murs étaient en pierre simplement poncée, alors que le sol était orné de parquet, beaucoup plus confortable.

Sur le mur de gauche il y avait un grand bureau plein de paperasse en tout genre, avec à ses côtés pleins de rouleaux, des cartes de tout Meinarest et de différents grands bâtiments, il était toujours prêt ainsi. Une bibliothèque plutôt imposante faisait l'angle et faisait face à un "salon", dans l'autre coin, où était posé, sur le sol, une fourrure de grande taille ainsi qu'une myriade de coussins, quoi de mieux que de se prélasser dans des coussins moelleux. Et enfin à droite il y avait la cheminée, avec un peu de bois pour l'alimenter, c'est fou ce que les esclaves humains pouvaient être utiles parfois! Le tout bien sur était décoré dans le meilleur "goût", selon le brun, on aurait, en réalité, pu se croire dans une des salles souterraines du château.

-Si mon seigneur veut bien se donner la peine! Dit-il en faisant rentrer le jeune homme pour pouvoir fermer. Fais comme chez toi!

Il se dépêcha d'allumer un feu, la pièce n'étant pas énorme, ils pourraient bientôt profiter de sa chaleur. Maintenant plus une minute à perdre il fallait agir, ou plutôt réfléchir, c'est pourquoi le propriétaire de la demeure se dépêcha de fouiller parmi ses nombreuses cartes et documents.

-Je suis sur que le plan de ce maudit château est quelque part par là. Siffla t-il entre ses dents.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
26.03.14 19:26



Complicité fraternelle

Un défi ? Evidemment, Naberius le releva et suivit son bras droit aussitôt que ce dernier eu pris son envol. Bien sûr, il ne pouvait pas tenir la distance avec un Corbeau, mais le simple fait de s'élancer sans penser à rien dans les plaines gelées d'Ilmyde, sentir le vent traverser sa fourrure... Rien ne pouvait plus lui faire plaisir. C'était un plaisir pourtant simple mais que sa tâche de Roi lui interdisait trop souvent, hélas. Rapidement, il perdit le Corbeau de vue mais son odeur, elle, était toujours présente. Bien sûr, il ferait mieux de ne pas le lui dire, pour ne pas le vexer. Ce n'était pas qu'il émanait de lui une odeur désagréable, au contraire. Juste... C'était son odeur, l'odeur de Lloyd, une odeur qui était reconnaissable. Il n'y avait pas vraiment de mot pour décrire cette impression. Rapidement, Naberius rattrapa son ami qui l'attendait devant l'entrée d'une caverne, au bord d'une falaise. Il se reculait dans une grotte ? Lui ? Il y avait un problème... Ca ne lui convenait pas réellement. Mais une fois à l'intérieur, le Loup comprit : Ca n'était que l'entrée, son bras droit s'était amusé à créer, à l'intérieur même de cette cavité, une véritable petite maison dont la lourde porte s'ouvrit une fois que Lloyd tourna la clé dans la serrure. Une fois dans cette bâtisse, seules les parois rocailleuses montraient que l'on se trouvait encore dans une caverne tant tout était somptueusement bien décoré. Il y avait même un feu qui brûlait dans la cheminée. Voilà pourquoi le bras droit avait pris plus d'esclave que la norme, pour s'occuper de ses retraites. Naberius ne se gêna pas pour faire comme chez lui et pris place à même le sol, sur la kyrielle de coussin. Il avait déjà vu ce genre d'installation chez Anhlyr, mais c'était encore un peu plus confortable à Manest qu'ici. Le Seigneur n'allait pas faire son difficile toutefois. Il détailla la pièce des lieux, curieux de découvrir dans quoi vivait son ami.

"Lloyd, Lloyd, Lloyd... Tu dois être le seul Algiz au monde à aménager ainsi une vieille caverne dans les Terres Glacées. Et le pire, c'est que le rendu est plutôt pas mal. Voire même très sympathique."

Il le regardait faire, fouillant dans ses affaires pour retrouver les plans du château de Kireïde. Il avait les plans du château ? Il n'y avait bien que lui pour avoir de tels atouts dans sa manche. La pile ahurissante de cartes et d'autres documents de ce genre qui s'empilaient sur son bureau laissait bien voir à quel point il était prêt à tout. Une question intrigua toutefois Naberius : Etait-ce lui qui avait rassemblé tous ses documents, ou conviait-il cette tâche à quelques espions à sa solde ?

"Un jour, il faudra vraiment que tu m'expliques comment tu as réussi à obtenir autant de documents si utiles... Ce sont des vestiges de ton passé de criminel ?"

Maintenant qu'il en parlait, il remarqua qu'il ne connaissait rien du passé de son bras droit. Le Loup se redressa alors et fixa son ami avec insistance. Il voulait connaître son histoire, et il allait la savoir, que Lloyd le veulent ou non.

Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
29.03.14 15:18

Bien qu'affairé le Corbeau gardait un oeil sur Naberius, non parce qu'il avait peur qu'il fasse quelque chose de mal mais plus simplement parce qu'il en avait l'habitude. Il faut dire que c'était un peu son métier après tout, pour pouvoir servir le souverain du mieux qu'il pouvait il fallait qu'il soit constamment à l'écoute de ses besoins, pour les anticiper. C'est pourquoi il su qu'il s'était affalé dans ses coussins, typique de lui d'ailleurs, mais aussi qu'il sentit son regard sur son dos, après avoir observé les lieux.

-Suis-je le seul à avoir un cerveau en Ilmyde? Cela me semblait assez évident que c'était un lieux propice pour un lieu de "retraite". En tout cas merci du compliment, même si cela ne devrait pas te surprendre. Il le fixa. Tu me connais non, je ne fais pas les choses à moitié.



Il reprit sa fouille dans sa montagne de carte et autres documents, cela commençait à l'énerver de ne pas trouver. Il savait qu'ici il avait des plans du château de Kireïde ainsi que des rapports d'études sur le bâtiment, la ville, les gens, enfin sur tout ce qui pouvait lui être utile un jour ou l'autre.

Le Loup le fixait toujours d'une manière plutôt perplexe il lui semblait, il est vrai qu'il n'avait peut être jamais vu l'étendue de la bibliothèque/cartothèque de son bras droit. Le connaissant c'est sans doute ça qui l'intriguait, il n'était pas habituer à mettre sa truffe dans des bouquins ou des cartes. La phrase du roi fit mouche, Lloyd se retourna soudainement vers lui, un sourcil réprobateur levé.

-Moi un simple criminel?! Tu veux rire j'espère. Je suis bien plus qu'un vulgaire voyou! Puis il lui lança un air mystérieux. A t-on avis? Le cercle de mes "contacts" est-il assez fiable pour que je leur demande ce genre de chose ou alors je me déplace en personne?

Il lui sourit d'un air malicieux, il était rare pour le roi de lui demander ce genre de choses, il ne s'intéressait pas vraiment à comment il avait pu obtenir ses informations tant qu'elles étaient justes.

Il préféra donc le laisser chercher, après tout ça avec fonctionné un peu plus tôt. Quelles idées étranges allaient sortir de la tête de Naberius.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
02.04.14 20:12



Complicité fraternelle

Ne pas faire les choses à moitiés, oui c'était plutôt un bon résumé de Lloyd. Et ce ne fut donc pas à moitié mais bien entièrement qu'il éluda la question de Naberius et qu'il n'en dit pas plus sur son passé. Le fourbe. Mais il n'allait sûrement pas s'en tirer à si bon compte. Le Corbeau fixait le Loup... Qu'attendait-il de lui ? Des suggestions d'assauts, d'espionnage, d'actions à effectuer ? Eh bien, tant qu'il n'aurait pas de réponse sur la vie de criminel du bras droit, il n'aurait rien en retour. Pourquoi ne lui avait-il jamais demandé avant ? Très bonne question, sans doute qu'autrefois, il n'en avait rien à faire, que là... Cela lui permettrait d'échapper au petit examen de l'ombre du roi.

"Si tu n'étais pas un simple criminel, alors raconte-moi en détail ce que tu étais ! Tu m'as juste dit que l'Etat était contre toi car tu t'opposais à eux, mais tu ne m'as jamais raconté pourquoi, comment tu t'y prenais."

La réponse de son ami pouvait être relativement longue, Naberius s'installa alors confortablement sur ses coussins, se laissant littéralement happé à l'intérieur et fixa le Corbeau, un fin sourire sur ses lèvres. Oh, cette question devait sans doute l'énerver et cela faisait le bonheur du jeune Souverain. Il adorait Lloyd, et il aimait d'autant plus le faire sortir de ses gonds. Autant vous dire qu'à ce petit jeu là, ce dernier était fort, très fort même. Il observa le futur conteur lorsqu'une autre question lui vint en tête. Il n'hésita alors pas à l'interrompre alors que son hôte avait commencé une phrase.

"Et aussi, que faisais-tu avant d'être recherché dans tout le pays ? Je veux tout savoir."

Etrangement, cette question là ne se posait pas par envie de le taquiner mais plutôt par curiosité. Oui, il appréciait réellement cet homme, qu'il ocnsidérait comme un frère. Et quel frère ridicule il aurait été s'il ne connaissait même pas son passé.


Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
09.04.14 23:14

Louveteau débile. Qu’est-ce qu’il lui prenait d’un coup de vouloir connaître le passé du Corbeau ? Peut être était il malade, la fièvre pouvait rendre les gens étrange, c’est pourquoi il fixa le jeune homme, s’approcha pour poser sa main contre son front. Non, rien, il allait bien… Il était juste étrange, encore une idée bizarre qui lui passait par la tête.

Dans un volte face majestueux il retourna à son bureau pour s’y asseoir, le Loup s’était installée confortablement, il n’y avait pas de raisons pour qu’il ne fasse pas de même. Il voulait apprendre ce que Lloyd faisait avant il n’allait pas être déçu, comme souvent lorsque l’un des deux cherchait la petite, l’autre renchérissait. Ils étaient l’illustration même du proverbe « qui aime bien, châtie bien ».

-Je ne comprends pas ton intérêt soudain pour mon passé mais soit je vais te raconter, n’oublie pas que c’est toi qui a demandé ! Alors je viens de l’Ouest…

*flashback*
Il venait de l’Ouest, là où le temps plus clément permet l’agriculture, d’ailleurs sa famille vivait de la terre. Oui, aussi surprenant que cela puisse être le grand Lloyd était un fils de fermier et pour rien au monde il ne voulait suivre les traces de ses parents. Déjà enfant il savait qu’il devait tout faire pour partir d’ici, que ça vie serait plus que ça, il n’y avait qu’à voir comment il menait ses géniteurs à la baguette, le chef de la famille c’était lui.

Mais pour aller plus loin il devait devenir plus fort physiquement et intellectuellement c’est pourquoi  il avait appris les rudiments voir plus de tous les corps de métiers accessible, lisait tout ce qui se trouvait à sa porté, qu’il engloutissait littéralement toutes informations, un jour elles seront utiles. Pour le côté physique il s’entraînait, dur, aidait son père souvent, mine de rien le travail physique de la ferme forge un corps.

C’est d’ailleurs un jour qu’il était avec son paternel, l’aidant à transporter son dur labeur jusque dans des marchés proches de la frontière, comme souvent. Mais cette fois ci fût différente, il avait une dizaine d’année et des hommes, une bande d’humains gras et puants, se sont jetés sur son père sans aucunes raisons. Juste parce qu’il était Algiz, parce qu’il était lui il était mort sous les yeux de son fils apeuré, effaré, qui pour une fois ne comprenait pas ce qu’il se passait.

Du haut de ses 10 ans il prit alors une grande décision, plus jamais il ne ressentirait ça, plus jamais il ne laisserait une chose pareille arriver de nouveau. Mais vu la politique du roi, parce que oui il s’intéressait à la politique, comme tous le monde à cet âge non (?), ça n’allait pas s’arranger, les humains chercheraient à détruire leur peuple. La solution était évidente combattre le mal par la racine, détruire le gouvernement pourri cependant il n’était pas le plus fort des Algizs par contre il savait faire faire des choses aux gens, il savait être très convainquant.

Ainsi à 20 ans il avait déjà un certain nombre d’hommes sous sa coupe, il avait vu du monde, ses connaissances c’étaient affinées, sa manière de se battre aussi. Malgré son jeune âge il n’était pas fougueux ou imprévisible, il menait ses troupes d’une main de fer et pour survivre, alimenter ses bataillons, il avait monté une… plusieurs petites affaires plutôt lucratives, pas forcément très légal, mais surtout très pratique pour son but. Il avait des yeux un peu partout en Ilmyde mais aussi dans Meinarest.

Le gouvernement vint à le déclarer vulgairement « criminel », lui, le futur sauveur de la nation, recherché par l’Etat pour avoir fait disparaître quelques (dizaines) de personnes sans grand intérêt… des généraux, des riches, des négociateurs, enfin ce genre de personnes. Pourtant il n’était pas encore à son apogée, il avait de plus grand projet, il voulait être plus fort, il savait très bien qu’il lui manquait encore quelque chose pour parvenir à ses fins. Et c’est là que Naberius est apparu.
*fin du flashback*

-Voila heureux maintenant ? On peut peut être revenir à des choses plus sérieuses tu ne penses pas ?

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
13.04.14 20:27



Complicité fraternelle

Naberius devait-être un bien piètre ami pour que le fait qu'il s'intéresse à Lloyd lui semble si étrange. Confortablement installé, le Loup s'appliquait pour écouter jusqu'au bout le long monologue de son bras droit. Il lui avait demandé de parler, il aurait arrêté de l'écouter au milieu de ses explications aurait réellement été détestable. Néanmoins, désormais, il en savait un peu plus sur ce dernier. Lui, il venait des champs ? Cette idée était tellement surréaliste que Naberius en explosa de rire. Lui qui l'imaginait en serviteur de la haute société qui avait volé toute sa fortune à un pauvre vieux Renard pour ensuite la dilapider dans le but de créer un mouvement de résistance, il était bien surpris. Et il avait perdu son père... Triste, mais cela ne toucha pas le Roi. Il n'avait presque aucun souvenir de ses parents, il avait donc du mal à appréhender les relations parents-enfants. Pour lui, ce n'était que des géniteurs qui donnaient vie à des êtres qui devraient par la suite se débrouiller seul dans un monde sauvage.

"Je ne m'attendais pas vraiment à ça, mais bon. Cela me montre encore une fois tes compétences en tant qu'ombre du Roi. Mais tu as raison, parlons plus sérieusement..."

Comment agir pour réaliser un parfait attentat lors du couronnement du prochain roi de Kireïde ? Déjà, il fallait qu'une autre partie de la famille royale meure, c'était évident. Lancer un assaut de masse contre le palais d’Hélios ? Sans doute trop risqué pour l'emplumé. Une petite troupe d'élite ? Déjà vu, suicidaire et Naberius ne voulait pas perdre ses meilleurs hommes encore une fois. Et si...

"Serait-il envisageable de kidnapper un membre de la famille royale de ces chiens pour s'en servir comme une monnaie d'échange ou de l'exécuter devant eux ? On pourrait soit libérer les esclaves Algiz, soit ébranler la confiance du peuple envers leur figure d'autorité."

Le jeune homme fixa son ami d'un œil hésitant. Il ne savait pas si l'idée était bonne ou non et, concrètement, il avait peur de la réaction de Lloyd. Car en réalité, un tel plan était hautement réalisable. La famille royale, peu importe le pays, est toujours surprotégée afin d'éviter ce genre de désagrément.

Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
21.04.14 13:37

Le réaction du roi ne le surprit pas vraiment, l'éclat de rire semblait justifié, personne ne savait pour ses origines, il avait toujours veillé à les dissimuler. Ce n'est pas qu'il en avait honte mais plutôt qu'il préférait conserver un certain mystère autour de sa personne, très pratique du point de vue de son autorité ainsi que de sa sécurité. Après tout les gens de la cambrousse n'étaient pas spécialement appréciés des citadins, et les soldats ne feraient peut être pas confiance à un fils de fermier.

Pourtant il avait tout dit à Naberius sans détour, preuve de la confiance qu'il lui accordait tout comme comme l'amitié qu'il lui portait. Rien qu'à regarder la tête du jeune roi à cette nouvelle il était presque sur de savoir ce qu'il pensait, tellement prévisible ou plutôt lisible. Il le regarda alors, un léger sourire aux lèvres.

-Je suis persuadé que tu t'imaginais autre chose. Laisses moi réfléchir... tu pensais que j'étais un voleur? D'un côté tu n'as pas totalement tort j'ai volé, il faut savoir se servir de ses atouts et ses charmes pour arriver à ses fins.

Il écouta ensuite les idées, plus sérieuses, de son roi, pour une fois qu'il avait l'air de vraiment vouloir s'investir dans l'univers de son serviteur de l'ombre. Fomenter des plans étaient quelque chose que le brun trouvait exquis et s'il avait la possibilité de partager ça avec son ami, il en était plutôt heureux. Il aimait le mené dans le droit chemin, c'était là son rôle, il appréciait d'autant plus lui apprendre ce qu'il savait, ainsi il pouvait devenir un homme, un souverain digne de ce nom.

Kidnapper une membre de la famille royale? Risquer mais envisageable, pas forcément dans les options privilégiées du Corbeau cependant il voulait bien laisser le Loup choisir quoi faire pour une fois. Voir où ses idées allaient les mener l'excita un peu, il allait sans doute devoir faire face à de nouvelles contraintes, il prenait ça comme un nouveau jeu.

Il se leva pour tirer les différents arbres généalogiques de la famille royale de Kireïde, qu'il tendit au blond, puis prit sa chaise pour la placer devant le roi. Il rangea son idée d'escadron ailé, d'infiltration enfin tous ses plans machiavéliques pour se concentrer sur celui du plus jeune, qu'il trouvait intéressant.

-Très bien, pour l'instant ce n'est pas impossible, l'idée semble intéressante, je te laisse donc poursuivre. Je te présente la famille royale, dit-il en montrant ses documents, membres officiels et officieux, ces arbres sont à jour, d'ailleurs quelque part je dois avoir un registre des événements importants si tu veux.

Il le regarda, tout ouïe, impatient de savoir ce qu'il allait vouloir faire ensuite.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
27.04.14 13:45



Complicité fraternelle

Des documents, encore et toujours des documents... Naberius en avait par dessus la tête de cette paperasse interminable que Lloyd semblait tant affectionner. Il prit les papiers entre ses mains et détailla minutieusement chaque fiche sans un seul mot. A vrai dire, il n'écoutait même plus son ami. Il voulait le forcer à se concentrer sur des choses si ennuyantes ? PArfait, il allait passer un grand moment de vide. Il observa chacun des membres et ne trouva rien de bien intéressant, l'ancien roi mort durant le Grand Complot, ses enfants survivants et qui étaient tous sous une garde incessante... Ils n'auraient que peu de chance de tirer quelque chose de bon de l'un d'entre eux. Son regard s'attarda un peu plus lorsqu'il vit le prénom de Marina... La description de cette femelle lui rappelait vaguement quelque chose. Après avoir lu toutes les informations, le jeune roi passa de longue minutes à réfléchir sans un mot. Il avait beau tout retourner en tout sens, rien de ce qu'il avait lu ne pourrait lui servir. Tenter de s'en prendre comme ceci à un membre de la famille royale ne servirait à rien tant que le couronnement du prétendant au trône n'aurait pas lieu car chacun d'eux était bien trop surveillé pour éviter que se reproduise un autre grand complot. Alors que faire ? Attendre le couronnement ? Possible, mais qui sait combien de temps cela prendrait ? Non, il fallait que les choses bougent maintenant. Mais tenter de s'en prendre aux enfants de Kireïde signifiait était presque suicidaire. Naberius soupira longuement et jeta les papiers de Lloyd en arrière. Il était agacé de ne rien trouver là dedans.

"Ca ne sers absolument à rien ! Tout ce que j'ai pu apprendre en lisant tes informations, c'est que ces chiens sont mieux protégés que n'importe qui ! L'ancien roi de Kireïde a eu de nombreux enfants certes, mais ils sont tous protégé par le gouvernement, ou certains sont partit de Kireïde tout simplement ! Que sommes-nous censé faire dans cette situation ?"

Il observa son bras droit. Il avait trop donné de sa personne pour le moment, à lui de trouver quelque chose, n'importe quoi. Des enfants cachés, un passé honteux... N'importe quoi !


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
19.05.14 19:25

Amusé, voila ce que Lloyd était et même très amusé, un large sourire s'affichait sur son visage il fallait qu'il profite de l'instant ce spectacle était vraiment trop rare. Peut être devrait-il immortalisé cette image, son très cher Naberius studieux, en le croquant pour pouvoir lui rappeler cet instant à jamais. Se disant que la fouille allait vraisemblablement prendre du temps il s'arma d'une feuille et d'un crayon, le temps passerait surement plus vite ainsi.

Alors qu'il dessinait tranquillement il se stoppa soudainement comme paralysé, il venait de voir une chose impensable, impardonnable. Il posa ses outils et lança un regard noir, un de ceux qui glacerait le sang à la plupart des gens, à ce gamin puéril, il était près à se jeter sur lui mais se contint. Comment osait-il traiter ses chers documents ainsi? Voulait-il mourir sous les griffes du Corbeau? Ses yeux étaient devenus presque uniquement noir, son visage prit un air démoniaque et il articula doucement.

-Veux-tu que je botte ton royal postérieur hors de ma demeure? Je te prierais de faire attention à ses documents, ce ne sont pas de vulgaires papiers, je ne pas un fétichiste, c'est avec ça que nous vaincrons!!

Progressivement sa voix augmenta en intensité pour finir proche du cri. Il respira ensuite profondément afin de retrouver son calme, une fois fait il fixa de nouveau "l'enfant" abattu, déclarant forfait face aux savoirs que son bras droit avait mis à sa disposition. Alors comme ça il ne trouvait rien, il avec les yeux rivés sur les précieux documents mais il ne voyait rien, prévisible, il faut savoir lire entre les lignes. Lloyd se leva donc et ramassa un des arbres généalogiques dont il désigna une branche au Loup.

-Si tu avais lu correctement tu aurais remarqué quelque chose de très intéressant. Tu vois là cette femme, son nom doit te dire rappeler quelque chose, des témoignages mon ami, de très pertinents qui précise qu'elle a mit une petite fille au monde il y a de ça 19 ans. Elle n'a jamais été reconnu et a vécu dans la misère... seule. Je lance des hommes à sa poursuite?

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
28.05.14 19:27



Complicité fraternelle

Le Souverain observa ce que son ami pointait du doigt. Un arbre généalogique qu'il n'avait fait que parcourir des yeux. S'il l'avait regardé d'un peu plus près, il aurait certainement pu voir ce petit embranchement, léger, presque ridicule car il n'apportait que peu de chose. Sauf peut-être cette fichue gamine qui devrait vivre seule, dans la misère... Si elle avait survécu. Décidement, les papiers n'étaient pas fait pour le roi des Algiz. Mais c'était sans doute la meille option qu'ils avaient pour l'instant. Ils devaient agir, et vite.

"Avant de risquer inutilement la vie de nos hommes et de lever des soupçons sur nous, envoyons un ou deux hommes suffisament discrets pour s'assurer que cette enfant soit toujours vivante... La misère de la société humaine ne laisse que peu de chance de survie aux plus jeunes."

Naberius se vautra littéralement sur les coussins, prenant place de la façon la plus encombrante possible. Il claqua des doigts pour faire venir un esclave au plus vite et, dans un soupir, constata qu'il n'y avait personne. La vie de palais lui avait un peu trop monté à la tête. Il détourna son regard vers Lloyd, un regard à la fois exaspéré et doux, digne d'un chien battu. Il souhaitait se désaltérer, mais il ne pouvait plus se lever tant il était bien installé. La conversation durait trop longtemps pour lui, sans laisser place à une quelconque action. Il avait l'impression d'être dans la salle d'audience de Valtac, à écouter les nobles se plaindre de choses toutes plus futiles les unes que les autres. Mais là, au moins, il pouvait se poser à son aise.

"Rassure-moi... S'il s'avère qu'elle est toujours vivante, je pourrais l'exécuter n'est-ce pas ? Je ne compte pas laisser un seul membre de la royauté humaine en vie, crois moi."


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
12.06.14 20:40

Lloyd laissa échapper un sourire, plus large que ce qu'il se permettait habituellement en face de quelqu'un. Un sentiment de puissance l'envahit, son jeune roi avait encore tant de choses à apprendre, il avait les muscles certes mais il lui manquait encore certains atouts très pratiques.

L'Algiz au pelage blanc semblant satisfait de l'idée son bras droit entreprit de ranger soigneusement ses précieux documents, plutôt malmené par l'écervelé. Rassemblant calmement mais efficacement tous ses papiers, les pliant, roulant, classant il écoutait d'une oreille attentive les propositions qui lui était faite.

Bon il avait beau avoir des lacunes il ne pouvait pas nier les progrès, il commençait à apprendre à réfléchir. L'idée tenait, elle était même logique puisque le Corbeau avait déjà pensé à cela et briefé deux hommes. Alors qu'il était au bureau il se retourna brusquement vers son souverain.

-Tu penses vraiment que je t'aurai proposé ça sans avoir vérifié une chose aussi essentielle. Bien sur qu'elle est en vie... enfin d'après mes dernières informations. Deux hommes suffiront à la ramener tu ne penses pas?

Il se remit au travail mais fut rapidement stoppé. En effet que Naberius prenne ses aises dans ses nombreux coussins, comme lui aussi aimait à le faire, ne l'étonna pas cependant le claquement de doigt le fit se retourner de nouveau. Le Loup sembla surprit de ne voir aucun esclave arriver, il ne fallait pas qu'il se transforme en un animal pourrit gâté, le brun ne le permettrait pas.

Son regard noir se posa durement sur le jeune homme qui de son côté faisait les yeux doux pour qu'on lui apporte ce qu'il voulait. Etant le seul être vivant autre que le roi dans la pièce ses yeux de chiens battus lui étaient bien évidemment adressés.

Continuant à l'écouter il se dirigea dans un coin de la salle où il y avait de quoi se restaurer et il en sortit des bouteilles ainsi que des verres. Il remplit l'un d'eux en silence puis alla s'installer à côté du loup blanc. Non, il ne lui avait pas apporté à boire, il ne fallait pas rêver, il s'était simplement servi, portant le verre à ses lèvres.

-Bien sur que tu pourras en faire ce que tu veux, elle n'a aucune réelle utilité de toute manière. Par contre si tu oses me refaire cette tête pour que je te serve je te coupe la tête! Lève toi et prends ce que tu veux.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
10.07.14 9:06



Complicité fraternelle

Se lever ? Il ordonnait à son roi de se lever, de prendre lui-même de quoi se sustenter et de s'asseoir ? Décidément, le petit personnel n'était plus ce qu'il était. Dans un profond soupir, Naberius abandonna cette idée, peu décidé à se lever de sa confortable assise, et observa les alentours, laissant son esprit s'abandonner à quelques réflexions. Deux hommes étaient plus que suffisant, tant que ces derniers étaient de confiance. La frontière n'était que peu surveillé par les humains, ces derniers se reposant principalement sur le désert qui, force de le constater, était sans doute leur meilleure défense. Ils leurs seraient donc simple d'atteindre les basse-villes en se faisant passer pour de simples marchands, d'obtenir des renseignements sur cette jeune fille et enfin de disparaître. Mais l'exécuter purement et simplement ne suffisait pas. Si elle était capturée dans le plus grand secret et ensuite tué, cela n'aurait aucun impact. Toutefois, elle pourrait servir de monnaie d'échange, qui sait ? Après tout, les esclaves Algiz étaient encore nombreux en Kireïde, les libérer pourraient s'avérer être une très bonne chose pour Ilmyde et pour lui, appuya une fois de plus sa position de sauveur des terres originelles. Mais qu'en pensait Lloyd ? Il était même étonnant que ce dernier n'y pense pas de lui-même, en réalité. Ou alors, il y pensait mais n'en avait pas encore parlé ? Quoi qu'il en soit, il serait bien trop fier pour avouer ne pas avoir songé à une telle opportunité mais voir son visage chamboulé par une telle proposition venant de son vieil ami devait forcément valoir le coup.

"Non, finalement, je ne la tuerais pas. Et envoie trois hommes. Deux qui la kidnapperont et un qui devra apporter une missive au palais royal une fois la capture réalisé."

Il marqua un temps d'arrêt, comme pour apporter encore plus d'intensité à cet instant, et se redressa sur ses coussins. Dans un large sourire, il se prépara à annoncer la suite, observa son ami qui semblait concentré.

"Cette missive indiquera que pour récupérer cette princesse bâtarde, Kireïde devra libérer tous les Algiz esclaves de leurs terres, au risque de voir cette dernière se faire tuer. Bien sûr, il est possible qu'ils ignorent tout simplement cette demande et là, nous pourrons exécuter l'humaine, en faisant en sorte que tout le pays soit au courant de sa lignée. Les humains perdront ainsi confiance en leurs dirigeants et notre victoire n'en sera que plus aisé."


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Lloyd
Messages : 64
Age : 24
Âge de votre personnage : 33 ans
Classe : Algiz Corbeau
Royaume : Ilmyde

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   
27.07.14 22:47

Le jeune roi sembla d'abords étonné par sa réponse puis perplexe pour enfin froncer les sourcils de résignation, il n'avait pas l'intention de se lever. Ce mélange d'émotions sur son visage fit rire Lloyd, de bon coeur, alors que de son côté le souverain était en grande réflexion. Les rôles semblaient avoir été échangé entre les deux amis. Cela était trop beau non pas pour être vrai mais pour durer, il avait déjà fait fonctionner sa cervelle plus tôt.

Alors il ne dit rien se contentant de le regarder impatient de savoir quelles idées allaient sortir de là. Il prit une nouvelle gorgée de son breuvage, appuya sa tête contre le mur sans lâcher le Loup des yeux, le spectacle était trop beau pour cela. Il lui sembla l'avoir contemplé pendant des heures durant, son faciès si concentré le captivant, pourtant il se mit à parler seulement au bout de quelques minutes.

A sa première phrase il écarquilla les yeux en relevant la tête. Avait-il seulement bien entendu? Le grand Naberius ne souhaitait pas exécuter une princesse humaine, il allait faire preuve de clémence? La bouche légèrement entrouverte il pensa que, peut être, son interlocuteur devenait raisonnable. Il posa son verre et se redressa à son tour, se mettant en tailleur face à son roi. Ce sourire, cette attitude il avait quelque chose d'important à lui annoncer, il devait se préparer à cela: l'une des premières vraies manigances de ce dernier.

Durant son grand discours il baissa la tête, posa ses coudes sur ses genoux pour faire se joindre ses mains sous son menton. Oh par Grayling qu'il était fier, il aurait pu pleurer s'il n'était pas s'il était fait comme une personne normale. Quant le canidé eut terminé il leva soudainement son visage pour plonger ses yeux émeraudes de les siens tout en lui attrapant les épaules, gonflé de fierté.

-Comme je suis fier et honoré... Bravo mon fils!

Lâcha t-il avant d'exploser de rire de contentement. Rester sérieux il ne le pouvait pas à présent, puis Naberius semblait si heureux de pouvoir le surprendre, il allait le remercier en agissant de manière  naturelle, sans mensonge. Tout sourire il s'adressa de nouveau à lui, cette fois en l’ébouriffant fort joyeusement.

-Je vois que mes longues années de patience ont porté leurs fruits! Ce plan est parfait, je ne pense pas faire mieux. Les miracles existent Nabe!

Il se leva pour aller lui chercher un verre, il l'avait bien mérité après tout. Cependant il se rendit alors compte de sa soudaine montée de joie qui l'avait fait agir sans réfléchir, si loin de son état normal. Un peu gêné il toussota en se rasseyant, le rose aux joues il lui tendit de quoi étancher sa soif.

-Hum... je veux dire que nous devrions rentrer sous peu à Valtac afin de mettre ton excellent plan à exécution, je ne vois aucune raison d'attendre.

Aujourd'hui était un jour particulier il semblerait, aucun d'eux n'agissaient normalement.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Complicité fraternelle [PV Lloyd]   

 

Complicité fraternelle [PV Lloyd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Complicité fraternelle [PV Lloyd]
» Lloyd(inou)
» Alex kidd VS Sonic : FIGHT !
» Catalogue HR en pdf
» MIKE ★ et demain, j'te fais des crêpes au sucre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum