Partagez | 
 

 | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité

MessageSujet: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
17.03.14 10:02

Un havre de paix,
une quête à accomplir.
feat Aelys.

Il est ironique de renier son sang d'héron et d'apprécier les rives du lac Svati. Anhlyr observe le remous d'eau en s'interrogeant. Devrait-elle aussi haïr cette parti d'elle, celle qui montre qu'elle ne parviendra jamais à changer ce qu'elle est ? Le zéphir soulève sa chevelure noire alors que des oiseaux pêcheurs tentent d'attraper de quoi se sustenter. L'astre du jour illumine la surface liquide alors que les pensées dérivent, loin de Manest. Il est rare que la régente sombre sorte des souterrains mais les Algiz ne sont pas fait pour rester terrés, c'est pourquoi l'envol existe.

Et là voilà, ici en train de réfléchir à ses projets dans le silence, prête à trouver la cible du jour. Oui, la dirigeante de la part d'ombre de Manest se déplace elle-même. Malgré toute la confiance qu'elle porte envers les membres de son territoire, elle apprécie découvrir par elle-même, détestant rester sur son trône à attendre que les choses viennent. Chacun est mieux servir que par soi-même. Un brin vantarde et vénale, notre Anhlyr ? Evidemment.

Une question se pose à la voir ici à admirer paisiblement le lac naturel. Est-elle seule, juste accompagnée du bruissement de la végétation alentour ? Il semblerait. Mais les illusions sont là, discrètes. D'autres voyageurs ou des hommes-bêtes de la région la croisent. Certains la saluent D'autres ne font que la contempler un instant. Etrangement, Anhlyr ne se délecte pas de cette attention prononcée. L'intérêt n'est que minime. Elle soupira levant les yeux vers le ciel nacré. Il est bien rare d'avoir un temps aussi clément en ces jours. Remontant tout de même son étole vers sa nuque diaphane, la femme-bête ressent alors des mouvements plus légers, presque indiscernables.

Les yeux ne regardent pas l'individu qui se tient maintenant près d'elle. Mais le regard est lumineux. Sur le visage, naît une sourire gourmand. Elle a confiance en ses unités, en ces êtres qui l'aident à assouvir son envie de dévorer les terres sombres d'Ilmyde. Aujourd'hui, il s'avère qu'elle doit retrouver un itinérant qui semble vendre une potion aux vertus guérisseuses des plus efficaces mais aussi qui semble aussi donner des forces des plus appréciables. Se relevant du rocher sur lequel elle est assise, sa voix brise la paix régnant en cet havre de sérénité.

« - Tes chasses ont-elles porté résultats, Aelys ? Nous avons besoin de ce marchand itinérant. Si les rumeurs sont vraies. »
Code by NKM
avatar
Invité

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
18.03.14 22:33

L'obscurité a besoin de lumière



Il soupirait, il murmurait. Des noms, des mots, des choses insaisissables. Il était dans la rue, dans cette rue marchande où travaille sa mère. Il marmonnait sans prendre garde à la présence de cette demoiselle, de cette jeune femme mi-femme, mi-lapine.
Il parlait d'entourloupe, de recette miracle, de poudre aux yeux. Elle soupirait, il n'était, finalement qu'un homme banal en manque d'argent.

Ses petits oiseaux n'avaient pas menti alors. La voilà déçue. Ahnlyr ne va pas être très contente, elle qui espérait que cet homme puisse se joindre à sa cause. Enfin. Il se tournait pour une énième fois et sa mère l'appelait. L'ayant vu passer. Elle était sauvée. Il ne se douterait, finalement, de rien, laissant la jeune demoiselle partir en direction de cette belle boutique de fleur.
Elle pouvait aimer sa mère en ce moment même, elle lui avait sauvé la mise, après tout, elle avait failli se faire repérer. Oh oui, elle aimait sa mère.

Mère qui souriait, mère qui lui demandait de suivre l'un de ses frères pour faire une livraison de fleurs. Douce, tendre, caressante, elle attrapait le panier tendu et partait en compagnie de son Tigre de frère. Un protecteur. Un ami. Un confident. L'une des seules personnes proches qui pouvait la faire sourire sans qu'elle ne joue, sans qu'elle ne soit une façade, une actrice.
Elle prenait ainsi la route, enjoué, tendre, enfantine, elle suivait doucement son frère et les chemins pour rejoindre ce lieu qu'elle a toujours trouvé enchanteur. Un lac.

Elle arrivait à bon port, elle souriait, encore, elle frappait à la porte pour finalement tendre ce panier plein de fleurs fraiches. La vieille dame lui sourit et lui laisse finalement quelques fleurs en remerciement. Ca et le paiement.
Aelys a encore du temps, elle en profite finalement pour se rendre près du Lac. Elle l'a vu a l'aller, elle le sait, c'est elle, elle ne pourra pas lui dire le contraire, elle ne pourrait pas le croire.
Alors, elle s'y rend de son pas léger. Profitant de l'absence de son frère.

Là, elle peut voir la femme Héron, cette Reine noire, sa reine noire ? Assise sur un rocher devant l'onde calme. L'astre solaire caressant sa chevelure d'ébène. La lapine s'approche de son pas léger et laisse place à ce silence qui lui est des plus confortables.
Puis, il se brise par sa voix de plume. Une demande, une interrogation et la lapine sourit doucement.

- Malheureusement. Il ne vendait que de la poudre aux yeux... Sa potion soigne oui, mais elle ne rend pas plus fort, il fait croire qu'elle rend plus fort... Les gens le croient et finalement achète... Il marmonnait des choses.

Et elle laissait à nouveau au vent la place des paroles et des chansons. Lui tendant doucement une fleur blanche, un Lys.

avatar
Invité

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
19.03.14 16:40

Vers une cueillette
de vérité.
feat Aelys.

Un héron n'a le droit de ressentir de la haine, ni ne peut imaginer les sentences qu'il peut donner à ceux qui le trompent. La silhouette fixe toujours les flots, mais les yeux se froncent. Une discrète douleur à l'estomac se forme, comme un poids pour enrayer cette envie de violence. La femme-bête se retourne et affiche clairement une mine courroucée. Elle n'aime pas perdre son temps. Cette sortie a beau être appréciable, Anhlyr aime liée l'agréable à l'utile. Et là elle n'a obtenu qu'un objectif. Les lèvres restent scellés. Les pas débutent pour rejoindre Aelys. La main de l'Algiz Lapin est prise et baisée en guise de remerciement. Après tout, la régente n'est la seule à se confronter à une déconvenue.

La fleur de Lys est acceptée avec plaisir. Le corps se détend doucement. Le parfum est humé et apaise. Le symbolisme fait sourire. La recherche ne sera pas réellement bredouille. Aelys est présente, près d'elle, sans jamais la quitter, toujours aussi fidèle, encore aimante envers sa dirigeante, qui accueille avec délectation ce message d'amour. Elle avance en silence tout en adressant un sourire plus serein. L'atmosphère des lieux a beau amener la tranquillité, le geste de cette jeune hase est plus efficace. Décidement, elle est un bijou dont Anhlyr ne parviendrait pas à s'en détacher. Sa voix s'élève pour rompre le silence quelque pesant :

« - Encore une entourloupe. Que penses-tu de régler cette affaire ? Afin que les habitants cessent de perdre leur argent pour cette arnaque ? Je n'aime pas que ce genre d'individus traînent dans notre royaume. Guide-moi, je te prie, ma chère Aelys.»

Les pas suivent celle de l'espionne attitrée. Elles se dirigent parmi le village, s'arrêtant de tout même pour discuter avec les habitants. Rien n'est pressé. Le village est discret, en bois, avec une petite activité. Seules quelques chaumières semblent légèrement aisées bien que par rapport à la capitale d'Ilmyde, elles sont comparables à des mansardes. Le lys s'accroche sous le bandeau de tissu qui cercle la chevelure de l'héron. Puis la destination se dresse devant elles deux. Les bras se croisent. Il y a une foule d'Algiz qui se précipitent pour acheter ces fioles de soit disant « force de vie ». Les sourcils se froncent fortement.

« - Hum, comment éviter un scandale ? Ce marchand doit être obligé de vendre cela à prix fort pour vivre donc si nous proclamons qu'il s'agit d'un mensonge, je pense qu'il n'aura plus de clients... As-tu une idée avant d'aller quémander sa fameuse potion ? »
Code by NKM
avatar
Invité

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
27.03.14 21:26

L'obscurité a besoin de lumière


Un héron. Un lapin. Un lys. Une fleur. Une reine. Une vassale. Une confiance mutuelle. Oui, Je ne peux que lui faire confiance, elle, ma sauveuse, ma protectrice. Elle est celle grâce à qui je suis encore moi aujourd’hui. Elle l’une des personnes pour qui je vie encore aujourd’hui.
Elle est reine des ombres, fidèle à notre roi lumineux. Elle est ma reine et je n’obéi qu’à elle.
Ainsi, mes paroles, mon échec, le piétinement de nos espérance, tout, me brule la gorge à chaque mot, à chaque intonation. Je déteste les mauvaises nouvelles. Elle avait l’air de tenir à ce vendeur.
Aujourd’hui, nous apprenons que cette personne n’est, finalement, qu’un arnaqueur, quelqu’un qui cherche à se faire un peu plus d’argent dans sa vie, certainement, empli de misère…

Le silence est puissance mais la parole est d’or, ainsi, sa voix de miel résonne doucement dans ce coin de Paradis. Accueillant avec un certain dédain son mal être.
Et le silence retombe, réflexion, intense réflexion, froncement de sourcil de ma part. Silence. Ne pas parler, non, ne pas dire à quel point cet homme m’excède, à quel point il nous est, finalement, inutile. Une souillure pour se beau pays, une Tâche qu’il faut, finalement, éradique de ce territoire bénie.

Puis des pas. Je ferme doucement les yeux avant de repartir vers le village. Celui où ma mère est venue vendre des fleurs le temps d’une journée. Mes pas me guide d’instinct dans sa direction, celle du charlatan qui n’a aucune honte, qui s’égosille et hurle aux bienfaits de sa mixture soit disant miracle.
Mes pas léger, mon  avançant, finalement, avec une grasse certaine, évitant les différentes personnes qui avançaient sans se rendre compte de nos présence, nous, femmes de l’ombres.

Puis mes pas m’arrêtent, à quelques mètres de son étale, de cet arnaqueur sans cœur. Tout le monde se rue, tout le monde. Aveugle. Je me tourne finalement et écoute cette femme, souriant avec une certaine douceur.
Elle avait des idées, non ? Nous devions faire quelque chose. Une proposition suffirait, une simple proposition. Non ?
Je réfléchissais finalement, avant de soupirer doucement pour, finalement, me masser la nuque.

- Pourquoi ne pas lui demander de faire une démonstration en privé? Il plume les gens, leur vol leur argent… Mais a peut-être besoin de ça pour vivre. Ca éviterait qu’il soit, finalement, victime de la colère de ses clients. Une fois qu’il aurait prouvé que son produit ne marche pas, il arrêterait de vendre… Non ?

Je regardais ce vendeur aux mains grasses et aux allures de pervers, il va falloir rester sur nos gardes, éviter de trop en faire.

- C’est un pleutre de se que j’ai pu observer… Mais aussi quelqu’un de peu respectable.


avatar
Invité

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
29.03.14 17:19

Avancer pour
mieux découvrir.
feat Aelys.

L'avis tombe. Le plan est fondé à part de cette proposition. Le yeux glissent pour observer cette hase assez perspicace. Elle aussi partage le point de vue de l'Héron, dont les lèvres tremblent pour esquisser un sourire satisfait. Les mots coulent avant de se muer en un avertissement. La main se lève, s'agite sommant le silence et signal que la régente de Manest a bien compris l'enjeu de cette visite courtoise. La réflexion s'impose. Le corps s'avance rejoignant la file de crédules clients. Les pas sont lents, les mètres se réduisent lentement. Alors l'esprit savoure pour réfléchir.

Quelques habitants et clients se retournent sur elles deux qui déteignent de la file. Mais l'aînée Algiz ne réagit pas devant cette attention. Quelques oiseaux les survolent et accompagnent leur attente par des croassements. Anhlyr contemple à travers la queue cet homme à la voix presque nasillarde. Quelques individus les dépassent, déambulant dans le sens inverse le visage réjoui, certains observent même la fiole comme une merveille. Un soupir discret sort des fines lèvres rosées. Cette potion, bien que représentant l'avarice d'un arnaqueur, semble soulager les peines des naïfs. Son créateur y croit-il devant autant popularité, devant autant de bénéfices ? Après tout, chacun doit survivre dans ces terres arides et glacées d'Ilmyde. Le temps passe. La contemplation devant une telle scène de foi demeure.

« - Je n'approuve pas ces méthodes mais il semble qu'elles permettent à ces gens de mieux se porter même si ce n'est qu'une illusion. Certains même doivent le savoir mais il suffit d'une goutte d'espoir et la foi aveugle s'insinue dans l'âme. »déclare Anhlyr d'une voix douce et chuchoteuse vers Aelys.

Elles arrivent enfin. Le soleil semble se faire discret. Les nuages se font plus nombreux. Le vent n'est plus brise. Le climat risque de changer cette nuit tout comme l'atmosphère, dès que les deux jeunes femmes arrivent au comptoir du vendeur de décoctions. Ce dernier lève son regard et fronce des sourcils, comprenant qu'il n'a pas affaire à des villageois des lieux. Est-ce Anhlyr ou Aelys qui provoquent tant de méfiance ? Nul ne le saura. Dans tous les cas, les mains se glissent dans un sac en cuir usé et un panneau fermé se dresse sur le flanc de l'échoppe. Quelques personnes râlent, d'autres s'en vont sans rien dire. Mais peu à peu la foule se dissipe. L'homme range ses affaires et fronce des sourcils alors qu'il se tend compte que les deux protagonistes n'ont pas bougé ou presque.

La femme-Héron recule posant sa main sur l'épaule de sa hase si précieuse pour se baisser légèrement et murmurer à son oreille.

« - Montre-moi toute la diplomatie que tu as et règle cette affaire rapidement. Rentrons donc chez lui. Je te suis. » annonce-t-elle alors que l'homme s'agite et leur assène d'un ton sec ce que la paire d'Algiz désire.
Code by NKM
avatar
Invité

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
24.04.14 21:20

L'obscurité a besoin de lumière


Hase, douce Hase. Elle n’est rien de plus que son élève dévouée, un trésor inestimable, une perle encore brute que la reine de l’ombre ne pourrait que tailler à l’image parfaite. Aelys s’ignore, Aelys ne se connait pas. Elle ne sait pas pourquoi elle retient autant de détail, elle ne sait pas encore combien elle est intelligente et douée dans son travail.
Aelys retiens les moindres détails, chaque mimique, chaque chose que l’on peut concevoir comme « sans importance ».

- L’espoir vend du rêve et réchauffe les cœurs… Mais… Un jour, il se fera attrapé et la sentence sera bien pire, tu ne crois pas? Imagine qu’il tombe sur les hommes du roi… Il tombera de haut.

De très haut même. Elle le sait, elle le sent, cet homme, si il tombe sur quelqu’un d’autre que les deux jeunes femmes, n’en restera pas entier. Non, au contraire, il aura une contre partie bien plus virulente, plus violente que quelques cris.
Ainsi elles chuchotent, les deux dames de l’ombre, elles fredonnent et avancent dans cette file indienne, le peuple se dégrossi, le marché se vide petit à petit alors que le soleil, lui, décline dans ces tons rubis. Il va joue à cache-cache et croiser cette jolie lune.
Un duo, une danse, un tango, un croisement eternel.

Tout le monde s’en va et finalement l’homme range son étale, il tente de les ignorer, mais son regard croise celui de la Hase, ainsi, il ne peut plus l’ignorer, elle est là, elle écoute avec douceur se que lui dit sa douce protectrice.
Faire preuve de diplomatie ? Régler l’affaire ? La demande sonne comme un entrainement, un examen pour voir si la verve de cette demoiselle est à la hauteur de son mentor.
Elle abdique, opine de la tête pour finalement se mettre en marche tel le félin qu'elle n'est pas. Aelys approche, elle caresse le bois du regard et lui sourit, il sait, il n’a pas besoin d’entendre quoi que ce soit, Il fait mine de le suivre. Elle sourit, amusé et attrape la main de sa régente pour l’emmener dans l’endroit où vit ce charlatan. Il est là, il attend, il est interrogateur. Pourquoi ? Pourquoi lui et pas un autre doit-il se dire…

- Vous mentez n’est-ce pas ? Vous vendez du rêve aux personnes trop crédule pour vous croire, vous vivez sur un mensonge… Vous leur vendez de l’espoir, comme un Magicien vendrait un moment d’émerveillement.
Nous pouvons vous proposer une certaine protection. L’assurance de ne pas tomber dans les mains de la violence ou des procès. Mais pour cela, il vous faudra contribuer. La moitié de vos gains mensuels seront à donner Anhlyr.


Et sa parole se perdait dans le silence, attendant l’assentiment de la reine ou du marchand. Son deal était simple non ? Une protection contre un mensonge à moitié dévoilé. Que lui demander de plus ?
La violence ne résout pas les conflits après tout.

Soupirant doucement, elle avançait pour prendre une fiole et souriait doucement. Si il avait quelque chose a prouver pour repousser l’argument de la petite hase, il n’avait, finalement, qu’à boire et leur prouver que tout est vrai.

avatar
Invité

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   
26.04.14 8:23

Les mots sont les premiers pas,
, la force le point final.
feat Aelys.

Spoiler:
 

La demoiselle Algiz semble décidément du genre joueuse, à faire langir son interlocuteur. Un sourire s'esquisse alors qu'Anhlyr s'amuse à parcourir la pièce sombre dans laquelle les trois protagonistes se situe. L'atmosphère s'alourdir, pèse sur les épaules du beau parleur. L'héron ne daigne même pas le scruter bien que sentant un regard insistant sur elle. Il semblerait qu'il soit plus malin, qu'il a compris la position hiérarchique entre les deux. Mais pour le moment la verve d'Aelys s'écoule, agréable pour sa matrone, menaçante pour le vendeur de poudre à perlimpinpin. Les sourcils se froncent chez la femme-bête alors qu'a contrario, l'algiz mâle écarquille les yeux , rasséréné par le discours de la jeune hase. Hum, ce n'est pas exactement ce qui convient à l'esprit de la régente sombre.

Le marchand malhonnête se lève, lentement, avec un grand sourire. Etonné que cette femme-héron accepte un deal qui risque de lui nuire si jamais cela est dévoilé. La main se tend vers l'Algiz lapin prêt à accepter ce contrat. Mais cela est compte sans Anhlyr elle-même dont l'aura semble singulièrement furieux. Il se recule alors que les yeux de la matrone semblent l'observer cette fois vivement. Cette dernière se tourne vers Aelys et lui adresse un sourire pour lui montrer son contentement alors que son informatrice s'amuse à faire miroiter le fameux liquide dans une fiole. Cette décoction est innocente mais leurre les clients. Anhlyr ne veut en aucun cas être liée à ce charlatan. La silhouette refait face à ce pourceau, qui n'assumera jamais, pour prouver devant les deux femelles que ses potions ne sont pas de la poudre aux yeux.

Les pas s'approchent de ce horripilant homme mais qui pourra compenser sûrement par une petite redevance qu'Aelys a bordé. Seulement, le marché va changer.

« - Je vais changer la dernière ligne du contrat. Je ne veux pas de vos gains. Mais je veux votre recette. Bien sur ce service sera gratuit. Cela ne paraît pas grand chose comparé à vos pertes si jamais nous, par accident, dévoilons le fin mot e l'histoire n'est-ce pas ? Et sachez que si ma tendre Aelys apprend que vous créez des potions dangereuses, votre sommeil sera éternel. »

L'homme-bête se fige, impressionné, frustré. Puis cela se mue en une colère froide. Ses jointures blanchissent alors qu'il serre contre lui la boîte lui gratifiant de pouvoir vivre et s'alimenter. Anhlyr ignore superbement ce détail. Elle n'attend qu'une chose, un oui, un simple oui qui marquera leur contrat. Mais l'homme refuse de tendre cette main. Très bien. Murmurant le nom d'Aelys, elle lui demande de chercher une bougie, une flamme et de l'encre. L'homme ne sait que faire, le regard se baladant entre les deux femmes. Il fait un appel au secours vers la hase, qui semble pouvoir avoir un impact sur sa reine. Un parchemin et une plume sortent du sac du héron qui remercie l'algiz lapin. Avant de commencer à rédiger, avant même que la plume gratte, l'homme algiz crie de rage et se transforme. L'héron se recule et laisse place à sa fidèle informatrice.

La femme-Héron recule posant sa main sur l'épaule de sa hase si précieuse pour se baisser légèrement et murmurer à son oreille.

« - Tu sais où frapper pour le calmer. C'est un renard. Fais vite nous n'avons pas que cela à faire.»
Code by NKM
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: | Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.   

 

| Aelys | L'obscurité a besoin de lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» deux portails pour un lapin... besoin de lumiere!
» Phoebe Lea Parker ▬ « L'obscurité restaure ce que la lumière ne peut pas réparer. »
» Contrat exotique Une Lumière dans l'Obscurité
» Thrôr : de la lumière à l'obscurité, il n'y a qu'un pas...
» [extrait de WoW RPG & autres sources] La Lumière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum