Partagez | 
 

 Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
31.05.14 1:54

Chang’an, la seconde plus grande ville de Kireïde.

Encore plus belle qu’on me l’avait décrite.

Je sentais mon cœur battre à plein régime alors que je traversai les rues. Mes yeux allaient d’une direction à une autre, essayant de tout voir en même temps. On aurait dit une gamine sortant dehors pour la première fois de sa vie.

Je ne regrettais point d’avoir décidé de tenter un petit durant ces quelques jours de repos. D’un côté, j’avais envie de découvrir tout Meinarest, mais il valait mieux ne pas trop s’éloigner de la capitale, et donc du prince… et, après tout, il ne fallait pas nécessairement viser trop loin dès le début. Kireïde avait aussi des tas de merveilles à offrir. Cette ville en elle-même en était la preuve.

Le souffle coupé, je m’arrêtai à l’étang des miracles. C’était tout simplement magnifique, ces chutes et tous ces étangs. Je restai plantée là de longues minutes à simplement observer le paysage. Le temps semblait arrêté.

Je baissai les yeux et ne pus m’empêcher de sourire. Des pièces étaient à peine visibles au fond de l’eau depuis ma position. On m’avait dit que cet endroit pouvait offrir l’amour éternel d’un mariage.

Le mariage… l’amour même… ces choses dont les jeunes femmes normales rêvaient habituellement lorsqu’elles entraient dans le monde des adultes… hors d’atteinte des Marqués comme moi. Un soupir m’échappa.

Je n’étais pas spécialement superstitieuse, mais qu’avais-je à perdre ? Une simple pièce, pas grand-chose. Distraitement, j’en sortis une de ma bourse.

« Je ne cherche pas l’amour. La fin de la guerre non plus, s’il suffisait d’une pièce pour cela… bref, s’il était possible, d’une façon ou d’une autre, d’améliorer un peu, un tout petit peu, le sort des Marqués… ce n’est pas grand chose… rien qu’un peu… c’est tout ce que je demande… » songeai-je les yeux fermés.

Un vœu ne changerait évidemment rien et, pourtant, je jetai la pièce.

Je la suivis pensivement des yeux alors qu’elle chutait dans le vide.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
31.05.14 15:43

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Make a wish

Chang'an. Cela faisait longtemps. Je devais être encore un enfant, la première fois. Courant partout, n'ayant pas assez de mes deux yeux pour en contempler toutes les merveilles. Nous venions ici de temps en temps, avec ma famille. Un autre temps, si lointain qu'il en semblait presque une autre vie.

Qu'étais-je venu chercher ici ?

Au fond, je ne le savais peut-être pas moi-même. Un lieu de paix où me recentrer avant un projet difficile ? Une opportunité ? Les services d'un forgeron ? Tout cela et peut-être d'autres choses que j'ignorais encore, peut-être.

Je n'étais pas croyant, mais cette cité possédait comme une atmosphère de spiritualité. Pas le genre de chose qu'on pouvait rencontrer dans un temple de Vaec. C'était comme si, ici, le monde était plus présent, comme si on pouvait ressentir sa volonté. Une zone de paix dans un pays en guerre.

Sans m'en rendre compte, mes pas m'avaient amené à proximité de l'étang. Celui où les amoureux venaient chercher la chance dont ils croyaient avoir besoin. J'aurais ri si je n'avais pas, plus jeune, fait de tels vœux avec l'une ou l'autre de mes conquêtes d'un été. Je devais être plus sociable, à l'époque.

Une autre personne était présente. Une jeune femme que je vis jeter une pièce en silence, peu m'importait. Il n'y avait pas d'ennemis ici, pas de raison d'être sur ses gardes.

Sans trop m'en préoccuper, mes pas m’emmenèrent plus près de l'étang et j'y lançai une pièce d'or tirée de ma bourse.

« Donne donc l'amour à tous ceux qui en veulent, je n'ai pas le temps pour ça. Aide-moi plutôt à offrir la magie à Kireïde, que nous ne soyons plus dépendants d'Asmosa. »

L'étang voulait un vœu, il en avait reçu un. Au prix qu'il m'avait coûté, j’espérais au moins qu'il se donnerait la peine de l'exaucer. Tout cela n'était peut-être que superstition, mais comme racontait un soldat que j'avais connu - et qui se baladait bardé de porte-bonheurs divers et variés - si ça ne fait pas de bien, ça ne peut pas non plus faire de mal.

Quant à la jeune femme, même si elle me disait quelque chose, vue de plus près, son identité m'échappait encore. Une impression de déjà vu, mais impossible de remettre le doigt dessus. Dans le doute, un petit mot ne me coûterait rien.

« J'espère que vous trouverez ce que vous cherchez. »
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
31.05.14 19:57

Pour tout dire, je me croyais seule. Je sursautai donc légèrement en entendant une voix près qui me sortit brutalement de mes pensées.

-Donne donc l'amour à tous ceux qui en veulent, je n'ai pas le temps pour ça. Aide-moi plutôt à offrir la magie à Kireïde, que nous ne soyons plus dépendants d'Asmosa.

Un petit sourire éclaira mon visage. Pauvre étang qui devait être habitué aux vœux d’amour, il venait de tomber sur deux âmes en peine qui en avaient visiblement cure. Enfin, peut-être qu’il était heureux d’avoir enfin de la diversité… qu’est-ce que je racontais, c’est un étang…

J’examinai le nouveau venu du coin l’œil alors qu’il jetait sa pièce, son souhait était très intéressant. Curieux dans un sens, mais très intéressant.

L’homme, qui devait être dans la fin vingtaine, me regarda à son tour.

-J'espère que vous trouverez ce que vous cherchez, me dit-il simplement.

J’eus une nouvelle fois un petit sourire, sans réelle joie cette fois, et haussai les épaules comme si ça n’avait aucune importance au final.

-L’espoir fait vivre je suppose, merci.


J’hésitai une petite seconde, puis décidai d’engager la conversation.

-Sans vouloir être indiscrète, je dois avouer avoir trouvé votre vœu intéressant. Il est vrai qu’à Kireïde, l’épée est souvent bien plus valorisée que le sort. J’ai moi-même déjà vu des mages en action, c’était impressionnant. Notre nation pourrait effectivement gagner à se lancer un peu plus sur la voie de la magie…

Je pris une courte pause.

-Vous êtes vous-même mage ?
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
31.05.14 21:16

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Believe in the magic of rock (and roll) ♪

Une réplique amère, voilà qui était surprenant. Les gens qui venaient ici possédaient généralement un minimum d'espoir. Et elle semblait plutôt jolie, difficile de croire qu'un amant l'ait éconduit.

Elle a fait attention à mon vœu. J'aurais mieux fait de le faire mentalement, mais parler m'avait semblé approprié. Elle avait dit notre nation, c'était déjà une bonne chose. Suffisante pour que je lui réponde.

« Oui. »

La version directe, honnête, sans fioriture. Je n'aimais pas tourner autour du pot quand il n'y avait rien d'intéressant à la clé.

« Vous ne l'êtes pas, par contre. Qu'êtes-vous ? »

Pure déduction. A sa manière d'en parler on sentait qu'elle n'était pas de la... profession ? Cela dit, ma question pouvait sembler quelque peu abrupte pour un profane. Elle signifiait plus « que faites-vous dans la vie ? » que « quel genre d'être êtes-vous ? ». Devais-je corriger ? Cela semblait plus diplomatique.
Si elle était noble, cela ne risquait pas d'avancer mes affaires de l'avoir insultée par ma formulation.

« Ou "Qui êtes-vous ?", si vous préférez. »

Je devais avoir laissé une partie de ma brillance à la maison avant de venir. Niveau diplomatie, je battais littéralement des records. N’empêche que si jamais le prince Phoebus désirait déclencher une guerre une fois roi, il n'aurait qu'à m'envoyer négocier, ce serait réglé entre le "bonjour" et la poignée de main d'ouverture...

Enfin, cette conversation me permettrait peut-être de remettre le doigt sur son identité. Les impressions de déjà vu avaient quelque chose d'insupportablement agaçant lorsqu'elles perduraient.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
01.06.14 1:16

L’homme répondit par l’affirmative en toute simplicité avant de me questionner à mon tour.

-Vous ne l'êtes pas, par contre. Qu'êtes-vous ?

Mon esprit me souffla « Marquée » même ce n’était sûrement pas cette question voulait dire (du moins, j’espérais vraiment que ce n’était pas le cas). J’allais répondre que j’étais épéiste lorsqu’il se reprit :

-Ou "Qui êtes-vous ?", si vous préférez.

Ah, la question était maintenant un peu plus générale.

-Je m’appelle Jehny Alina, je viens d’une famille bourgeoise tout de même assez connue si le nom vous dit quelque chose. Personnellement, j’ai quitté le commercer il y a quelques temps et suis maintenant au service du prince Phoebus en tant que garde du corps.

J’eus un petit rire en me rendant compte comment je devais sonner.

-Je sais, c’est peut-être un peu dur à avaler. Vous n’êtes pas obligé de croire que le prince voudrait se faire protéger par une jeune demoiselle comme moi. Appelez-moi simplement Jehny.  Oh et, effectivement, je ne suis pas mage, mais une myrmidon ayant un point faible pour les katanas. Enfin, je ne crois pas que vous seriez intéressé à ce que je vous raconte ma vie... je vais donc m'arrêter là.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
01.06.14 13:26

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Secrets

Trop naïve. Trop bavarde. Surprenant qu'elle ait vécu si longtemps et soit parvenue à ce poste.

« Tu parles trop. »

C'était dit sans réelle méchanceté, un peu comme si je m'étais contenté de dire que le ciel était bleu. Car c'était vrai, elle parlait trop. Ou plutôt, elle dévoilait trop d'informations à un inconnu et en un laps de temps extrêmement réduit.

Quelques secondes pour pondérer ma réflexion, formuler les choses de la bonne manière. Trois pas en arrière.

« Je connais ton nom, ta famille, ta fonction et ta manière de combattre. Que sais-tu de moi ? »

L'information est le nerf de la guerre. Sans information, la stratégie ne repose que sur du vent et ne sert donc à rien. Cela revient à mettre un bandeau sur les yeux des soldats et les envoyer au combat. L'information est importante, vitale. Elle ne doit pas être gaspillée. Moins les autres en savent et plus on en sait sur eux, mieux c'est.

Et celle qui veille sur la vie de notre souverain doit spécialement faire attention à toute information qu'elle dévoile. Si celles-ci sont connues, elle doit s'employer à les faire disparaître peu à peu dans les brumes de l'oubli afin qu'il soit impossible de connaître ses capacités réelles.

« Ce sont des choses que je peux employer pour faire pression sur toi ou atteindre le prince. Tu devrais faire plus attention et te dévoiler un peu moins. »

Oh, je n'allais pas en faire usage de cette manière. Je voulais juste qu'elle comprenne. Quant à moi, je ne lui avais toujours pas révélé mon nom. Et elle ne l'aurait pas sans le demander.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
01.06.14 16:49

Dire  que j’avais honte serait un euphémisme. Par-dessus tout, je me sentais stupide, parce que le mage avait raison. Peut-être qu’il exagérait un tantinet, il fallait être très créatif  pour vraiment obtenir de grave avec les informations que j’avais données à mon avis (peut-être parce que je n’étais pas encore suffisamment à propos de la politique…), mais il était vrai que j’avais laissé échapper pas mal d’informations à un inconnu rencontré par hasard. Bravo pour le professionnalisme.

Ce qui amoindrissait l’acte, c’était que je n’avais nullement précisé ma position en tant que garde du corps, je pouvais bien en être un parmi d’autres, et que, bien entendu, je n’avais pas touché mot à propos de la marque. Néanmoins, ses paroles étaient une flèche qui avait bien touché sa cible. Heureusement que je n’étais celle qui allait le plus discuté habituellement.

Je me pinçai l’arête du nez et laissai échapper un long soupir.

-Les marchands apprennent à trop parler, cette habitude ne m’a visiblement pas encore quittée. Merci bien de me l’avoir fait remarquer, je tâcherais d’y travailler.

J’avais remarqué que mon interlocuteur était passé un tutoiement, mais je préférai attendre d’en savoir moi-même un peu plus avant d’agir d’une façon aussi familière.

-Mais comme vous l’avez dit, je ne connais presque rien de vous. Vous êtes d’humeur à vous présenter à une pauvre péronnelle comme moi ou vous en avez assez ?
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
01.06.14 18:42

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Dérision, civilités, taupinière

Des excuses ? L'humilité était une bonne chose, en général. Mais l'insouciance dont elle faisait preuve me semblait presque déplacée. Ou était-ce moi qui ne pouvait jamais relâcher ma garde ?
Soit. Elle avait demandé alors elle aurait une réponse.

« Arlan... »

Parce que bon, on sait tous que faire des phrases pour se présenter, c'est surfait. Ou que les mages n'ont droit qu'à un nombre de mots limités à chaque fois qu'ils ouvrent la bouche. Sérieusement, il y avait des limites au manque de civilité et il semblait que je parvenais sans cesse à les repousser.

« ... Anciennement officier au service de la nation et actuellement maître incontesté de son potager, pour vous servir. »

Même les taupes avaient capitulé face à mon caractère impitoyable et à mes sortilèges savamment placés.
Pour faire bonne mesure, j'avais ponctué ma petite présentation d'un simulacre de courbette et d'un fugace sourire. J'avais appris les bonnes manières, mais les employer ne me semblait utile que lorsque je le jugeais absolument nécessaire. Presque jamais, en somme.
Les individus gagneraient beaucoup à se limiter à l'essentiel plutôt que de se compliquer inutilement la vie par des tours et des détours. Tout cela évoquait une perte de temps considérable, à mes yeux.

« Tu disais plus tôt que notre nation pourrait gagner à employer un peu plus la magie. Est-ce une opinion partagée par tes fréquentations ? »

Voilà, si j'avais daigné lui répondre, c'était tout de même parce que je tenais à engager la conversation. Sinon, je serais simplement reparti. Autant faire en sorte qu'elle ne s'enfuie pas non plus.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
01.06.14 22:16

Un ancien officier ? Surprenant, d’après ce que j’avais compris, il tenait à aider son pays. Alors pourquoi « ancien » ? Avait-il été mis à la porte pour une raison ou pour un autre ? Dans tous les cas, il avait vraiment été plus avare en informations que moi.

J’inclinai légèrement la tête en signe de respect devant sa courbette.

-Enchantée, Arlan.

Je me relevai en l’entendant continuer.

-Tu disais plus tôt que notre nation pourrait gagner à employer un peu plus la magie. Est-ce une opinion partagée par tes fréquentations ?

Je réfléchis à sa question quelques secondes.

-Eh bien, on ne peut pas dire que l’importance de la magie à Kireïde soit le sujet le plus présent dans les discussions que j’entends habituellement. Je ne pourrais malheureusement pas dire qui serait prêt à supporter cette idée. Néanmoins, il existe bien des mages haut placés ou non qui aimeraient sûrement que la magie soit un peu plus valorisée ou qui voient mieux le potentiel qu’elle pourrait apporter… quoique que quiconque s’y connait un peu et est ouvert d’esprit devrait être un minimum d’accord avec le concept en général.

Je lui jetai un regard entendu.  Cette question pouvait peut-être avoir l’air anodine, mais Arlan ne semblait pas être le genre de personne à bavarder pour le simple plaisir de le faire. De plus, il savait maintenant (partiellement) ma position et j’avais bien compris qu’il avait un projet.

-Je suppose que tu veux en venir quelque part ?
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
01.06.14 23:35

Qui écoute les plaintes des misérables ?
In vino veritas

J'étais tenté de lui redire qu'elle parlait trop, mais je pense que cette tendance est une maladie courante lorsqu'on est aussi insouciant qu'elle semble l'être. Pauvre Phoebus. Ou peut-être l'a-t-il choisie parce qu'elle tranchait dans son quotidien ? Allez savoir ce qui se passe dans la tête des puissants.

« En effet. »

Un regard autour de nous ne dévoila personne d'autre, mais je ne voulais pas en parler ici. Si tant est que je serais précis sur l'idée en elle-même. Ce genre de détail serait pour plus tard.

« Mais je doute que ce soit une conversation pour l'étang des miracles. »

Les murs ont parfois des oreilles et j'ai encore besoin de certaines ressources en Asmosa. Mon projet finirait par être rendu public, s'il était accepté, mais je tenais à profiter de certaines ressources de Belvar avant cela. Toute paranoïa mise à part, la discrétion était de mise. C'était déjà difficile d'être un Kireïdien là-bas, mieux valait ne pas ajouter qu'on avait un projet préjudiciable au monopole de l'enseignement magique.

Un geste vers une bâtisse dont la terrasse avait vue sur notre position me suffit pour désigner la destination que j'envisageais. C'était un peu rustique et les touristes passaient devant sans y faire vraiment attention.
Le tenancier était une vieille connaissance et je savais pouvoir compter sur lui. Tout comme moi, c'était un patriote dévoué. Et beaucoup de ses clients étaient des soldats en permission ou retraités.

« Ils ont du bon vin et font à manger. Et ce sont des gens fiables. »

Même s'ils laissaient traîner leurs oreilles, ils sauraient que l'intérêt du pays était en jeu et resteraient bouche cousue. Le genre de personne que j’appréciais.
Libre à elle de me suivre ou non, désormais.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
04.06.14 0:25

Mes vacances venaient de prendre une tournure inattendue. Je me doutais que, si Arlan avait un projet quelconque en tête, le fait qu’il vienne tout juste de rencontrer une personne assez proche du prince héritier, ou tout simplement qui avait un peu d’influence, devait être une occasion en or.

Arlan examina rapidement les environs, sans doute ne voulait-il pas crier ses idées sur tous les toits. Le fait que nous étions seuls dût ne pas lui suffire comme assurance, car il demanda à ce que nous changions d’endroit pour discuter, désignant au passage un bâtiment un peu plus loin.

-Ils ont du bon vin et font à manger. Et ce sont des gens fiables.

Hum, et maintenant ? Devais-je le suivre ? Lui avait l'air assez confiant. Mais, parfois, la prudence incitait à y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans ce genre d’affaire, surtout avec un inconnu. Mais, de l’autre côté, nous étions en guerre et Kireïde pouvait difficilement dire non à une opportunité d’améliorer défense, attaque et autonomie. De plus, si c’était un piège, une possibilité à ne pas mettre de côté, Arlan n’était décidément pas le genre de personne qui attirait habituellement les gens avec des belles paroles et des manières affables.

Le bout de mes doigts effleura doucement la garde de mon katana. Et puis, je n’étais pas sans défense si les choses tournaient mal… et j’étais vraiment curieuse. Et je commençais à avoir un peu faim.

Bon, le « pour » gagnait à plate couture. J’hochais la tête en direction d’Arlan.

-Après toi.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
04.06.14 0:59

Qui écoute les plaintes des misérables ?
C'est l'histoire de deux personnes qui rentrent dans un bar...

Quelques instants plus tard, nous passions la porte de la taverne et pénétrions dans une ambiance qui m'avait décidément bien manquée. Ce côté "salle de garde" avec des gens armés, sans avoir cette agressivité qu'avaient les brigands, mangeant un morceau, jouant aux dés ou buvant un verre.

Certains plus taciturnes que d'autres. On sentait dans les yeux des vétérans des images qu'ils n'arrivaient pas à oublier, qui peuplaient chacun de leurs rêves, et dans ceux des plus jeunes la volonté d'en découdre.

Un bref signe de tête suffit à saluer mes connaissances présentes, tandis que je me dirigeais vers une table située dans une alcôve et prenais place dos au mur. Pas la peine de lui proposer la place, c'était non-négociable. Les vieux réflexes avaient la vie dure, mais ils étaient des réflexes pour une raison.

Une fois la demoiselle à son aise, je commandai une bouteille de vin et entamai la conversation sans ambages.

« Bien. Commençons par le début. Tu n'es pas sans savoir, je suppose, que la vie est loin d'être rose pour les étrangers qui se promènent en Asmosa, particulièrement à la capitale. »

C'était une chose que j'avais déjà vaguement ressentie lorsque j'étais étudiant à l'académie, mais d'après la rumeur, cela ne faisait qu'augmenter ces derniers temps. Les nouvelles de violence à l'égard des étrangers étaient de plus en plus nombreuses et l'ignorer devenait difficile.

« Pour la sécurité de nos mages et afin de renforcer notre nation, ce dont nous avons besoin est clair. Il nous faut notre propre académie de magie. »

Enfin, exprimé comme ça, c'était passer à côté d'une facette importante du projet. J'envisageais les choses d'une manière bien précise. Il nous fallait une académie affiliée à l'armée, où les mages seraient formés à employer leurs sorts en collaboration avec des troupes classiques ainsi qu'aux bases de la stratégie et de la tactique. Je voulais des mages de guerre dignes de ce nom et pas ces frêles petites choses paniquant au moindre imprévu qu'on voyait, chaque année, sortir de l'Académie des Éléments.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
06.06.14 0:14

Nous arrivâmes rapidement à la taverne qu’Arlan avait désignée. En entrant, l’ambiance me parut tout de suite… non, pas austère. Je n’irais pas juste là. Sérieuse, disons. J’avais presque plus l’impression d’être dans une salle de gardes au repos que dans une taverne. Je comprenais à moitié la raison qui avait poussé le mage à venir dans cet endroit. Certes, c’était plus calme pour discuter, mais nous ne risquions pas d’être réellement discrets. Enfin, je le vis saluer des gens. Peut-être avait-il suffisamment confiance en ces gens pour discuter de son projet sans tracas. Après tout, c’était son choix.

Je le suivis jusqu’à une table, notre table visiblement. Sans un mot, je m’installai confortablement, nous n’étions pas à un événement officiel, j’avais le droit de me relâcher un peu. J’attendis qu’il commence à parler.

-Bien. Commençons par le début. Tu n'es pas sans savoir, je suppose, que la vie est loin d'être rose pour les étrangers qui se promènent en Asmosa, particulièrement à la capitale. Pour la sécurité de nos mages et afin de renforcer notre nation, ce dont nous avons besoin est clair. Il nous faut notre propre académie de magie.

J’appuyais ma joue contre mon poing, songeuse. Le mage ne faisait visiblement que commencer ses explications, et son air décidé était à lui seul une bonne raison de l’écouter. Mais l’idée était aussi intéressante. Le problème, une idée restait une idée. La formuler était une chose, la concrétiser en était une autre.

Il ne fallait pas penser qu’on pouvait créer une académie facilement et sans son lot de conséquences. Sinon, nous en aurions sûrement déjà une.

-Effectivement, j’ai entendu les rumeurs comme à peu près tout le monde. Pour l’académie, c’est sûr que ce serait un plus non-négligeable, mais c’est bien plus difficile à dire qu’à faire. Je suppose que tu as un peu plus prévu ? Je suis toute ouïe.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
06.06.14 13:11

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Une question de hargne.

Bien sûr que j'avais plus que ça de prévu. Pour qui me prenait-elle donc ?

« Quitte à avoir notre propre académie, autant qu'elle ne soit pas identique à celle d'Asmosa... Surtout lorsqu'on voit l'énergumène qui la dirige actuellement. »

Amadeo. A-MA-DE-O. Ces 4 syllabes suffisaient à me rendre grognon. Passons, mieux valait laisser ce diable là dans sa boîte et espérer (certainement en vain) ne pas le croiser lorsque je repasserai par là.

« La lier à l'armée et former des mages de combat aptes à fonctionner de manière coordonnée et complémentaire avec les troupes serait la solution idéale. La loyauté des mages serait acquise et renforcée par la période de service obligatoire qui accompagne les études militaires. »

La coordination avec les troupes était un point extrêmement important. Savoir cibler ses protections, éviter les tirs amis avec les sorts de zone, utiliser intelligemment ses sortilèges pour faciliter la vie de tout le monde,...
Il y avait une multitude de chose à apprendre dans l'art de la guerre magique, j'avais d'ailleurs un livre en cours d'écriture sur le sujet - les Arcanes de la Guerre.

Et c'était sans compter la nécessité de développer une endurance digne des soldats. La plupart des mages d'Asmosa auraient fini en pleur au bout de trois jours de marche forcée et de rations aux limites du comestible comme celle que l'armée distribuait. Le bon côté des choses, c'est que les armées les mieux nourries étaient généralement les moins efficaces.
Une question de hargne, peut-être ?
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
07.06.14 4:17

-Quitte à avoir notre propre académie, autant qu'elle ne soit pas identique à celle d'Asmosa... Surtout lorsqu'on voit l'énergumène qui la dirige actuellement.

Je sentis un éclat de rire tenter de percer et le retenais tant bien que mal. Je n’avais que peu d’informations sur le directeur de l’académie si ce n’est qu’il s’agissait d’un bon ami du roi Oberon. Néanmoins, la façon dont Arlan venait d’en parler et l’expression qu’il abordait donnait l’impression qu’il s’agissait du type qui avait assassiné toute sa famille. Hum, avait-il en fait une petite rancœur personnelle ? Malgré ma curiosité, ce n’était nullement de mes affaires et je me contentai donc de continuer à l’écouter.

-La lier à l'armée et former des mages de combat aptes à fonctionner de manière coordonnée et complémentaire avec les troupes serait la solution idéale. La loyauté des mages serait acquise et renforcée par la période de service obligatoire qui accompagne les études militaires.

-Des mages-soldats, hein ? Les avantages que cela conférerait à l’armée de Kireïde sont nombreux à ne point douter. Néanmoins…

Les yeux au plafond, je m’appuyais contre le dos de ma chaise et croisai les jambes, pensive.

-Encore une fois, plus facile à dire qu’à faire, mais certes, le plan est là et tu sais déjà précisément ce que tu veux en faire. Maintenant, le problème est de mettre en marche ce projet. Le proposer au conseil comme cela n’apporterait rien à moins d’un miracle. Il faut que les hauts-placés soient prêts à miser dessus, à investir du temps, de l’argent et des ressources. Il faut leur prouver que ce sera rentable d’une façon ou d’une autre. Certains risquent de ne penser qu’à l’argent, bien évidemment, mais il y en a beaucoup qui se demanderont si cela apportera plus de bien que de mal à la nation. Nous sommes en guerre, tenter le coup sur des projets de grande envergure pourrait sembler risqué. Sans parler que c’est un projet qui mettra beaucoup de temps avant de montrer des résultats. Le temps de réunir les moyens, construire l’académie, rassembler des enseignants compétents et des élèves… ce sont tous des points à aborder si tu veux les convaincre d’approuver ton projet... et aussi pour t'assurer que notre nation en profite vraiment.

Je pris une courte pause et le regardai dans les yeux.

-Aussi, comme tu l’as fait remarquer, nos relations avec Asmosa sont de plus en plus tendues. Créer notre propre académie pourrait être vu comme un affront. Je ne dis pas qu’il faudrait se plier aux quatre volontés d’Asmosa, loin de là, mais ce la mettre résolument à dos... ça pourrait en refroidir certains... voire beaucoup. Bon, je crois que c’est tout, je vais maintenant la fermer.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
07.06.14 15:46

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Jouer sur les règles.

Je fis un effort pour suivre jusqu'au bout, me retenant de rire devant tout ce blabla dont j'avais déjà amplement fait le tour. Elle me rappelait les recrues plus jeunes avec qui j'avais servi à la frontière.

« J'ai déjà envisagé tout cela. Et c'est un projet militaire, il n'est donc pas rentable. Aucun projet de ce genre ne l'est. C'est un investissement pour la survie, pas pour le profit. »

Être mort ou moins riche, le choix était facile, non ? L'armée d'un pays est un gaspillage d'argent nécessaire. Un pays sans armée pour le protéger n'est qu'une proie pour ses voisins et ceux-ci peuvent alors se permettre d'y faire ce qu'ils veulent. Au vu des événements récents, c'était donc un investissement justifié. Surtout qu'il pouvait démarrer en exploitant des infrastructures préexistantes. Quant aux relations internationales...

« Et j'emmerde Asmosa. »

Quelques personnes présentes marquèrent leur approbation par des borborygmes. Néanmoins, j'avais un peu plus réfléchi la chose et ce n'était pas qu'une décision basée sur l'émotionnel.
Le commerce sur ce territoire était devenu réduit suite aux comportements nationalistes locaux, notre économie n'aurait donc pas réellement à en souffrir.

Quant à une offensive de leur part, cette idée était tout simplement ridicule.
Ils n'étaient pas à la hauteur et, même s'ils se lançaient dans l'opération, l'Ordre du Culte se rangerait à nos côtés pour les arrêter. Il avait beau être réduit à une peau de chagrin, ses mages blancs et prêtres guerriers, même en petit nombre, pouvaient s'avérer décisifs pour compenser la différence de magie.

« Dans le pire des cas, qu'est-ce qui m’empêche de former les premiers mages de guerre en tant qu'indépendant ? Ce ne serait plus un projet national... »

... Et Asmosa ne pourrait rien y redire.
Oui, j'avais songé à tout. Et j'étais patient. Former la première génération permettrait, en plus, de disposer d'enseignants compétents dès l'ouverture de l'académie. Et d'une preuve que la méthode fonctionnait pour les investisseurs. Même si bénéficier des infrastructures adéquates me semblait plus pratique.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
08.06.14 23:53

-J'ai déjà envisagé tout cela. Et c'est un projet militaire, il n'est donc pas rentable. Aucun projet de ce genre ne l'est. C'est un investissement pour la survie, pas pour le profit.

Je laissai échapper un petit sifflement admiratif.

-Eh bien, on peut dire que tu ne chômes pas.

-Et j'emmerde Asmosa.

Un sourcil se fronça légèrement. Voilà qui était clair. J’entendis des gens approuver dans la salle. Je savais qu’il y avait au moins quelques personnes très influentes qui préféraient garder la relation la plus positive possible avec Asmosa et presque autant qui aimeraient bien couper les ponts entièrement tout en leur faisait un beau signe du majeur. Pour ma part, j’étais dans la partie mitigée. Disons que, en guerre, plus on avait d’alliés ou moins on avait d’ennemis, mieux c’était. Si Kireïde avait des problèmes, pouvoir compter à la fois sur Sollvaec et Asmosa serait un plus. Même si, d’après ce que j’avais lu sur l’histoire de cette nation, elle viendrait plus nous aider par peur que les Algiz déferlent sur eux par la suite. Donc, une bonne relation était-elle vraiment nécessaire sur ce plan-là ?

-Dans le pire des cas, qu'est-ce qui m’empêche de former les premiers mages de guerre en tant qu'indépendant ? Ce ne serait plus un projet national...

-Rien si tu as les fonds nécessaires… et les élèves sachant qu’un mage seul, c’est bien moins vendeur et visible qu’un projet national. Néanmoins, si tu réussis à bien en former au moins quelques-uns, ce serait un bon argument à apporter devant le conseil plus tard. Tu compterais demander de l’aide pour le financement ? Je ne suis si pas professionnelle en la matière, mais ce cas, tu aurais besoin de locaux, de manuels, de catalyseurs, etc., ce qui n’est pas donné.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
09.06.14 1:01

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Money makes the world go round

Je n'aime pas rester inactif et je planifie bien mes actions les plus importantes, oui. Néanmoins, elle avait mentionné les deux soucis. L'argent et les étudiants.

« Tu as cerné les points qui posent problème. Je pourrais certainement acquérir une belle somme en usant de ma magie dans les cités d'or, mais ça prendrait un temps fou et nécessiterait une certaine logistique. »

Puis, cela pourrait avoir des répercussions néfastes sur l'économie d'introduire autant d'or sur le marché en une seule fois. Non, l'argent était bel et bien un souci.

« Le pire, en fait, ce n'est ni l'argent, ni les élèves. Ce sont les catalyseurs. Avant quoi que ce soit, il me faut un artisan capable de les concevoir. »

On trouvait plus facilement une licorne dans un haras qu'un fabriquant de catalyseurs en dehors d'Asmosa. J'étais prêt à en débaucher un ou en faire former un sur place, mais je préférais nettement quelqu'un qui ne soit pas asmosien ou sympathisant. Ou alors, avec de bonnes raisons d'en vouloir à son ancienne nation...

Troublant cette amère réflexion, une serveuse vint nous apporter la bouteille commandée, ainsi que deux verres. Pas d'autre service ici, c'était au client de se débrouiller.

« Enfin, voilà où j'en suis pour l'instant. Et toi, des projets ? »

On ne parlait quasiment que de cela depuis notre rencontre et, malgré l'intérêt qu'elle semblait y porter, la variété était peut-être de mise.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
11.06.14 1:23

-Tu as cerné les points qui posent problème. Je pourrais certainement acquérir une belle somme en usant de ma magie dans les cités d'or, mais ça prendrait un temps fou et nécessiterait une certaine logistique.

Eh bien, il y avait donc des points plus nébuleux dans son plan. J’allais finir par croire qu’il avait déjà toutes les cartes en main et qu’il ne manquait plus que quelqu’un pour passer le message (un rôle dont je pourrais tout de même m’occuper même si ce n’était pas vraiment le plus valorisé). Mais il devait être quasi-impossible de pouvoir s’occuper d’un projet de telle envergure seul.

-Le pire, en fait, ce n'est ni l'argent, ni les élèves. Ce sont les catalyseurs. Avant quoi que ce soit, il me faut un artisan capable de les concevoir.

Les catalyseurs, hein. Il était vrai qu’un seul ne devait pas être donné, alors une quantité suffisante  pour une classe entière, même petite ? Sans parler du nombre restreint de personnes qui devaient pouvoir en concevoir, à moins que ce soit bien plus courant à Asmosa, je n’en savais rien.

-Là, avoir des contacts peut s’avérer utile, commentai-je simplement.

Arlan eu l’air momentanément perdu dans ses pensées. Une serveuse arriva pour nous donner deux verres et le vin que le mage avait commandé. Je me servis et pris une petite gorgé, plus pour être polie que par réelle envie de boire.

-Enfin, voilà où j'en suis pour l'instant. Et toi, des projets ?

Surprise, je clignai des yeux quelques fois. En toute sincérité, je ne m’attendais pas à ce qu’il me questionne sur ma vie. Notre conversation ressemblait plus à une discussion d’affaires depuis tout à l’heure. Peut-être avait-il simplement envie de passer à une atmosphère plus amicale ?

-Oh, eh bien, disons que, quand j’étais plus jeune, je rêvais de voyager. Découvrir Meinarest, les différentes cités et cultures… être marchande toute ma vie ne m’intéressait pas plus que nécessaire. Maintenant, on ne peut pas exactement dire que j’ai fait une croix définitive dessus, mais avec les conflits qui empirent et mes responsabilités, je l’ai pas mal mis de côté pour le moment. Si la guerre se termine de mon vivant, pourquoi pas tenter le coup ? En attendant, je compte juste faire mon travail et peut-être visiter quelques endroits dans Kireïde, peut-être même faire un tour à Sollvaec, quand j’en aurais l’occasion… aujourd’hui, par exemple.

Je pris une pause. Même s’il l’avait demandé, je n’avais pas l’impression que c’était particulièrement intéressant. Lui parlait d’un projet qui pourrait rendre notre pays plus fort, et moi d’un rêve banal de jeune demoiselle naïve. Le niveau était bien différent.

Sinon, il y avait toujours la cause des Marqués qui me tenait à cœur. Si une opportunité se montrait d’aider mes semblables, les rêves d’aventures et de découvertes allaient rapidement être mis au placard. Sauf que je ne pouvais pas vraiment en parler pour des raisons évidentes.

-Bref, rien de bien extraordinaire. Mon pays a plus besoin de moi pour l’instant.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
11.06.14 15:13

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Patriotisme

Les contacts, oui. C'était le point sur lequel je travaillais pour l'instant. Je voyageais beaucoup pour trouver ce qui manquait et je tâchais de me forger un petit carnet de relations exploitables. Etape un d'une bonne stratégie : le renseignement. Comme quoi, même en matière de commerce et de société, tout fonctionnait comme à la guerre. En amour aussi ? L'adage disait que tous les coups étaient permis dans les deux situations, mais au-delà de ça ? Même si la question était théoriquement intéressante, je n'étais pas très porté sur ce genre de chose.

Je me pris à noter dans un coin de ma tête de ne jamais plus lui demander de parler de ses projets. Elle se lança dans un discours plutôt long et soutenu sur son envie de voyager. Mine de rien, cela me fit presque sourire. Elle parlait vraiment beaucoup.

« J'aimerais me rendre à Sollvaec aussi. Qui sait ? Nous pourrions nous rencontrer à nouveau là-bas. »

Elle semblait tenir à notre nation au moins autant que moi. C'était une bonne chose. Les patriotes étaient des gens sur lesquels on pouvait se reposer pour rendre à Kireïde son éclat.

« Ce dévouement t'honore. J'aimerais que plus de gens soient comme toi. »

Plus de gens qui avaient à cœur les intérêts du royaume, voilà qui serait appréciable. Un vrai bonheur. Peut-être que si nos dirigeants montraient plus d'intérêt pour les citoyens, cela pourrait être le cas ? Cela pourrait être une annexe de mon projet. Après tout, les mages pouvaient être utiles en temps de paix également.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
14.06.14 1:09

Si j’étais naïve, j’aurais presque cru qu’Arlan était intéressé parce que je disais. Bon, j’exagérais. Il n’était visiblement pas la personne la plus sociable du royaume, peut-être devenait-il simplement découragé lorsque quelqu’un parlait plus d’une minute sans arrêt. J’aimerais bien le voir durant une séance du conseil, certains membres arrivaient à passer quinze minutes sur un seul argument. Déjà qu’on avait de la difficulté à rester concentrés quand c’était intéressant, imaginez lorsqu’un monologue interminable n’est qu’arguments foireux et flatteries hypocrites. L’horreur.

J’eus un sourire au coin lorsqu’il parla de Sollvaec. En fait, ce fut surtout la tournure de la phrase qui me fit sourire.

-Attention à ce que tu dis, une demoiselle désespérée pourrait prendre ça pour un rendez-vous, plaisantai-je en prenant une nouvelle petite gorgée de vin.

En fait, c’était plus ou moins une plaisanterie. J’en avais vu des filles qui croyaient au coup de foudre dès qu’un garçon les regardait par inadvertance. Faudrait un jour que quelqu’un m’explique en quoi toutes ces histoires de mariage étaient aussi attirantes. En attendant, j’avouais être curieuse de voir comment une personne comme Arlan réagirait face à ce type de commentaire. Peut-être ne broncherait-il même pas, mais bon. Vilaine curiosité.

Quant à son commentaire sur mon dévouement, je dois avouer que le feu faillit me monter aux joues. Le ricanement d’un soldat près fut ce qui me sauva. Pendant une seconde, j’ai été trop occupée à lui lancer un regard noir pour être gênée.

C’était officiel, ce type ne savait pas comment empêcher une femme de se faire des idées. J’avais beaucoup savoir que cette conversion était strictement neutre, qui disait « J'aimerais que plus de gens soient comme toi. » à un représentant de l’autre sexe sans essayer de flirter avec !? Enfin, c’était une discussion sérieuse. Restons tout aussi sérieux et neutre.

-Même si ce n’est pas encore le cas pour tout le monde, les gens vont bien finir par comprendre qu’ils doivent faire des sacrifices pour espérer continuer de vivre dans un royaume qui tient un tant soit peu debout. Comme si la guerre ne suffisait pas, nous avons désormais des monstres à nos portes, et ils ne font pas dans la dentelle.

Des murmures parcourent la salle (des clients avaient visiblement rien de mieux à faire que nous écouter). L’apparition des monstres n’était pas une nouvelle qui avait été accueilli facilement. Certains préféraient même encore nier leur existence.

-Un monstre que j’ai combattu utilisait de la magie… peut-être que des mages pourraient aussi nous aider à en savoir plus sur eux, pensai-je tout haut
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
14.06.14 20:23

Qui écoute les plaintes des misérables ?
All is fair in love and war

Comment la conversation avait-elle pu en arriver là ? Comprenons-nous bien, elle était attirante, semblait digne de confiance, plutôt agréable à fréquenter et parfaitement à même de se protéger. Sans même mentionner son intérêt porté à notre nation. Des atouts nombreux et intéressants que bien peu d'autres devaient posséder, j'en étais parfaitement conscient. Seulement, je ne me sentais pas encore prêt pour ce genre de chose et ce pour diverses raisons. Le fait de n'être pas encore totalement réadapté à la vie civile, par exemple.

Buvant une gorgée de vin pour temporiser un peu, je finis par trouver une réponse adéquate.

« Malheureusement, ma situation manque encore trop de stabilité pour me lancer dans des rendez-vous. Mais je songerai à toi le moment venu. »

Léger sourire de ma part. Je plaisantais... à moitié. Il me fallait la connaître un peu plus pour être fixé sur ce genre de détails, même s'il y avait compagnie bien moins agréable que la sienne, à n'en point douter. Sans même mentionner d'autres avantages plus... pragmatiques à cela.

Décidément, venir à Chang'an avait été une merveilleuse idée. Entre la réponse positive des armuriers concernant mon projet d'arme expérimentale de ce matin et cette rencontre intéressante, mes vacances s'avéraient fort fructueuses.

Quant aux monstres, je n'en avais certes jamais vu, les attribuant à des rumeurs exagérées, mais s'ils existaient bel et bien, alors les étudier serait instructif. En particulier si certains pratiquaient la magie. Réfléchissant tout haut, je laissai échapper quelques mots.

« Devrais-je me lancer dans une chasse ? »

Je me devais de saisir toutes les opportunités qui se présentaient à moi, mais elles devenaient chaque jour plus nombreuses et mon emploi du temps n'était pas extensible. Pourtant, je répugnais à déléguer cette tâche à quelqu'un d'autre. L'absence de personne de confiance dans mon entourage, peut-être ?

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
15.06.14 22:47

Il eut l’air surpris de mon commentaire. Comment pourrais-je lui en vouloir ? Il ne devait pas s’attendre à ce que je réplique de cette façon. Peut-être que ça aurait paru moins bizarre si notre conversation était plus amicale à la base. Mais je ne regrettais rien. À l’intérieur de ma tête, je riais alors qu’il prenait une gorgée de vin.

-Malheureusement, ma situation manque encore trop de stabilité pour me lancer dans des rendez-vous. Mais je songerai à toi le moment venu.

Et il sourit. Légèrement. Pourquoi ressentais-je de la fierté soudainement ? Sûrement parce qu’Arlan n’était pas celui qu’on imaginait sourire souvent. Je le prenais pour une petite victoire personnelle.

C’était bien répliqué, je devais l’admettre. Cette fois, je pourrais jurer que mes joues rosirent, même si je savais qu’il n’était pas sérieux (à moins qu’il le soit ?). En bonne joueuse, je lui souris en hochant la tête en signe de félicitations.

-Eh bien, me voilà flattée.

J’aurais pu essayer de chercher une autre réplique, mais ce jeu pourrait durer longtemps. Et, sincèrement, j’avais peur de le perdre. Arlan m’avait surprise une fois, qui sait jusqu’où allaient ses capacités à sortir des réparties ? De mon côté, je n’avais jamais eu l’occasion (ou le désir) de m’entraîner à la cette chose curieuse, complexe et souvent pleine de conséquences qu’on appelait « drague ».

Sans parler que ce n’était pas le sujet du moment.

Le mage réfléchit au sujet des monstres. J’espérais ne pas l’avoir encouragé à faire quelque chose de stupide. Si certaines personnes commençaient à avoir des palpitations à la simple mention des créatures, d’autres avaient la manie de les sous-estimer. « Ça ne peut pas être pire qu’Algiz ! », si. Dans la plupart des cas, ça l’est. Les rapports et ma propre expérience étaient clairs là-dessus.

-Devrais-je me lancer dans une chasse ?

Au moins, il posait des questions avant d’agir.

-Si tu as du temps à tuer, c’est comme tu veux. Personne ne va se plaindre d’un coup de main pour améliorer la situation. Néanmoins, pense à t’entourer de bons combattants. Il y a bien quelques monstres qui ne posent pas spécialement problème, mais d’autres ont presque besoin de leur propre bataillon pour être anéantis. Aussi, on essaie de recueillir autant d'informations que possible pour mieux les combattre. Je suppose que, si les données penchent trop vers la magie, on les passera à un mage. Ne prends juste pas des risques inutiles.

J'eus un petit sourire entendu.

-Ce serait dommage que tu ne puisses pas finaliser ton projet.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
16.06.14 1:07

Qui écoute les plaintes des misérables ?
Monster hunter

Ma réponse semblait l'avoir touchée bien plus que je ne l'aurais cru. Flattée, elle le semblait effectivement un peu. Je n'avais pas dit grand-chose, pourtant. Suffisait-il de si peu pour plaire à une jeune femme de nos jours ? Et écoutez-moi parler comme un vieillard. Oui, je n'ai plus cherché à séduire qui que ce soit depuis quelques années. Disons que ma vie sentimentale était un peu le désert, si l'on veut faire de l'humour facile.

« On dirait que tu t'inquiètes de ma sécurité. Tu ne devrais pas te soucier d'une personne que tu connais à peine. »

Elle ne savait rien de moi. De qui j'étais. Ou même des choses que j'avais déjà faites. Certaines particulièrement atroces. Je n'étais pas un héros. Je n'allais pas sauver Kireïde sans me salir les mains. Faire ce que j'ai à faire pour gagner, c'est la seule manière de procéder que je connaisse et elle laissait des traces. Dont je me moquais plus ou moins, mais les autres y prêtaient une plus grande attention.

Et pour ces monstres... J'avais cru pouvoir me débrouiller seul, mais si une escorte était nécessaire, je devrais pouvoir en trouver une parmi certains vieux amis.

« On passera peut-être les informations à un mage, mais qui risque de ne pas être moi. Et l'information acquise directement est souvent meilleure. Mon projet n'est pas spécialement urgent, les catalyseurs ralentissent son terme, autant s'occuper en attendant. »

Rester inactif ? Je n'avais pas le temps pour ça. Pourquoi attendre lorsque l'expérience sur le terrain était possible ? Je devrais me renseigner un peu plus au sujet de ces monstres, mais cela pouvait attendre un peu.

« J'ai déjà un voyage à Ambrosia prévu, donc la chasse sera pour plus tard. J'essayerai d'éviter les monstres en attendant. »


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   
17.06.14 1:46

Le clignai plusieurs fois des yeux, stupéfaite devant la réaction du mage. Comment ça, « je ne devrais pas me soucier d’une personne que je connais à peine » ? J’attendis une explication, ou du moins un développement, qui ne vient pas. Rien dans son visage ne donnait un quelconque éclaircissement non plus. Hum, avait-il eu une mauvaise expérience ?

-Si je vois un inconnu se faire attaquer dans la rue, je ne vais pas l’ignorer simplement parce que je ne le connais pas. De même, surtout sachant que je suis possiblement celle qui t’a fait penser à chercher des monstres, je me sentirais mal de te laisser y aller sans au moins un ou deux conseils. C’est tout. Ce comportement est-il si surprenant ?

Je le regardai dans les yeux avec une expression neutre, quoique légèrement curieuse. J’étais incertaine si j’allais avoir le droit à une explication d’un tel raisonnement… à moins qu’il s’imaginait que j’essayais encore de la draguer et qu’il voulait simplement mettre une distance. Erf, pourquoi avais-je fait cette blague déjà ?

-Bonne chance pour Asmosa dans ce cas, ce n’est pas exactement la haute saison en ce moment. En attendant, j’ai un moyen de te contacter si je réussis à trouver des personnes intéressées pour ton projet ou je laisse ça mort pour l’instant ? Je pourrais bien me contenter de préparer le terrain, mais le meilleur moyen de faire perdre l’intérêt à quelqu’un, c’est en piquant sa curiosité pour ensuite le faire tergiverser.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)   

 

Qui écoute les plaintes des misérables ? (PV Arlan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [TEST]Arm Joe: les misérables sur PC
» Arm Joe / Les misérables
» Les Misérables 2000
» Posséder une Veyron : combien ça coute...
» Les musiques que j'écoute en écrivant mes fics.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum