Partagez | 
 

 Les Aventuriers de la Cité Perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
03.06.14 14:29


Ambrosia, une cité qui tenait plus de la légende que de la réalité pour ceux qui vivaient loin d'ici. Quelque chose me laissait penser qu'elle existait bel et bien, toutefois. Les rumeurs de son existence étaient trop nombreuses, les personnes qui l'avaient visitée également. Du temps où j'effectuais mon service, de nombreux soldats avaient mentionné la mystérieuse cité qu'on disait habitée des plus belles femmes de Kireïde.

Je n'étais pas en quête d'une âme sœur, cela dit. C'était la prétendue faculté de la cité à changer régulièrement de position qui m'intriguait. Si je pouvais découvrir le fonctionnement de cette particularité, je pourrais peut-être parvenir à la dupliquer. Les possibilités d'une telle chose étaient pratiquement sans limite.

Pour l'heure, cela dit, je cheminais dans un désert s'étendant à perte de vue, avec pour seule compagnie un guide qui prétendait pouvoir me mener à destination. 'Tomoé' était son nom et on me l'avait chaudement recommandé pour cette expédition. Le trouver n'avait pas été bien difficile et les négociations pour le voyage s'étaient déroulées rapidement. Je m'étais contenté de lui annoncer que son prix serait le mien s'il pouvait m'amener à destination.

J'avais jeté une légère bure brune à capuche par-dessus une tenue plus classique, afin de protéger mon teint de craie des rayons ardents du soleil et préparé vivres et eau en quantité suffisante, tout en évitant de trop m'encombrer. L'expérience avait prouvé qu'on ne pouvait voyager très longtemps sur le sable et par cette chaleur, aussi fallait-il faire preuve de modération.

Une série de petites tiges de pierre alourdissait cependant mon paquetage, des relais que j'enterrais à intervalles réguliers dans le sable et qui me permettraient de retrouver le chemin plus tard, si nécessaire. Dans un tel milieu, la magie terrestre s'avérait plutôt pratique.

Le plus grand ennemi de ce genre de voyage était cependant l'ennui et, au bout de quelques temps à rester silencieux, les mots passèrent presque mes lèvres d'eux-mêmes.

« Vous faites ce métier depuis longtemps ? »

Question légitime. Que j'aurais dû avoir la présence d'esprit de poser avant de l'engager, maintenant que j'y pensais.
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
03.06.14 15:56

Il marchait dans la désert de Kireïde, endroit surprenant et dangereux, mais pour une fois il avait un but précis, une mission même. Un peu plus tôt un homme mystérieux du nom d'Arlan était venu le voir pour lui demander de le conduire de la ville d'Ambrosia, cité difficile à trouver. Difficile certainement mais pas réellement pour un Héron capable de communiquer avec la nature, ce jeune homme avait, donc, été bien conseillé.

Le brun n'avait pas posé trop de questions et de son côté le blond n'en avait pas posé plus, un petit tour dans son esprit pour savoir qu'il ne lui voulait aucun mal, juste explorer, découvrir de nouvelles choses. Cela avait suffit à le convaincre de l'accompagner, bien plus que l'argent. Ils avaient rapidement plié bagage, ne s'encombrant pas trop, et avaient pris la route.

Son "client" avait dissimulé sa longue chevelure noire sous la capuche d'une sorte de manteau épais et brun, il avait l'air plutôt lugubre. Alors que de son côté le guide improvisé avait opté pour un tissu plus léger et surtout clair, un jaune pour être plus précis, histoire d'être assorti à ses cheveux peut être. A les voir comme ça ils n'avaient rien en commun, d'ailleurs il ne s'adressait même pas la parole.

Tomoé plutôt loquasse d'habitude était présentement très concentré à partir du bon côté. Il observait les lieux tout en avançant, il essayait d'écouter le sable, le vent mais pour l'instant ils n'étaient pas très bavards. Le peu d'informations qu'il recevait il les suivait en en oubliant son compagnon de route. Lorsque celui-ci lui posa une question il sursauta légèrement et se tourna vers lui l'ai surpris.

-Guide vous voulez dire? En réalité je ne le suis pas, je suis ménestrel et je parcoure Meinarest pour chanter. On ne vous a pas prévenu? Et vous de votre côté vous êtes?

Cette simple question avait suffit à "réveiller" l'homme jovial qui dormait depuis le début du voyage en lui.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
03.06.14 21:09

Les Aventuriers de la Cité Perdue
Dans ce grand désert, I'M LOST

Un ménestrel ? On m'avait conseillé un chanteur comme guide ?! Sérieusement ?
Bon, il était trop tard pour faire marche arrière et, au pire, mes 'balises' -composées d'un minerai introuvable dans le désert et donc faciles à repérer avec un sortilège du prospecteur - nous permettraient de retrouver la bonne piste. Néanmoins, la question se posait :

« Vous êtes sûr de savoir où vous allez ? »

Sa question, cela dit, méritait une réponse. De mon côté, qui étais-je ? Vaste question à la difficile réponse que voilà. J'étais des tas de choses, mais aujourd'hui, que suis-je ? Je ne suis plus un étudiant, je ne suis plus un soldat, je ne suis plus un officier, je ne suis pas vraiment un voyageur. Ce que je serai m'inquiète plus que ce que je suis. En fait, pour résumer, on pourrait dire que...

« Je suis dans une phase de transition. »

C'était la réponse la plus juste. Je vivais sur mes économies et l'héritage plus que conséquent qu'avaient laissés derrière eux mes parents. Cependant, si celui-ci aurait pu suffire pour m'accorder une vie entière de luxe facile, j'avais d'autres projets en tête. Mon cœur appartenait à Kireïde et la voir dans son état actuel me peinait profondément.

Je m'arrêtais une seconde pour prendre une gorgée d'eau à l'outre qui pendait à mon côté et placer une nouvelle tige de roche que j'enfonçais d'un coup de talon, accompagné d'une brève incantation, à quelques mètres sous le sable.
Cet exercice commençait à devenir fatiguant. Même s'il ne requérait que quelques bribes de magie à chaque fois, j'avais commencé depuis un bon moment déjà et il faudrait certainement que j'espace un peu plus mes relais si je voulais tenir jusqu'au bout avec le stock emporté.

Mon regard se posa de nouveau sur mon guide. Il devait se demander à quoi jouait l'énergumène qui l'avait engagé. Pourtant, il avait eu la politesse de ne pas poser la question. Ou était-il seulement trop occupé à trouver la voie ?
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
04.06.14 19:01

Son compagnon eut l'air surprit à sa réponse, a priori les personnes qui l'avaient conseillé ne l'avaient pas prévenu. Effectivement il avait de quoi faire cette tête, apprendre qu'une personne à qui l'on est obligé de faire confiance n'est pas celui que l'on croit être doit être perturbant. Sa réaction l'amusa tout de même, cet homme aux airs si sérieux semblait assez décontenancé ce qui le fit sourire.

-Mais oui voyons, pas de soucis à se faire! Du moins pour l'instant...

Petit rire nerveux, il faut dire que c'était silence radio du côté de ses amis depuis un petit moment, avant de remarquer une nouvelle expression sur le visage de l'homme aux yeux bleus. Ce n'était plus la surprise mais une grande réflexion qu'il affichait à présent. Il semblerait que la question de Tomoé, qui pouvait pourtant sembler anodine ne l'était pas tant, le mettait dans l'embarra.

-Hum, je vois, période trouble donc. Changement de carrière seulement ou de vie?

Maintenant que son camarade l'avait lancé autant faire la conversation, le temps paraîtrait surement moins long. Mais il ne put lui répondre immédiatement puisqu'il buvait un peu d'eau, ce que le blond considéra comme une bonne idée et l'imita. Puis le brun planta de nouveau une de ses sortes baguettes dans le sol tandis que le ménestrel ouvrit de nouveau son esprit pour entendre la direction à suivre. En faisant cela il capta, sans vraiment le vouloir, les pensées d'Arlan et comprit donc immédiatement ce qu'il faisait. La confiance n'était pas vraiment de rigueur, mais après tout cela était normal, le blond ne l'avait pas encore mérité.

Un vent léger souffla soudain lui susurrant des mots réconfortants au creux de l'oreille. La légère musique que celui-ci générait lui apprit non seulement qu'ils suivaient la bonne route mais aussi que, pour l'instant, le temps leur était clément. Quelques nuages non loin de là cependant pas de turbulence en ce moment, donc pas de quoi s'inquiéter, même si cela pouvait changer rapidement dans le désert. Tomoé s'enquit ensuite de trouver un lieu où dormir pour la nuit en murmurant entre ses dents ce dont il avait besoin, son allié la nature lui répondrait bientôt.

Une fois cela fait son attention se reporta sur son client qui le regardait et dont il capta les dernières pensées. D'humeur taquine il se demanda un instant s'il n'allait pas le laisser dans le doute quant à la direction qu'ils avaient pris. Cependant ses côtés trop sensible et compatissant ne purent le l'autoriser à faire une telle chose, il ne pouvait se résigner à le laisser dans la tourmente, donc il lui sourit.

-Nous sommes sur la bonne voie! Déclara t-il avant de continuer à avancer et de désigner les instruments longilignes accrochés au sac de son compagnon. Vous êtes un mage d'après ce que je vois. Pratique d'avoir ce genre de petit plus j'imagine.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
04.06.14 19:46

Les Aventuriers Perdus de la Cité
Gold Diggers

Bien, il devait connaître la région ou savoir s'orienter. Après tout, les ménestrels voyageaient beaucoup, en temps normal. C'était à peu près logique. Et on ne me l'aurait pas conseillé s'il n'était pas compétent. Faisons-lui confiance pour le moment, nous verrons où cela nous mènera.

« C'est compliqué. »

Et je n'avais pas envie de raconter ma vie à un parfait inconnu. Sans même parler de mes projets sur lesquels je tenais à conserver le silence le plus longtemps possible. Chaque chose en son temps.

En ce moment, je me demandais si nous allions tomber sur ces fameux pirates du désert dont on parlait parfois. Et s'ils avaient des navires pouvant naviguer sur le sable comme ceux que les marins utilisaient pour voguer sur l'eau. Si c'était le cas, il faudrait que j'en obtienne un, une telle chose rendrait les voyages beaucoup plus simples et rapides. Mais revenons à nos moutons.

« La magie est pratique, plus encore si on sait se montrer inventif. Elle a aussi son prix, cela dit... Ce tour ci est ordinairement apprécié des chercheurs d'or. »

S'il devait me permettre de retrouver facilement Ambrosia par la suite, il pourrait également me permettre de rentrer si nécessaire. Des tas de choses pouvaient se produire dans ce désert et perdre mon guide en faisait partie. Comme je me plaisais souvent à le dire, personne n'était jamais mort par excès de prudence.

Mon guide avait l'étrange faculté de me rendre légèrement plus bavard que d'habitude. Voilà qui était surprenant. Pas déplaisant, mais inhabituel. Enfin, c'était peut-être un talent courant dans sa profession. Et c'est peut-être cela qui me pousse à ajouter une autre question.

« En tant que ménestrel, vous devez beaucoup voyager. Mais votre point d'origine, celui que vous appelez 'chez vous', où se trouve-t-il ? »

Curiosité ? Paranoïa ? Simple désir de passer le temps en discutant ? Peut-être tout cela à la fois. Peu importait, au final. Seule la réponse comptait.
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
04.06.14 23:33

Pas très loquasse comme camarade de route ou peut être que l'envie n'était pas là, du moins sur ce sujet. Après tout s'il était en transition c'est qu'il n'était pas encore fixé alors pourquoi tergiverser sur des hésitations. En tout cas bonne pâte notre ami ne s'offusqua pas de cette réponse qui coupait court à une suite possible de discussion.

Cependant il lui sembla que son nouvel ami s'ouvrait un peu à lui mine de rien. Sa mine renfrognée ou même la manière dont il l'avait abordé plus tôt lui avait laissé l'impression d'être un homme relativement secret. Pourtant il se laissa aller à parler de la magie, la sienne qui plus est, cela suffit à rendre l'Algiz heureux.

-Un prix? La fatigue, l'usure mentale parfois physique vous voulez dire je suppose. C'est vrai que ça peut être pesant mais c'est un petit sacrifice je pense pour le privilège que c'est et, a priori, vous avez l'air d'en avoir pas mal entre la magie et votre ingéniosité.

Il est vrai qu'en apprenant à se servir de son pouvoir de différentes manières permettait de créer des choses nouvelles. Lui même cherchait toujours à améliorer son chant pour toucher plus de monde et ce le plus rapidement et le plus profondément possible. Ainsi il pourrait instaurer calme et paix de nombres de cœurs en peu de temps, idéal qu'il espérait, ne serait-ce que, frôler un jour.

Une nouvelle question fut posée par le mage qui cette fois laissa le blond perplexe: chacun son tour, pensa t-il sur le coup. Il voyageait beaucoup effectivement mais avait-il vraiment un endroit qu'il pouvait appeler chez lui, ça il n'en était pas sur. Il réfléchit encore quelques instants avant de ce décider à répondre.

-Je voyage depuis 5 ans, c'est vrai que j'ai vu et parcouru un bon bout de Meinarest et j'avoue que je sui à l'aise un peu partout, surtout dans les forêts verdoyantes comme celles d'Asmosa. Sinon je suis né et j'ai été élevé à Sollvaec, ma "famille" y vit toujours, mais de là à dire que c'est vraiment chez moi...

Il marque de nouveau un temps, pas très sur de ce qu'il venait de dire.

-Je ne sais pas si je suis bien clair. Et vous un vrai de Kireïde je présume.

Il avait lâché cette dernière phrase en souriant, comme si cette affirmation était inscrit sur son front.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
05.06.14 0:21

La Cité Perdue des Aventuriers
Vieilles blessures

Oui, l'énergie, la fatigue, tout cela. Et aussi...

« Ajoutez à cela les années d'études et vous ne serez pas loin. »

Ma période d'étude s'était déroulée à une époque où les troubles causés par les nationalistes asmosiens étaient encore réduits, mais déjà la grogne était perceptible dans l'attitude de certains. Et certains de mes camarades au comportement extrêmement turbulent n'étaient pas vraiment un facteur encourageant la réussite.

« Enfin, merci du compliment, mais je n'ai aucun mérite. Nécessité fait loi. »

Un peu comme lorsqu'un homme avait découvert qu'une hache, ça fonctionnait plutôt bien pour couper les arbres, mais aussi comme marteau improvisé et pour défoncer le crâne de son prochain.

Un simple hochement de tête confirma sa dernière réplique, mais c'était sur ce qui précédait que j'avais un mot à dire.

« Asmosa est une belle nation, dommage qu'elle abrite autant de vipères. Quant à Sollvaec, je n'en connais presque rien. Vous prônez vraiment la paix universelle ? »

Malgré moi, je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire sous ma capuche. Ce concept était tellement utopiste qu'il en devenait presque ridicule. Comme si une réelle paix pouvait advenir entre Ilmyde et Kireïde sans que l'une des deux n’assujettisse complètement l'autre. Et encore, un anéantissement complet s’avérerait probablement nécessaire.

Au moins étions-nous dans notre bon droit. Nous nous battions contre ceux qui s'étaient tournés contre nous pour une histoire d'adultère divine qui ne nous concernait pas vraiment. Ceux qui nous avaient réduits en esclavage. Sans même parler de leur dernier forfait : l'assassinat d'une bonne partie de la famille royale. Même avec la meilleure volonté du monde, certains actes restaient impardonnables.
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
11.06.14 10:43

Oui les études, évidemment! Tomoé n'y avait pas pensé puisqu'il n'existe pas d'école ou la moindre formation en lien avec ses pouvoirs. Les mages avaient quand même de la chance d'avoir une base de connaissance d'eux même et de leurs capacités accessible, c'était un avantage considérable. Avantage qu'il fallait savoir saisir, selon le blond, se donner les moyens d'y arriver voila en quoi Arlan était méritant.

-Encore faut il vouloir progresser, développer ses dons et c'est tout à votre honneur de l'avoir fait!

Son acquiescement à sa question quant à son origine le fit sourire, une rapide lecture de son esprit lui avait clairement montré qu'il était un fervent patriote de sa nation. A croire qu' il semblait minimiser son avis ou peut être voulait il seulement aborder un autre sujet . Et ce fut le cas puisqu'il il préféra reparler d'Asmosa, et ce ne fut pas en des termes très agréables. D'ailleurs à cela le blond fronça les sourcils en se tournant vers son compagnon.

-Je n'ai pas l'impression qu'il y en ait plus qu'ailleurs...

Il marqua une pause, penseur. Le brun lui parlait de Sollvaec, bon exemple de véritable nid de vipères et d'hypocrites, où ces spécimens sont bien plus nombreux qu'à Asmosa selon lui. S'il voulait en voir il n'avait qu'à aller jeter un coup d’œil dans les différents quartiers de la cité-état. Il se remit en marche, un petit sourire en coin, les épaules légèrement relevées, les mains, paumes en l'air, accompagnants leur mouvement comme gêné, presque désolé de l'état de sa nation.

-Tu parlais de vipères, Sollvaec est un véritable vivarium dans ce cas. Il est vrai que certains prônent la paix plus qu'autre chose, la cité jouit d'une image de ville paisible, idéale, tolérante mais lorsqu'on la parcoure, qu'on apprend à la connaître on se rend compte que malheureusement tout cela n'est qu'illusion. En tout cas pour ma part la paix est un véritable choix de vie!

Il lui sourit. Utopiste il l'était, il le savait et il avait failli le payer de sa vie plusieurs fois déjà malgré cela il croyait toujours en ses idéaux. Soudain il tourna la tête, l'oreille attentive il posa un doigt sur ses lèvres pour demander le silence un instant. Il écouta attentivement quelques secondes, ne bougeant plus, et il fit bien, ils devaient changer légèrement de cap. Il fit un signe de la main à Arlan pour qu'il le suive.

-Ambrosia est dans cette direction jeune homme.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
18.06.14 19:33

La Cité Perd les Aventuriers
Le calme avant la tempête

Il aimait les compliments. Puisqu'ils ne coûtaient rien à celui qui les offrait et à celui qui les recevait, il pouvait en dire, tant qu'ils ne devenaient pas intempestifs. J'avais connu quelqu'un qui en usait et abusait avec une hypocrisie consommée, autrefois. Mauvais souvenirs.

Ses propos concernant Sollvaec furent instructifs, cela dit. Certes, avec les questions de religion et de politique venaient souvent ce genre de choses.

« Je pense, pour ma part, qu'une paix réelle n'est possible qu'en soumettant totalement Ilmyde et en exécutant son souverain actuel. Sa barbarie a déjà causé trop de tort aux nations civilisées.  »

Le légendaire Naberius et son "Grand complot" comme certains se plaisaient à l'appeler. Il ne s'agissait tout au plus que des actes d'un amateur avec de larges ressources. Un enfant jouant avec ses petits soldats. D'après les nombreux rapports que j'avais pu lire sur le sujet, il n'avait fait preuve d'aucune subtilité. Comment en attendre d'un animal ?

Un autre sujet de préoccupation me détourna de mes réflexions, cependant. Une chose que je connaissais pour avoir passé quelques années dans ce milieu. Pointant le doigt vers l'horizon, j'en avertis mon guide.

« Une tempête nous arrive dessus. »

Aucune parole inutile à ce sujet, il n'y avait pas grand-chose à faire à part se protéger. La turbulence était visible, il était donc trop tard pour fuir. Si nous avions eu des chevaux ou même ces chameaux qu'on utilisait pour le transport et l'agrément, peut-être aurions-nous eu une chance. Pas à pied.

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
19.06.14 10:40

A la réponse de son camarade de route Tomoé plissa légèrement le nez, il semblerait que ce ne soit pas une bonne idée de révéler à cet individu sa nature Algiz. Ce qui était, généralement, le cas lorsqu'il était face à des individus de Kireïde puisque le dernier coup d'éclat du roi d'Ilmyde en avait traumatisé plus d'un. Il pouvait très bien comprendre ce sentiment mais pour autant il ne fallait pas mettre tous les Algizs dans le même sac, cela risquait de prendre du temps pour que les humains pensent ainsi.

Cependant il n'eut pas vraiment le temps de lui répondre quoi que ce soit quelque chose de bien plus important approchait. Le blond tourna la tête dans la direction indiquée par Arlan et dans un petit rire nerveux confirma bien la déclaration de ce dernier. Le vent qui les avait remis sur le bon chemin venait donc de là... Ça semblait logique maintenant, il avait soudainement réapparu et était plus fort qu'avant, plus clair, normal il hurlait non loin de là.

-HA... ha effectivement!

Ni une ni deux il s'agenouilla pour fouiller dans son sac afin d'en sortir des bouts de tissus assez longs pour pouvoir les enrouler autour de leurs têtes, ainsi ils ne seraient pas étouffés par tout ce sable. Puis il sortit une corde, ne jamais sortir sans sa corde, se colla au brun et s'attacha à lui. Il avait une mission, il fallait qu'il aille jusqu'au bout, qu'il mène le mage jusqu'à Ambrosia et pour cela ils devaient rester ensemble. La tempête de sable leur tomba dessus, tout se passa très vite, le ménestrel se contenta de fermer les yeux et de serrer Arlan.

-Pitié, soit doux vent et toi aussi sable, nous voulons juste trouver la cité d'Ambrosia.

Après tout il ne lui restait que ça à faire, prier les éléments pourquoi s'en priver puisqu'il avait l'occasion de le faire! Ils décollèrent dans les cieux, tournoyèrent, tourbillonnèrent mais rapidement, enfin après ce qu'il semblait une éternité pour le garçon, ils retouchèrent le sol assez violemment. Peut être que finalement ses mots avaient été entendu, il semblait entier, secoué mais vivant, par contre il avait perdu son client. Tomoé retira le tissu de sa tête, se leva pour mieux retomber sur son fessier, sa tête tournait, il la prit dans ses mains.

-Arlan ça va? Encore en vie?

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
19.06.14 23:59

Une Cité pas si Perdue, pour nos Aventuriers
Dune dune dune ♪

En d'autres circonstances, je ne me serais jamais laissé encorder par un inconnu. Je suis du genre à attacher plutôt qu'à m'attacher. Dans le cas présent, j'en voyais toutefois l'utilité. Il serait bête de perdre mon guide à cause d'une petite tempête, même si j'aurais peut-être pu user de magie pour nous protéger d'une manière moins alambiquée. Lorsque la tempête fut sur nous, j'usai de ma concentration pour éviter de paniquer inutilement.

Fermer les yeux. Rester en phase avec la terre qui dansait en cet instant sur la musique du vent. Patienter. Respirer peu. Attendre. Garder sa concentration sur la terre pour ne pas sentir son corps catapulté par les bourrasques et encaisser l'inévitable chute. Perte de contact. Ne pas ouvrir les yeux. Ne pas hurler.

Le choc, enfin. Pas de prières pour moi. Un murmure incompréhensible. Un ordre dans la langue du sable lui imposant la douceur envers mon corps. Je m'enfonçai.

Une seconde, deux. L'asphyxie est proche si je ne remonte pas vite. Plonger dans le sable comme dans l'eau n'était pas la meilleure idée du monde.
Mes lèvres s'entrouvrent et tentent malgré le sable de prononcer les mots adéquats, leurs ersatz cruellement séparés de fioritures, pour être exact.

Comme avec des sables mouvants inversés, mon corps s'élève vers la surface où j'avale rapidement une goulée d'air. Puis un paquet d'autres. Ensuite seulement, je réponds à une question à peine comprise.

« En vie, la terre ne condamne pas ses enfants. »

Pfff, ça sonnait presque comme les paroles d'un chaman. Ce genre de fausse sagesse que les charlatans vendaient dans les bars miteux des bas quartiers et que les saints hommes se contentaient de lancer en riant.

« Et loin d'Ambrosia, dirait-on. »

S'il parvient à nous amener à bon port après ça, je double sa paye.

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
22.06.14 15:07

Au départ aucune réponse, mauvais signe pensa alors le ménestrel mais son attention fut attirée par quelque chose qui remuait dans le sable. Il n'eut pas vraiment le temps de se demander ce que cela pouvait être que déjà une main en sortie, comme si les morts revenaient à la vie, des zombies les mêmes que dans certaines histoires. Les yeux ronds, la bouche ouverte, dans l'incapacité de bouger il observait cette main à une dizaine de mètres de lui, elle était suivit par un bras, accompagnée d'une autre main.

Finalement il vit une tête sortir rapidement, avide d'air, et une qu'il connaissait puisque c'était celle d'Arlan. Stupéfait il n'eut pas la présence d'esprit de l'aider, sa réponse le marqua encore plus, il venait d'assister à sa naissance en quelque sorte lui un véritable enfant de la terre comme il le disait. Il était presque ému en réalité, on assistait pas à une naissance si symbolique tous les jours, il eut envie d'applaudir mais se retint.

-Heureux de le voir! Dit-il simplement avant de se lever. Pour la ville j'avoue ne pas savoir, pas encore tout du moins. Je me demande où nous sommes...

Maintenant qu'il savait que tout allait "bien" il fallait se concentrer sur Ambrosia, il prit sa gourde pour se désaltérer et se calmer afin de réussir à se situer. Il posa le liquide à côté du presque zombie et se positionna droit comme un "i", les bras ouverts vert l'inconnu et les yeux clos dos à celui-ci. Il se focalisa d'abord sur sa respiration puis utilisa son don et soudain ce monde qui semblait si silencieux devint en un instant très bruyant. La nature était bavarde, toute chamboulée qu'elle était et heureusement pour lui. Au bout de quelques minutes peut être il savait où ils étaient et le plus important de tout il savait où ils allaient.

Lorsque le sable et le vent lui révélèrent la dernière information il ouvrit soudainement les yeux, surpris puis ne put s'empêcher de rire. Attention un vrai bon fou rire celui qui vous fait mal au ventre et vous tire quelques larmes! Il se tourna vers le brun, en rigolant forcément, pour essayer de communiquer avec lui mais il n'arrivait pas à aligner deux mots. Lorsqu'il fut calmé il essuya une larme qui perlait au coin de son oeil et s'agenouilla face à son compagnon.

-Pardon, mais la vie fait bien les choses parfois!! On va mettre ça sur le compte de la fatigue, après tout ce n'était pas faux, à force d'utiliser ses donc il fatiguait. Tu vois la grosse dune en face de nous? Ambrosia est juste derrière!!

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
22.06.14 19:26

Les Aventuriers de la Cité Perdue
II : le retour

Il était mort de rire, au début, je crus à une forme de folie liée à la déshydratation ou au désespoir, mais non. Il avait une autre information qu'il m'apprit quelques instants plus tard : la cité était proche. De là à savoir où elle était sans regarder, c'était tout de même étrange. Comment pouvait-il réussir ce tour ? La magie ?

Peut-être était-il simplement en pleine divagation. Il y avait un moyen de vérifier sans se déplacer inutilement. Quelques mots suffirent, accompagnés d'un geste éloquent, mes deux bras qui s'écartèrent vivement comme pour repousser deux pans d'une tenture. Et la dune s'ouvrit en deux, laissant admirer le paysage fantastique qu'elle dissimulait auparavant, la cité cachée d'Ambrosia.

« Vous avez du flair. »

Quelle qu'en soit la raison, nous étions parvenus à destination. Vérifiant qu'il ne me manquait rien d'important. Mon sac était maintenant doté d'un joli trou par lequel s'étaient échappées toutes mes tiges de pierre ou presque (une chance qu'aucune ne nous ait percutée), mais tout le reste semblait à sa place. Je me tournai vers mon guide et lui demandai, enthousiaste :

« En route ? »

Malgré l'attrait que rester assis là à faire bronzette pouvait posséder, nous étions venus pour une bonne raison et celle-ci accaparait désormais mon esprit et mon champ de vision. Quels nouveaux mystères recèlerait-elle ? Et quelles réponses m'attendaient sur place ? Nous n'allions certainement pas tarder à l'apprendre.

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
23.06.14 22:12

Le jeune homme n'en revenait pas, le mage venait de couper la dune en deux comme si cela était la chose la plus anodine du monde. Ébahit le ménestrel referma sa bouche, histoire de ne pas gober plus de sable que nécessaire, puis se retourna lentement vers le brun, les yeux remplient de petites étoiles, gonflé d'admiration pour lui.

-Je... que... WOUHAOUUU!

C'est tout ce qu'il trouva à lui dire sur l'instant. Puis joyeusement il attrapa ses affaires après avoir acquiescé à la question d'Arlan, soudainement il eut l'impression que ses forces lui étaient revenus. La démonstration de magie de l'homme à lunette l'avait remotivé surtout que maintenant grâce à lui ils n'avaient plus à monter la fameuse dune avant d'arriver à Ambrosia. Ils n'avaient plus qu'à marcher tout droit et emprunter le passage nouvellement créé par le kiréïdien, c'était vraiment pratique d'être lié de la sorte à un élément.

Pour communiquer son entrain le blond se mit à chantonner une mélodie joyeuse et entêtante, de cette manière il espérait pouvoir remonter le moral des "troupes" et faire que le chemin jusqu'à la ville  soit plus agréable ainsi que rapide. Pour lui ce fut le cas, les portes de la cité mirage furent atteintes rapidement et tout sourire le guide fit fièrement face à son client.

-Nous y voila! Le voyage a été mouvementé mais l'important est que nous ayons trouvé Ambrosia. Tu as peut être besoin d'aide pour la suite de ta recherche? Si c'est le cas je suis à ta disposition.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
26.06.14 18:02

Flemme de remettre le titre
Alors vous pensez bien qu'un sous-titre...

Ah, il avait l'air sacrément enthousiaste. Enfin, c'était le cas de beaucoup de gens quand ils assistaient aux prodiges de la magie pour la ou les premières fois. Même si ma première réaction face à la magie avait plutôt été de la voir comme une aubaine, une solution à mes problèmes. Je l'ai désirée, mais elle ne m'a jamais époustouflée. Je suis peut-être quelqu'un de blasé ?
Je me rappelle aussi de mon premier sortilège, pour lequel ma réaction ressemblait plus à "Ah ! C'est pas trop tôt." qu'autre chose.
Peut-être que les profanes étaient plus impressionnables, aussi. Ou alors, j'étais bel et bien blasé.

Je ressassais tout cela durant notre cheminement vers la cité elle-même et répondis par un moment de silence prolongé à mon guide. Franchement, c'était si extraordinaire que ça ? Bon. D'accord. Cet endroit était légendaire et on le disait rempli des plus charmantes demoiselles de notre belle nation. On racontait aussi que la ville se déplaçait.
J'esquissai un fugace sourire. D'accord, ça valait le coup d'être enthousiaste.

« Je ne sais pas si j'aurai besoin de toi à l'intérieur. Reste si tu veux. »

La tornade avait éparpillé mes balises improvisées, rendant le repérage difficile pour rentrer. Cela dit, retrouver le chemin d'Helios ne devait pas être sorcier. Il suffit d'aller tout droit et si le nombre d'Algiz augmente, je saurai que ce n'est pas la bonne direction.

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Kroman
Messages : 48
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : archère.
Royaume : ilmyde.

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
26.06.14 20:41

les aventuriers de la cité perdue


La chaleur est intense, très intense.
Le corps à moitié plongé dans la quantité d'eau au centre du village, je profite de cette chaleur, de cette intense température et des rayons du soleils pour agrémenter mon teint déjà parfait d'une colorie hâlée que j'aime tant. Tout du moins, depuis quelques mois seulement, depuis que je vis ici en guise de lieu de repos entre mes différents voyages. Après tout, qui d'autre que moi serait digne de venir habiter dans un lieu comme celui-ci ? Cet endroit où cette légende sévit, celle prétextant que les plus belles femmes résident entre les murs de ce village aux allures imagées. Peut-être aurais-je d'ailleurs mieux fait de prendre la peine de m'arrêter ici bien avant. Les jambes dans la masse azurée, je suis penchée en arrière, appuyée sur mes deux bras tendues, les paumes de mes mains contre le sol. Un soupir d'extase quitte ma bouche tandis que d'étranges sons attirent mon attention. Aah, moi et ma curiosité.

Avec lenteur je quitte donc l'oasis, empoignant la serviette un peu humide non loin de moi. La plaçant autour de ma taille, je m'avance en direction de mon intérêt. Dans de petits pas je me déplace donc pour parvenir à une étrange découverte. Deux hommes sales comme des porcins semblent pénétrer en ce moment même à l'intérieur d'Ambriosa. Aucun des deux ne paraît particulièrement farouche, de ce fait je ne me fais pas prier pour les rejoindre en compagnie de mon plus beau sourire. Surtout se montrer sympathique, l'un d'eux pourrait m'offrir un massage une fois placé dans ma poche. Bienvenue messieurs, dis-je en stoppant ma course face à eux, les pieds joints. Le corps encore humide, des gouttes perlent jusqu'au sol, mon allure étant quelque peu frivole dans l'instant. Vous me semblez dans un bien piteux état. J'en rajoute un peu, même beaucoup mais peu m'importe. Lentement, ma main droite passe dans mes cheveux dès lors que mon esprit attend une réponse.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
01.07.14 12:44

Il regarda les alentours, tout en écoutant Arlan et ce dit qu'il serait plaisant de rester avec lui, il faut dire qu'il n'avait pas vraiment de but précis. Il avait accepté de l'accompagner jusqu'ici sans pour autant envisager ce qu'il pourrait y faire une fois arrivé. En le suivant il pourrait peut être lui être utile, d'une quelconque manière, et surtout il pourrait peut être revoir un des tours, des sorts du mage.

-Comme je ne sais pas vraiment quoi faire, autant rester avec toi.

Mais il n'eut pas vraiment le loisir de lui en dire plus que déjà une habitante, sans doute, s'approchait d'eux. Les légendes ne se trompaient donc pas Ambrosia abritait des beautés rares et merveilleuses, la quasi nudité de celle-ci perturba légèrement le Héron qui rosit des joues. Spectacle assez envoûtant de voir une telle créature se rapprocher d'eux et leur adresser la parole, cependant un petit quelque chose gênait le blond, il sentait une chose un peu louche émaner de cette femme. Elle passa la main dans ses cheveux; l'arrogance peut être.

A la remarque de la jeune femme il regarda le mage puis lui même et effectivement ils n'étaient pas vraiment à la hauteur de celle-ci question présentation et beauté. Ils étaient poussiéreux, couverts d'une fine pellicule de sable que Tomoé chercha à enlever en se secouant un peu. Peine perdue, pour faire bonne figure il n'avait besoin que d'une chose: un bain. Il adressa un sourire gêné à la demoiselle.

-Désolé pour cette présentation, nous avons été prit dans une tempête de sable. Vous semblez revenir d'un point d'eau, peut être pourrions nous nous y débarbouiller et devenir plus présentable. Au fait je me prénomme Tomoé, enchanté!

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
01.07.14 14:50


Ramasse-poussière
Il voulait rester ? Ce n'était pas réellement un souci. La femme à moitié nue qui était venue nous accueillir non plus, à vrai dire. Bien qu'elle me semble vaguement indécente au vu des circonstances, les femmes qui en dévoilaient trop dès la première rencontre étaient généralement de mauvais partis.

Néanmoins, Tomoé et elle avaient raison concernant notre état plutôt déplorable et je me mis en tête d'améliorer les choses par un nouveau tour de mon cru. A force de voyager et après avoir crapahuté dans le désert pendant quelques années, j'avais fini par développer un petit sort utile dans ces circonstances et assez peu épuisant pour l'employer de suite.

Quelques gestes rapides et une formule marmonnée suffirent pour que la poussière et le sable qui nous recouvraient s'élèvent et retombent en petits tas à nos pieds. Nous n'étions pas encore au top, mais c'était déjà un mieux par rapport à la situation quelques secondes plus tôt. Sur ce plan là, la tempête ne nous avait pas vraiment épargnés.

« Voilà qui nous rend un peu plus présentables, même si un bon bain ne serait pas de refus. »

Je maîtrisais la terre, pas encore les petites saletés et notre voyage par cette chaleur ne nous avait pas non plus laissés très frais. Sans oublier les politesses, je poursuivis.

« Et merci pour l'accueil. Je suis Arlan. »

Se présenter restait, après tout, la moindre des choses lorsqu'on débarquait de nulle part.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Kroman
Messages : 48
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : archère.
Royaume : ilmyde.

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
01.07.14 21:01

les aventuriers de la cité perdue


Un coincé et un blondinet.
Avec lenteur, ma main commence son voyage le long de ma chevelure, partant du niveau de mes épaules jusqu'aux pointes. D'un geste succinct, je ramène avec lenteur ma tignasse noirâtre au dessus de mon épaule droite, celle-ci étant dès à présent sur mon buste. Les bras croisés, je regarde un à un les deux hommes face à moi. Mes yeux ne les lâchent pas d'une semelle tandis que je les analyse avec cette précaution que j'apprécie tant. Tout naturellement il se présente, m'incitant à incliner un peu le menton en guise de réponse sur le moment. Les rougeurs du certain Tomoé m'incite à accentuer un léger sourire. Mes lèvres arborent cette légère courbe, symbole de mon amusement. Le blondinet n'est donc point insensible à mes charmes, contrairement à... l'autre.

De la main je m'évente un peu tout en prenant la parole à mon tour. Ma main se place un peu en dessous de mon cou, mon dos s'inclinant un peu. Le minimum vital. « Et bien et bien, vous pouvez me nommer Kroman, âmes en détresse. » Mes propos s'accompagnent d'un doux rire. « C'est une grande joie de vous rencontrer, vraiment. Je dois dire que votre tour de passe passe doit-être bien pratique. » Le doigt se hisse un peu en direction du mage, comme pour le désigner. « Mais un bon bain ne sera pas de trop, c'est certain. Suivez-moi, » dis-je tout en effectuant une rotation du corps. Ils sont sales, très sales, mes yeux ne peuvent supporter ce spectacle plus longtemps. De ce fait sans attendre, je prends le chemin de la source d'eau non loin, les regards de certains habitants sur nous. Si agréable. « Que peuvent bien faire deux hommes ici, au sein de ce village oublié ? Ma curiosité me tiraille, messieurs. » Qu'ils l'assouvissent et vite.



_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
06.07.14 22:55

Plus que la tenue osée de la jeune femme c'est la magie d'Arlan qui attira le jeune homme. Le brun venant d'en faire usage, sur lui qui plus est, une partie de leur "crasse" gisait par terre juste grâce à une incantation. Il se tourna vers lui de petites étoiles pleins les yeux plus qu'admiratif, la magie était définitivement quelque chose de plus que génial. Il faisait bien de rester avec cet homme il allait pouvoir admirer d'autres tours et voir les prouesses dont il était capable.

Malgré la fatigue son enthousiasme redoubla suite à l'annonce de Kroman qui les avait si gentillement accueillie. Ils allaient pouvoir se nettoyer, il allait bientôt être tout propre sensation qu'il adorait, il avait l'impression de revivre à chaque fois. Il se mit donc à suivre cette femme brune joyeusement, admirant le coin, saluant les habitants.

-Je ne suis que le simple guide de ce monsieur qui m'a demandé de l'aider à trouver la fameuse Ambrosia! Je n'y étais encore jamais venu, j'avoue avoir profité de l'occasion.

Bientôt la source fut à vu et, ni une ni deux, Tomoé s'y précipita pour admirer l'étendue d'eau avant de sourire de contentement devant le superbe spectacle. Jetant son sac dans un coin, il se délesta d'une partie de ses vêtements, ne conservant que son sous-vêtement pour courir dans l'eau, heureux comme un enfant. La température était idéale aussi bien dedans que dehors, le ménestrel sentait ses forces revenir. Il fit un grand signe de la main aux deux sur la rive.

-OOOOOOOHEEEEEEE!! C'est le paradis ici!

Lorsqu'il sera sec il serait d'attaque et opérationnel pour aider, répondre aux besoins du mage afin qu'il mène sa "mission" à bien.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
08.07.14 16:20


Néologisme
Alors que nous traversons la ville, j'ai l'occasion de laisser mon regard s'attarder autour de moi. Ce gens ne doivent pas avoir l'habitude de rencontrer des étrangers, alors deux d'un coup, qui semblent être sortis des tréfonds, ça doit leur faire un choc. A la question de la dénommée Kroman, je n'ai qu'une réponse courte à formuler.

« Archéomancie. »

Un nom barbare, lié à la recherche de ruines ou de lieux magiques anciens. C'est à moitié faux, mais je n'ai pas envie de m'étendre plus face à une inconnue. Cet endroit a des allures de paradis et mon esprit me pousse à me méfier des apparences. Il y a toujours des secrets tordus dissimulés derrière les façades attirantes.

Nous arrivons enfin à notre lieu de baignade et la réaction de mon guide m'arrache un léger sourire et quelques mots, plus pour moi-même que réellement pour la conversation.

« Regardez-le, on dirait un enfant. »

Avec une attitude plus circonspecte, je l'imite, rangeant mes vêtements soigneusement pliés en une petite pile, là où ils ne se saliront pas plus et resteront à portée de vue. On est jamais trop prudent, même si un vol de vêtements n'est pas un drame. L'eau est rafraîchissante, agréable et revigorante. Voilà qui m'aidera à être d'aplomb pour la suite.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Kroman
Messages : 48
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : archère.
Royaume : ilmyde.

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
11.07.14 10:57

les aventuriers de la cité perdue


La chaleur est intense. Agréable.
Les bras croisés en dessous de ma poitrine, je me contente de poursuivre l'avancer en compagnie de nos deux invités. Mon regard passe d'un côté à un autre du village, saluant certains individus tandis que je finis par offrir mon attention à mes convives du jour. Aucun des deux voyageurs ne daigne vraiment me donner une réponse à ma question ce qui a tendance à m'irriter, m'agacer, me mettre en rogne. La mâchoire un peu crispée sur l'instant je tâche de me calmer au mieux, et vite. Ma main vient fouler ma chevelure, passant tout le long de celle-ci puis je soupire un peu. Surtout penser à autre chose. Une fois arrivé à l'oasis, je ne perds pas un instant à retourner dans l'eau, laissant la serviette sur le rebord. Seule ma tête dépasse de la surface azurée. Un regard vers eux tout en me prélassant au sein de ce paysage admirable.

L'art de la magie, un fait peu adulé par les miens, voilà qu'il est étonnant d'avoir quelques l'utiliser en face de moi, du moins sans animosité. Un faible sourire. « Excusez ma maladresse, je ne connais que peu les termes sur le sujet. C'est un domaine que je ne connais que peu. » Le blondinet se met subitement à laisser surgir sa joie, non sans me faire ricaner un peu. Et un gamin, un, quoique je préfère un homme de son acabit qu'un être coincé comme l'autre. Ô tristesse. Que cela doit être difficile à vivre d'être si morne. Pauvre petite chose. « Oui, il a au moins le mérite d'être amusant, lui. » Et un pique, un. Quel plaisir. « Bref. Je ne juge pas avoir une réponse suffisante à ma question. Je réitère. » Un fin rictus en coin surgit, envahit mes lèvres. « Que pouvez-vous bien faire ici, en Ambrosia ? »  



_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
16.07.14 21:11

Après être rentré en fanfaronnant dans l'eau et éclaboussant joyeusement les alentours le jeune homme de Sollvaec se calma afin d'écouter et d'observer les deux autres. Attentif il tendait l'oreille à leur propos, le visage à moitié plongé dans l'eau il se donnait des airs de crocodile. Enfin ça c'est ce qu'il s'imaginait parce qu'en fait sa tignasse mouillée le faisait plus ressembler à un chat trempé ou à une serpillière qu'autre chose.

L'attention qu'Arlan porta à ranger ses vêtements correctement le fit sourire, il fallait qu'il est une volonté de fer pour pouvoir résister ainsi à l'appel de l'eau et de la propreté, du moins du point de vue du blond.

Il se mit à faire des bulles alors que Kroman repose sa question ou plutôt demande des précisions. Voila qu'une quasi-inconnue s'intéressait à ce que le brun était venu faire alors que lui, son guide, avait accepté de le conduire dans le désert sans aucune précision sur ses intentions. Il fronça les sourcils mécontent de lui-même, il aurait pu mourir après tout. Un jour il ferait attention, se méfierait des gens... un jour.

Tout en réfléchissant il s'avança des baigneurs les fesses en l'air, faisait des petits mouvements de bras. La nage du chien quoi de mieux?! Arrivé à leur hauteur il sortit son visage de l'eau et pointa la mage du doigt avant de sourire de toutes ses dents.

-C'est lui le chef!! Personnellement je voulais voir cette cité depuis un petit moment et je ne suis pas déçu pour l'instant.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
17.07.14 12:44


Érinye
Je n'ai pas pour objectif d'être amusant, je ne suis pas venu pour ça. Ni pour satisfaire à ses quatre volontés. Elle serait la reine de Kireïde que ça n'y changerait rien. Je ne suis pas du genre à révéler des détails qui ne la regardent pas à une inconnue, encore moins avec une telle manière de se comporter.

« J'ai déjà répondu. Et votre attitude ne m’encourage pas à vous accorder plus d'explications. »

Je n'avais aucun scrupule à être direct. Elle n'était pas nécessaire à mes recherches et son attitude condescendante à notre égard commençait à légèrement me pomper. Elle était quoi ? La gagnante du dernier concours de beauté local ? La belle affaire. Désespérant de voir comme certains se laissaient consumer par la gloriole...

Passons, l'eau était fraîche et agréable et nous serions bientôt débarrassés de cette gêneuse. A moins que Tomoé ne s'entiche d'elle, mais il semblait normalement constitué - malgré son enthousiasme débordant - et avait certainement un minimum de goût.

Encore un peu de patience et mes recherches débuteraient, enfin. Barbotant sans me soucier plus que cela du reste, j'entrepris de réfléchir à la suite des événements.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Kroman
Messages : 48
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : archère.
Royaume : ilmyde.

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   
22.07.14 10:27




 
les aventuriers de la cité perdue

Le regard rôde, il passe d'un point à un autre des lieux tandis que je me laisse un peu plus sombrer dans la masse d'eau. Mon menton frôle à présent l'étendue, je finis par clore mon regard, pensive. Que les humains peuvent être désagréables. Comment ose-t-il se sentir si à l'aise dans un lieu comme celui-ci ? Dans une ville dans laquelle il n'est qu'un pauvre étranger ? Le léger soupir que je comptais retenir parvient sans mon contrôle à quitter mes lèvres. Quelques mois déjà que je siège ici, que je me dissimule aux yeux des autres, à l'attention du monde extérieur. Et pourtant. Oui pourtant je m'attire des ennuis dès la premièe rencontre hors de ces murs. Le son de l'eau envahit mes oreilles, de sa douceur et sa poésie, ma main venant une nouvelle fois fouler ma chevelure que je replace à ma guise. Et bien et bien. Un léger rire se fait entendre, mon regard s'ouvrant à nouveau avec hâte afin d'observer les deux jeunes hommes.

L'attention se fige sur le blondinet. « Sans vouloir vous vexer, j'avais cerner que vous n'étiez point la tête pensante de ce petit duo. » Je me redresse un peu afin de me replacer droite. « Vous êtes bien trop pur, naïf et franc pour aborder ce genre de poste. En revanche... » Avec lenteur, doucement mon œil se tourne en direction du snobe. « Vous, vous êtes à même de maîtriser le domaine. Des courbettes n'auraient de toute évidence rien changé à votre mutisme. Vous êtes de ces hommes qui adorent arborer cette part de mystère. » A nouveau, un léger ricanement se fait entendre. « Mais rester vigilant, vous êtes au milieu du désert mon cher, dans un hameau dans lequel vous n'êtes qu'un visage inconnu. Votre manière d'être ne nous encourage point à vous accueillir sans hostilité. Souvenez-vous en. » Du bluff, un peu puis je me redresse complètement tout en empoignant ma serviette. « Mais peut-être avez-vous faim messieurs ? » Le sourire est là, trônant au niveau de mes lèvres pulpeuse, franc pour le blond, hypocrite à souhait envers le second.



_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Aventuriers de la Cité Perdue   

 

Les Aventuriers de la Cité Perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La Cité Perdue de Tol'Vir (Niveau 85)....Clean Héroïque
» Les Aventuriers de la Cité Perdue
» Vidéos de la cité des elfes
» Les terres du sud
» Prêtre Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum