Partagez | 
 

 De retour à l'école. [Amadeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: De retour à l'école. [Amadeo]   
12.06.14 22:29


Trouble rather the tiger in his lair...
Enfin. Le voyage d'Helios à Belvar prenait un temps fou et il était d'un ennui... Même en occupant la charrette d'un commerçant durant un bon moment, il m'avait bien fallu deux semaines pour arriver à destination. Et c'était essentiellement grâce à un petit coup de pouce de la sorcellerie pour aplanir la route ou y glisser rapidement lorsque j'étais seul.

Une fois sur place, j'avais tout juste pris le temps de prendre un bain et un frugal repas avant de me rendre à ma destination : l'académie des éléments.
Sa bibliothèque, plus particulièrement. Les livres qu'elle contenait devaient m'aider à obtenir des informations sur certains sujets personnels et d'autres liés à ma nouvelle tâche de conseiller princier. Néanmoins, j'étais venu en tant que simple mage et ancien étudiant, l'insigne de ma fonction soigneusement dissimulé aux regards indiscrets.

Étrangement, peu de choses avaient changé depuis ma dernière visite. C'était il y a plus de six ans, déjà. Mais les choses importantes n'avaient pas bougés. Un commerce ou l'autre avait été remplacé, quelques personnages locaux semblaient manquer à l'appel, mais rien d'extraordinaire.

J'étais entré dans l'académie sans trop attirer l'attention. Une simple mention de mon nom et mon statut d'alumnus pour le registre me suffirent afin d'accéder à la bibliothèque où je débutai calmement mes recherches.

Très vite, sur la table que je m'étais octroyée, s'empilaient des ouvrages concernant des sujets aussi divers que la magie blanche de haut niveau, les légendes et exploits concernant les anciens mages, quelques manuels de magie parus durant mon absence et divers ouvrages sur la géographie et la topographie du continent.

A ma studieuse occupation ne pouvait s'empêcher de s'ajouter une sensation étrange. Une impression de déjà vu. Comme si ces instants n'étaient que le calme avant la tempête, le silence avant l'apocalypse. Prions pour qu'il soit trop occupé.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
13.06.14 14:15

De retour à l'école

« Arlan »
•Se trouver en pleine lumière ne suffit pas à faire disparaitre une ombre. Elle se rétracte, se tient discrète mais, elle est encore et toujours là. Et, tout comme elle, Amadeo n'attendait qu'une sensible altération lumineuse pour surgir du néant.

Dans le cadre de ses occupations, le Directeur de l'Académie était passé vers l'entrée de son établissement prestigieux. Son allure ne surprenait que les élèves les plus récents et les quelques visiteurs. D'un œil nonchalant, il observa le registre des entrées, sans porter un intérêt particulier à ce qui y était inscrit, vérifiant simplement que tout était en ordre. Cependant, un nom en particulier attira subrepticement son regard. Un léger froncement de sourcils. Il n'avait vraisemblablement pas mal lu et pourtant, pouvait-il s'agir réellement de lui ?

L'homme se détourna dans un froissement de tissu sans prendre le temps de refermer l'ouvrage. Piqué par la curiosité, il voulait absolument s'assurer de ce qu'il avait pu lire par lui-même. Il avançait avec cette sorte d'entrain, le regard glissant brièvement sur les silhouettes qui croisaient sa route, une sensible précipitation tout juste retenue entre ses lèvres pincées et il passa silencieusement la porte de la bibliothèque, évitant juste de marcher sur la barbe interminable du vieux Garland. Le professeur d'un autre âge quitta les lieux en claudiquant, comme s'il se doutait de ce qui pouvait se produire. Lorsque ses prunelles s'arrêtèrent sur l'allure familière attablée plus loin celles-ci étincelèrent.

Il n'avait donc pas rêvé.
Certaines choses ne changeaient jamais.

Amadeo se glissa dans le dos de l'autre homme vraisemblablement en plein travail. La sensation étrange avait pu provenir de son regard le long de son échine. Ou bien de la manière dont le mage était penché lorsqu'il fut derrière son siège, à observer son travail par-dessus son épaule. Secrètement, il espérait que le brun ressentirait quelque chose de dérangeant. Amadeo avait envie de s'exclamer, la voix haute, pour le surprendre. Crier à son amitié, pour l'embarrasser. Cependant, il s'abstint, gardant cela pour plus tard puisqu'une tout autre idée venait de lui traverser l'esprit. Il resta ainsi plusieurs longues secondes à étudier le travail de son vieux camarade pour finalement approcher ses lèvres et souffler bien bas au creux de son oreille :

« Je n'espérais plus vous revoir Arlan. » Puis il se redressa immédiatement en faisant un pas de côté, prévenant tout geste brusque. Ses doigts s'emparèrent alors du livre que le brun consultait, sans la moindre gêne : « Ah ! Vous choisissez toujours les meilleurs livres mon très cher ami ! Néanmoins, celui-ci n'est que la pâle copie de celui que je possède dans ma propre bibliothèque. Enfin, vous ne pouviez pas le savoir ! » Et il rit, comme si de rien n'était.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
13.06.14 22:06


...than the sage among his books...
Soudainement, les souvenirs affluèrent. Le même endroit, la même situation et les mêmes protagonistes. Une situation similaire, oui, mais des années plus tôt. Pourtant, je ne remuai pas d'un pouce, ne résistai pas alors qu'on m'arrachait le livre des mains et ne fis même pas mine de me retourner.
D'une voix plus calme qu'autrefois, plus posée et détachée, je l'accueillis :

« J’espérais ne plus te revoir également, Amadeo. »

Non, il n'y avait aucune erreur dans ma formulation. Peut-être étais-je trop honnête ? Après tout, ce genre de jeu hypocrite, je pouvais y jouer également. Avec un certain talent, au demeurant. Je ne voulais juste pas jouer avec lui, n'en voyais pas l'intérêt.

« Quant au livre, il s'avère, comme je l'avais supposé, très éloigné de mes conceptions actuelles. Les auteurs devraient sortir un peu plus de chez eux. Et toi ? As-tu au moins quitté Belvar une seule fois depuis mon départ ? »

Ma magie au sortir de l'académie et celle que je pratiquais aujourd'hui étaient à des lieues de différence. Forgée dans la nécessité et l'adversité, ma pratique était devenue plus épurée (certains diraient "réduite à sa plus simple expression") et moins ornementée ("grossière"). Un meilleur outil pour faire le boulot que j'en attendais. Dans certaines circonstances, même le sortilège le plus simple pouvait s'avérer déterminant s'il était bien employé.

Le souci avec les auteurs des ouvrages que j'avais sous les yeux - ceux concernant la sorcellerie, en tout cas - c'était leur approche profondément théorique. Ils cherchaient à découvrir de nouvelles fonctions intéressantes, mais leurs méthodes ne tenaient pas compte du besoin de rapidité et de simplicité que leur emploi sur le terrain nécessitait. Néanmoins, il y avait quelques bonnes idées qui m'inspiraient déjà quelques tours de plus pour mon répertoire.

Amadeo pouvait donc garder sa copie personnelle à sa place, je ne céderais pas à sa proposition. Puis, je le reconnaissais volontiers, accepter lui aurait fait trop plaisir et je ne pouvais m'y résoudre. Tout comme le fait de se vouvoyer. Il était peut-être mon aîné et, d'après la rumeur, directeur de cette académie, il pouvait toujours courir pour que je lui accorde ce privilège.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
14.06.14 1:23

De retour à l'école

« Arlan »
•Les mots sont directs. La réplique, cinglante. Cela ne défait point le sourire du directeur, bien au contraire. Si Arlan ne lance plus de livres, il frappe toujours aux paroles avec la même sincérité. C'est amusant. D'un air distrait, il feuilletait les pages en gloussant tandis qu'il répond « Cela vous ferait-il plaisir si je vous affirmais que je languissais de votre retour, vous attendant en haut de la tour centrale de l'Académie ? » Il s'esclaffe, hilare. « Je me vois dans le regret de vous décevoir. Oui, j'ai été amené à voyager, plus d'une fois. N'ouvrez pas la mâchoire de surprise. Oh, ce n'est pas votre genre après tout. »

Amadeo avait noté comme son ancien camarade le tutoyait, néanmoins, il n'avait pas altéré le moins du monde sa façon de parler. Il ne voulait pas offrir ce plaisir à Arlan, encore moins en public. Il leva les yeux au ciel avant de clore les paupières une brève seconde, dans un soupir d'une factice affliction. Il reposa par la suite le livre sur la table, devant Arlan, d'un geste élégant, laissant glisser son index sur la page offerte. « Malgré le fait que vous soyez moins doué que je ne le suis , ne le prenez pas mal, j'ai commencé à étudier plus jeune que vous après tout, je présume néanmoins que vos capacités sont telles que vous n'apprendrez rien de particulièrement intéressant dans ces livres d'étudiants. »

Il était vrai qu'il s'agissait de manuscrits destinés à un public en apprentissage et certains sortilèges nécessitaient une grande préparation théorique. Amadeo lui-même savait que peu de d'imprimés de l'Académie exploraient les thèses ainsi que les expériences approfondies. Du moins, les élèves n'y avaient pas facilement accès. Son index serpenta le long du bord du bouquin pour se poser sur la table dont il tapota légèrement le bois.

« Je ne pense pas que vous ayez fait le voyage jusqu'ici pour répondre à une simple supposition. Vous n'êtes pas le genre de personne à avoir du temps à perdre Arlan, alors je vous propose ceci : un thé, avec moi-même, et l'accès à ma bibliothèque personnelle. Je suis certain que vous apprécierez les expérimentation de Dawn. » Il se pencha sur lui, susurrant plus bas, comme une confidence, presque sérieux malgré son sourire aux lèvres « Si votre fierté vous empêche d'accepter pour moi, songez plutôt à ce pour quoi vous travaillez. »

Avec son poste, il avait accès à de nombreux ouvrages directement de l'Antre du Savoir. Ainsi qu'à certains écrits plus particuliers, au sujet de sorts à la moralité douteuse de part leur danger. Cependant, Amadeo ne craignait pas de le laisser piocher dans ses propres étagères, puisqu'il ne se trouverait pas loin.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
14.06.14 20:50


For to you kingdoms and their armies are things mighty and enduring...
Dérision, mépris, thé. La quintessence de son être résumée en trois mots. Pour toute réponse à ces affirmations on ne peut plus erronées, il n'eut droit qu'à un léger sourire de ma part. Je n'étais pas venu chercher l'affrontement et ne lui accorderais pas ce plaisir, mais sa prétendue supériorité avait quelque chose d'amusant.

J'avais été durant des années dans un endroit où il n'avait nul espion pour m'observer, nul moyen de constater mes progrès. Et je n'avais donné, à aucun moment depuis mon retour, sa pleine expression à ma sorcellerie. Il était dans le flou et cherchait tout simplement à me provoquer. Prêcher le faux pour savoir le vrai. Une tactique que j'avais parfois pratiquée.

Sans m'en émouvoir plus que ça, je me levai et rassemblai les livres sur la table destinée au rangement. Les bibliothécaires utilisaient une méthode de rangement obscure et complexe qui méritait presque sa propre encyclopédie. Les arcanes de cette profession étaient presque aussi obscures que celles de la magie que nous pratiquions.

« Allons donc prendre le thé, ô mage suprême. »

Le sarcasme était-il assez palpable ? Apparemment, puisque j'aperçu une étudiante tenter de pouffer discrètement (pouffer discrètement étant presque impossible, je saluai l'effort, mais pas son efficacité) derrière une étagère.

Je ne m'inquiétais pas vraiment de la proposition d'Amadeo. M'empoisonner aurait été à la fois trop grossier et trop dangereux pour lui sur le plan politique, sans même mentionner l'atrocité que gâcher un bon thé devait être à ses yeux. Un vrai mage de cour. Et dire que tout cela faisait partie de mes obligations.
Je n'imaginais même pas devoir le supporter lors des cérémonies officielles qui requerraient la présence des notables de chaque nation, c'était déjà assez difficile comme ça.

Heureusement, je devrais pouvoir compter sur la présence d'alliés et mes obligations me prendraient trop de temps pour que j'aie à le tolérer plus que ça.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
14.06.14 23:08

De retour à l'école

« Arlan »
•D'un bref regard, il étouffa le gloussement de l'étudiante qui fila en vitesse. Légère, sa main se posa sur l'épaule d'Arlan tandis qu'il se montrait innocemment égayé par les propos de son vieux camarade « Aah, votre humour bien que plaisant, se trouve encore à travailler ! » les griffes raffermirent leur prise et il souffla plus bas, sans se départir de son sourire « Heureusement que vous faites partie de mes plus chers amis. » pour le lâcher ensuite. Une étreinte des plus cordiales, chaleureuse même, pour l'œil extérieur, pourtant, il demeurait cette atmosphère étrange, pétillante, à la manière du crépitement sourd de braises étouffées. Il entraina néanmoins Arlan avec lui alors qu'il quittait la grande bibliothèque, sans rester silencieux bien longtemps.

« Que me racontez-vous de beau Arlan ? Vous devez avoir tant de choses à me dire depuis le temps où nous ne nous sommes vus ! Je désire tout entendre, et dans les détails, je vous prie ! » Il secouait ses mains au rythme de ses mots, guilleret. Ses pas étaient dansants mais vifs, le directeur prenait toutefois le soin de ne pas perdre son invité qui était devenu son hôte personnel. L'empoisonnement n'était pas une chose à craindre effectivement. Il affectionnait tant l'autre mage que ce n'était même pas envisageable, n'est ce pas. Trop rapide, c'est si ennuyeux. De plus, la plupart des poisons provoquaient des effets physionomiques déplorables après la mort. S'il devait se retrouver avec un cadavre sur son tapis, il préférait que celui-ci soit joli. De plus, Arlan n'était pas une personne à faire disparaitre. Aucun intérêt. Pire encore, Amadeo se trouverait très ennuyé après cela. Si son sang bouillonnait au creux de ses veines, loin sous sa peau de marbre, il aspirait à cet amusement si particulier. Étrange même, puisque l'homme savait que sa patience était toujours mise à rude épreuve, lorsqu'il ne cédait pas. Mais pouvoir taquiner le brun jusqu'à l'énervement était une récompense pour laquelle il aurait payé cher.

Peut-être trop.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
15.06.14 17:19


...but to him they are but toys of the moment...
Oh, ma réplique a fait mouche, on dirait. Tant mieux pour sa crédibilité. Qu'il en possède un tant soit peu est déjà surprenant. Cela dit, il sait que je n'aime pas qu'on me touche comme il le fait. Et je me crispe instantanément, malgré mon ton toujours égal lorsque je le mets en garde.

« Tu ne devrais pas faire ça. Me toucher. On acquiert des réflexes plutôt dangereux, lorsqu'on vit sur la brèche. »

Une manière de lui dire 'Ne me touche pas ou je t'en colle une', en somme. Même si l'histoire de réflexes n'était pas totalement fausse, je n'en étais pas arrivé à ce niveau de paranoïa. J'étais passé près de la mort, certes, mais j'y avais beaucoup gagné. Une histoire de venin de scorpion, trop longue à raconter et pas réellement intéressante en dehors des hallucinations causées par la fièvre.

« Tu dois être au courant, non ? J'ai été soldat pendant quelques années et je suis actuellement au service de la princesse Theena. Je doute que les histoires de militaires t'intéressent, tu préfères les bruits de couloirs, surtout ceux du palais, à ce qu'on raconte. »

Je n'ai pas envie de t'en parler. & Je me suis renseigné avant de venir. C'est drôle comme on en arrivait rapidement à utiliser un sous-texte avec lui.
Très bien, Amadeo, un point pour toi. Tu as réussi à me faire jouer à ton jeu, mais je ne te laisserai pas gagner.

« Si c'est ce que tu veux entendre, je peux te parler des nombreux amants présumés de ma femme de chambre. Je doute qu'il y ait plus intéressant à ce niveau, en tout cas pas à Helios. »

S'il voulait parler de Belvar, ça ne me dérangerait pas nécessairement. Bien que ses liens présumés avec le souverain d'Asmosa me fassent supposer une certaine fidélité de sa part.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
15.06.14 23:30

De retour à l'école

« Arlan »
•Contre toute attente, la menace, semi-muette, ne l'effarouche point. Plus encore, elle éveille en son œil une lueur de défi. Le plus déstabilisant ne se trouvait pas être la situation en elle-même mais comme Amadeo l'attendait d'une impatience fébrile. La chair frémissant de l'insécurité, lui pourtant si prévenant se découvrait toujours plus désireux de passer ses doigts entre les flammes. Il attendait perpétuellement que son camarade cède avant lui, que le coup parte. Avec force, surtout. Pourtant, Amadeo n'était pas de ces personnes qui aiment sentir leurs os ébranlés et apprécient être piétinés, la joue écorchée par la poussière. La frappe avait une signification et pas des moindres : elle était un signal. L'indication qui l'autoriserait à rendre le moindre choc. La libération du serpent qui n'attend que de planter ses crocs dans celui qui ose le menacer.

Ils avançaient toujours plus haut dans la Tour alors qu'Arlan parlait. S'il savait beaucoup de choses, il ne pouvait prétendre à la connaissance de tout et son vieux camarade s'était montré presque trop discret envers ses oreilles indiscrètes. Presque, ah, il travaillait pour la princesse Theena. Cependant, il nota combien Arlan écourtait ses paroles. Le manque d'envie d'échanger avec lui le faisait sourire. Il ressentait une sensible satisfaction pendant que sa curiosité lui soufflait d'en apprendre plus. Aux dernières paroles du brun, le directeur éclata de rire :
« S'il n'y a que cela à entendre, vous devez réellement vous ennuyer en Kireïde ! Ah, que je vous plains ! Mais sache que tout ce qui te concerne m'intéresse de façon personnelle. » Il poussa la porte de ses appartements et, bien évidemment, puisque l'avertissement l'avait titillé, Amadeo tapota dans le dos d'Arlan, taquin, pour l'inciter à entrer dans l'imposante pièce où les étagères de livres grimpaient jusqu'au plafond. Malgré la surabondance de manuscrits et d'objets mystiques, un ordre d'un soin particulier était maintenu. L'auguste bureau en bois sombre qui s'étendait plus loin devant eux, dévorait une partie du regard et il n'était pas ardu de comprendre en quoi sa présence intimidait les rares élèves qui se retrouvaient à fouler les lieux. L'endroit ressemblait à une sombre réplique de l'antre du savoir.

« Prends place ! Prends place mon cher ami ! » annonça-t-il en désignant les fauteuils épais sur le côté, encerclant une table plus petite, rondelette.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
18.06.14 21:45


...to be overturned with the flick of a finger.
Vil provocateur, on dirait qu'il aime se faire frapper. Il considère peut-être que c'est une victoire de me faire perdre mon sang-froid ? Mais peut-on désigner vainqueur celui qui souffre de bleus et bosses lorsque son adversaire est indemne ? Un illusionniste vivant dans un monde d'illusions, il n'est rien de plus que cela.

« Bien sûr qu'on s'y ennuie, que ferais-je à Belvar, sinon ? »

Pas envie de répondre franchement. Son attitude n'invitait ni à la confession, ni à la collaboration.

Il me fit entrer et je fus... surpris. C'était le moins qu'on puisse dire. Néanmoins, j'attendis d'avoir pris place sur son invitation pour lui donner le fond de ma pensée.

« C'est drôle, je ne te pensais pas si ordonné. »

Pique ou compliment ? Il le prendrai comme il le voudrait, je n'en avais que faire. Il y avait des choses plus importantes dont je m'inquiétais pour l'heure. D'ailleurs, ces salamalecs commençaient à m'ennuyer. Je n'avais pas que ça à faire et je n'étais pas venu perdre mon précieux temps en sa désagréable compagnie.

« Parlons franchement. Bien que je sois loin d'apprécier ta compagnie, je suppose que tu as une raison plus sérieuse que tes frivolités de m'avoir convié dans ton antre. Non ? »

Autant jouer un peu cartes sur tables, même si je doutais que cela prenne avec un individu aussi tordu que lui, tenter le coup ne coûtait rien. Puis, cela me permettrait de savoir si je restais ou m'en allais. Rien n'est plus horripilant que le temps perdu. Et sa collection d'ouvrages sur la magie ne me forcerait pas à le brosser dans le sens du poil. Soit il m'y donnait accès, soit il ne le faisait pas. Il y avait des personnes plus dignes que je fasse des efforts de ce côté que lui et qui possédaient également des ouvrages rares sur le sujet.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
19.06.14 15:51

De retour à l'école

« Arlan »
•Il laissa passer Arlan avant de refermer la porte derrière eux. Il retint tout juste un "pour me voir, bien évidemment". Connaissant son vieux camarade, il aurait été capable de sortir sur ces simples mots, peut-être de trop, et le directeur ne voulait sûrement pas écourter leur rencontre. Il se contenta de garder son sourire. Avançant , Amadeo désigna les lieux d'un lent et ample geste du bras, impérial: « J'aime y voir clair dans mon travail. »

Et il stoppa ses pas en l'entendant, relevant la tête. S'immobilisant dans son mouvement, il planta son regard dans celui d'Arlan. Leur lueur était particulière, comme s'il tentait de sonder son esprit. L'instant resta suspendu quelques brèves secondes avant qu'il n'aille clore les paupières , levant légèrement ses mains : « Ah ! Vous voilà toujours si dur envers moi Arlan. Ne puis-je point profiter de votre personne et tempérament qui m'a tant manqué ? » Mine de rien, il avait repris son trajet. Arrivé devant le siège d'Arlan , il se pencha sur lui, posant ses mains de chaque côté de sa personne, sur les accoudoirs. L'expression de son visage se modela, un subtil froncement de sourcils tandis que le sourire s'estompait. Il souffla plus bas, alors qu'il le scrutait, presque un murmure : « Néanmoins, tu me connais tant et si bien que cela me dérange. »

Il ne le vouvoyait plus, de toute façon, les deux hommes ne se trouvaient plus en public. Il ne s'agissait pas d'une tentative d'intimidation, celle-ci aurait été inutile. Le mage des ténèbres venait simplement de susurrer ce qui lui était sincère. Effectivement, il ne lui avait pas proposé le thé pour ses beaux yeux. De plus, il n'appréciait guère se sentir bousculé alors qu'il aimait tant mettre les formes. Pour une autre personne, l'élégant aurait continué son spectacle mais Arlan connaissait sa façon de fonctionner, évidemment. Et il se doutait que la demande avait plus des allures d'ultimatum quant à son départ qu'une simple question de formalité. Après cela, Amadeo se recula en se redressant, et c'est d'un ton plus léger qu'il demanda « Sur quoi travailles-tu ? Sans jactance aucune, je pense être la personne la plus à même de te renseigner en ce qui concerne la magie. » Tout en s'éloignant pour le thé, d'un pas dansant, il ne l'oubliait pas. « Puisque tu n'es pas venu ici pour travailler ta cuisine, je le pense. » Il ponctua sa phrase d'un rire léger. Puis, un claquement de doigts et il leva l'index « A ce propos, tu prendras bien quelques douceurs avec le thé, n'est ce pas ? »

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
20.06.14 12:53


- Gordon R. Dickson
Un  jour, je concevrai une masse que je baptiserai Lebensraum et le frapperai avec jusqu'à ce qu'il comprenne qu'envahir mon espace vital est une mauvaise idée. Pour l'heure, je lui donnai une grande partie de la vérité, assez pour le satisfaire dans l'immédiat.

« Tu vas rire : la résurrection des morts. »

Bon, en fait, ce n'était qu'à moitié drôle. Les dérives de ceux qui s'étaient aventurés sur des voies comme celle-ci avaient contribué à donner le peu de mauvaise réputation qu'elle avait à notre magie. Mais c'était surtout une chose que je rangeais dans la catégorie "impossible". Cela dit, je restais ouvert sur le sujet et accepterais qu'on me prouve le contraire. Même si ramener les morts à la vie était possible, j'avais un doute plutôt certain sur le fait de ramener des personnes mortes depuis plus de quelques heures. Voilà une question intéressante.

« Qu'y-a-t'il de l'autre côté, dans l'au-delà, selon toi ? »

Je ne me l'étais jamais vraiment posée, cette question. J'y envoyais des gens en essayant de ne pas y être envoyé trop tôt. C'était le lot des soldats, en général. Et j'avais entendu tant de théories qui se valaient... Réincarnation, royaume des dieux, rien du tout, ...
Plus important :

« Et, oui, pour les douceurs. Merci. On m'a recommandé les boulangeries locales, je ne doute pas qu'elles fassent aussi d'excellentes pâtisseries. »

Il nous faudrait plus de bons boulangers, en Kireïde. Et des couturiers aussi,on manquait de bons couturiers et me faire importer mes tenues coûtait cher. Nos armuriers étaient les meilleurs, mais on ne se baladait pas en armure toute la semaine.*

* (Il y a le casual friday où on ne la porte pas, en fait)


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
20.06.14 13:36

De retour à l'école

« Arlan »
•La résurrection des morts ? Cela alors. Il ouvrait les placards et installait le service. Arlan pouvait se sentir privilégié ou amusé d'observer Amadeo jouer les domestiques mais celui-ci se répugnait à laisse toute autre personne préparer le breuvage à sa place. « C'est un sujet d'étude des plus intéressants. » Il souriait, affirmant cela comme une banale conversation ordinaire. Cependant, son esprit, lui, avait déjà commencé à envisager les questions et les possibilités. Le mage militaire ne faisait certainement pas ces recherches pour la simple forme de l'esprit. S'il connaissait la même rigueur du travail, Arlan ne calculait pas la magie par passion ou enrichissement. Elle n'était pour lui qu'un outil. La question était de comprendre : pourquoi ?

Il posa le plateau sur petite table ronde entre les fauteuils « Tu fais bien ! On ne les nomme pas "douceurs" pour rien, je peux te le garantir ! » Il éclata de rire. Le Directeur avait consciemment éludé la précédente question pour l'instant. Il ramena un plat de diverses pâtisseries plus fines les unes que les autres et dont se dégageaient d'agréables effluves sucrées. D'un mouvement geste élégant et agile, il s'empara de la théière et servit le thé , la théière en hauteur, le majeur posé contre le couvercle. C'était un moyen pour lui de mieux aviser les quantités. Il fit de même pour la deuxième tasse et reposa le récipient précautionneusement avant de s'installer dans le fauteuil face à Arlan. Il se pencha simplement pour ouvrir la sucrière et déposer le couvercle à son côté, puis s'enfonça dans le dossier.

Joignant les mains contre son ventre, il leva les yeux vers son interlocuteur :
«Avant toute chose, Arlan, quelle est la première chose qui te traverse l'esprit à l'incantation du mot "mort". Que t'évoque-t-elle ?»

Il allait lui répondre, puisqu'il avait un avis ainsi qu'une théorie aiguisée à ce sujet. Cependant, il désirait savoir ceci auparavant.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
20.06.14 18:48


(la citation est finie)
Parmi le flot de paroles, une question qui sort du lot. Que m'évoque le mot "mort". Vaste sujet. La mort était un état, celui dans lequel on était plongé par le vieillissement, l'accident ou l'influence plus ou moins directe d'autrui. Un état dont on ne savait que les conséquences visibles. Personne ne s'en étant jamais remis, difficile de savoir ce que ça faisait d'être mort.

« La mort est un état que je préfère infliger que subir. Je ne me suis jamais vraiment penché sur les détails de celui-ci, savoir qu'il est normalement définitif me suffit. »

J'avais côtoyé la mort, par le passé. J'avais résisté. Non par peur, mais parce que je ne pouvais me laisser aller alors qu'être vivant m'était plus utile pour le moment. Ne sachant rien de l'après, je faisais peut-être une erreur, mais elle serait assumée le moment venu. Inutile de s'en soucier pour l'instant.

« Cela dit, une question n'est pas une réponse. J'attends toujours la tienne. »

Cette conversation n'était pas à sens unique. Il comprenait certainement que je partirais s'il ne faisait pas preuve de bonne volonté de ce côté.

Les pâtisseries avaient l'air délicieuses, même si je trouvais cette tendance, à colorer et rendre attirantes des choses dont le goût l'était déjà, quelque peu superflue. C'était un peu comme une femme charmante qui se sentait obligée de portée un maquillage élaboré.

Enfin, les gens étaient facilement attirés par les choses à l'aspect agréable. Notre espèce se basait énormément sur la vue, peut-être trop lorsqu'on constatait à quel point il était aisé de la tromper.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
20.06.14 20:20

De retour à l'école

« Arlan »
•Il hochait légèrement la tête en l'écoutant avec attention. Il ferma les yeux, organisant sa réponse et quand il entendit la dernière phrase d'Arlan , son sourire s'accentua, en coin. Il rouvrit un œil, le regardant. Puis le second. Il ne ferait aucun commentaire sur l'empressement vraisemblable de son vieux camarade, quand bien même cela le démangeait.

« Nous sommes bien d'accord, il s'agit d'un état. » Il se redressa un peu sur son siège, le port de tête haut « Un état fixe selon moi et non un "passage". Je ne crois pas à un royaume dans l'au-delà, je ne crois qu'en la magie par essence. Tout comme je crois en l'ingénierie pour tout ce qui touche au domaine physique. » Il attrapa délicatement son menton entre ses doigts, la mine pensive « De ce fait, si le corps se désagrège, comme il se doit, l'esprit lui, devrait rester dans une sorte de néant. La mort serait alors comme un sommeil sans rêve. L'esprit détaché de toute conscience, même de celle d'exister. »

Il croisa les bras « Il est ardu de trouver des manuscrits traitant de ce type d'expérimentations. Elles sont considérées comme contre-nature. Immorales. » Un léger rire suivit d'un regard presque complice
« Tu sais bien ce que je pense de la morale. » et il poursuivit, levant sa main comme pour mimer ce qu'il affirmait, d'un geste délicat « Ainsi, si un esprit se trouve dans un espace particulier, détaché de tout, que peut-on en déduire ? »

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
21.06.14 1:00


"The road to hell..."
Enfin ! Ce n'était pas trop tôt. Combien de minutes avant qu'il ne se mette finalement à discuter sérieusement ? Néanmoins, son point de vue me paraissait trop tranché pour un domaine si peu documenté.

« Bien que je perçoive certains points différemment, admettons que tu aies raison. Dans quel état est cet esprit désincarné ? Toujours conscient au cœur d'une dimension annexe ? En stase ? »

J'aurais tendance à le voir anéanti ou recyclé d'une manière ou d'une autre, en ce qui me concerne. Mais explorer sa voie pouvait être théoriquement intéressant.

« Comment le contacte-t-on ? Et quel réceptacle est approprié ? Son ancien corps remis en état par une complexe magie blanche ? Une création artificielle ? Le corps d'autrui ? »

Rien que cela touchait facilement à l'immoralité. Cela dit, nous avions en commun de ne pas accorder trop d'importance à l'éthique. Lui pour ses propres raisons et moi par pur pragmatisme. Il fallait juste rester discret afin de ne pas subir l'opinion publique. Opinion qui était, plus souvent qu'à son tour, celle de personnes mal informées ou vivant loin des réalités qu'affrontaient ceux qui agissaient.

Un détail un peu plus inquiétant concernait l'esprit en question. S'il était possible de le ramener, dans quel état ? Ramener un esprit rendu fou par la mort ou le temps passé conscient dans un lieu qui tenait plus d'un grand vide rempli d'autres esprits qu'autre chose n'était pas une chose souhaitable.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
21.06.14 14:19

De retour à l'école

« Arlan »
•Lentement, le directeur tendit le bras et s'empara de sa tasse de thé qu'il amena sous ses lèvres. Il souffla « Le sommeil sans rêve, comme je l'ai supposé plus tôt, et donc, inconscient. Elle reste une présomption, bien évidemment mais il s'agit pour moi de ce qui se rapproche le plus de l'état de mort. » Il but une petite gorgée, appréciant le gout du breuvage encore chaud. Il songeait aux questionnements de son ancien camarade avec circonspection. Amadeo n'omettait pas les différentes théories ainsi que l'éventail de possibilités assez large, étant donné l'ambiguïté du sujet. Il avait lu beaucoup de choses concernant la résurrection. Cherché, aussi. Non pas qu'il fut désireux d'expérimenter, pas tout de suite, mais ces études possédaient cette fragrance d'obscénité qui lui plaisait. De plus, elles évoquaient des théories par rapport au néant, aux ténèbres. L'attrait pour cet élément flou n'était que plus grandissant, même s'il ne pensait pas qu'un mage des ténèbres put réaliser un tel exploit. Pas seul, tout du moins, puisqu'il existait tant de probabilités à prendre en compte.

« Il y a eu quelques expériences, des petites folies, je dois le dire, puis d'autres plus poussées et plutôt variées. Les résultats n'étaient pas très concluants, pour ne pas dire faussés, mais, ils ne se trouvaient pas dénués d'intérêts. »

Un autre gorgée de thé et il reposa la tasse, sans provoquer le moindre son lorsque la porcelaine toucha la surface de la table. Fouillant dans le regard d'Arlan, il plissa légèrement les yeux « Pour quelle étrange raison travailles-tu là-dessus ? » Le directeur voulait en savoir plus. Non, assurément, le brun ne faisait pas cela pour la forme, il aurait été stupide d'y songer une seule seconde. Il était prêt à exposer certaines théologies, mais pas aveuglément.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
21.06.14 22:20


Club de lecture
Des expériences, il y en avait eues. Je n'en avais pas douté une seule seconde. Jouer avec les âmes des morts, ce n'était pas ma tasse de thé, cela dit. Je pouvais très bien étudier la chose avec application, en comprendre les mécanismes et tenter des expériences, mais celles-ci seraient moins inspirées que celles qui me touchaient plus directement. J'étais un mage de guerre, c'était dans ce domaine que j'aimais innover.

« Je ne peux te donner les raisons de cette recherche. Et je ne te demanderai pas non plus pourquoi tu es si bien informé sur le sujet. »

La connaissance de nos motivations respective n'était pas nécessaire pour progresser efficacement sur le sujet. J'avais des pistes ici et ailleurs, mais il y avait justement un point d'intérêt dans son discours. Et ce point pouvait mener à un arrangement qui conviendrait certainement aux deux parties.

« Les expériences que tu as mentionnées. Il existe des rapports à leur sujet, je présume ? Si c'est le cas, j'ai peut-être une proposition pour toi. »

Dans l'attente d'une réaction, je m'intéressai enfin à ma tasse de thé. Il aurait été dommage de la laisser refroidir. Une première gorgée me suffit pour le trouver délicieux. La perte n'en aurait été que plus grande.
J'en pris une autre avant de reposer la tasse sur le plateau et de laisser mon regard courir sur les petits gâteaux, en quête d'une future victime.
A quoi bon feindre le détachement lorsqu'il y avait tant d'autres sources d'intérêt à proximité.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
22.06.14 13:21

De retour à l'école

« Arlan »
•Ainsi, Arlan ne désirait pas lui en dire plus au sujet de ses motivations. Entendant cela, le dos de la main porté doucereusement contre ses lèvre, il rit tout bas. Comme à l'écoute d'une blague préméditée. Puis, il leva la main et la secoua très légèrement, comme chassant nonchalamment un petit insecte « La folie m'y pousse, sûrement . » Amusé. Il aurait pu tout aussi bien dire "la stupidité", cela aurait été une réponse qui, selon lui, aurait pu plaire à son vis-à-vis, connaissant le peu d'égards que possédait celui-ci à son encontre. Il supposait bien qu'Arlan le prenait pour un grand imbécile, mais il s'agissait d'un plaisir que le directeur de l'académie n'avait pas envie de lui laisser entrevoir. Amadeo n'insisterait donc pas sur la question, pas dans l'immédiat. Mais, celle-ci restait dans un coin de son crâne, prête à ressurgir.

« Ces manuscrits existent, à n'en point douter. Assez proches. Ici-même paraitrait-il. Quelle chance, n'est ce pas ? »

Le ton de la voix, bien qu'égayé, tenait un semblant de réserve sourde, mêlée à une esquisse de provocation. Il se pencha légèrement sur le côté, le coude sur le repose-bras et posa son menton sur son poing tandis que, de son autre main, ses fins doigts pianotaient en silence sur le second accoudoir. « Qu'en est-il de cette proposition ? »

Bien évidemment, Arlan désirait mettre la main sur les témoignages de ces expériences. Seulement, une "proposition" envisageait bien souvent une contrepartie et Amadeo était curieux de l'entendre. En tant normal, le mage aurait préféré que l'attention fut porté sur lui mais il n'était pas jaloux de ces pâtisseries. Cela se serait montré cocasse. Alors, il l'observait simplement, jaugeant les gestes de l'homme qui lui faisait face avec une minutie presque anecdotique.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
22.06.14 17:40


When you play, gotta deal with the devil ♪
La folie ? Belle excuse. Il aimait jouer au con, après tout. Mais penser une seconde que je m'y laisserais prendre était largement me sous-estimer. Je le méprisais, certes, mais de là à le prendre à la légère, il y avait un monde. Je le connaissais suffisamment pour le savoir plus malin et sournois qu'il n'en donnait l'impression. Ses frivolités n'étaient peut-être qu'un masque, après tout. Un masque agaçant, oui, mais dissimulant un prédateur sournois et dangereux. Ou alors, il ne s'agissait que d'une facette de sa nature, c'était une autre possibilité.

Plus important, les manuscrits existaient bel et bien. Et ma proposition avait attisé sa curiosité. Comme les êtres humains sont similaires, parfois. Jouer sur ce point fonctionnait toujours.
Je choisis l'une des douceurs et la dégustai en prenant mon temps, juste pour faire durer un peu plus le suspens. Ensuite, je bus une gorgée de thé et lui répondis une fois la tasse reposée.

« En échange de l'accès à ces rapports d'expériences, je t'offre une copie de mes propres recherches sur le sujet. Copie comprenant mes propres théories, la synthèse tirée de tes documents et les renseignements que je compte obtenir auprès des mages de Sollvaec. »

Cela me semblait être une proposition digne d'intérêt. De plus, il me connaissait assez pour savoir que je tiendrais parole sans chercher à le tromper. Je me calai dans le fauteuil et l'observai, cherchant à discerner son cheminement de pensée, ajoutant au bout de quelques secondes un purement accessoire
« Qu'en dis-tu ? »


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
27.06.14 17:13

De retour à l'école

« Arlan »
•Accessoire, le temps de latence qu'Arlan prenait. Accessoire, l'effet qu'il procurait. Bien qu'Amadeo considérait que son vis-à-vis se trouvait bien plus maladroit que lui dans la mise en forme de son discours, surtout lorsqu'il s'adressait à lui, il ne pouvait s'empêcher d'examiner ses façons de s'exprimer à la manière d'un adulte observant l'enfant qui apprend à marcher. Néanmoins, la sensation restait dissoute sous l'intérêt du discours de son vieux camarade.

Il resta, lui de même, silencieux quelques secondes sous l'impudique regard d'Arlan. Sollvaec avait-il dit ? Voilà qui sonnait bien étrange aux oreilles du mage des ténèbres. Chercher des renseignements à un art aussi controversé parmi de telles personnes. Amadeo savait mieux que quiconque que la religion et la magie font un ménage des plus houleux. Néanmoins, la démarche n'était pas sans logique. Effectivement, puisque la résurrection parait le plus haut cap des magies liées au soin, il semblait cohérent d'aller trouver des familiers de la magie blanche. Sans l'omettre, puisqu'il ne fallait jamais rien écarter, Amadeo n'envisageait cependant pas les choses sous cet angle. Il leva le nez, comme songeur au sujet de l'offre que lui soumettait Arlan.

« ...Je vois... »

Ses traits se muèrent en une sensible moue, fronçant à peine les sourcils, à la façon d'une mine à la fois soucieuse et embêtée : « Venant de toi, je n'aurai sûrement même pas à vérifier tes sources dans la crainte d'une quelconque tromperie. Quel ennui. » Il soupira théâtralement :
« De plus, voilà qui te ferait travailler à ma place. Ou bien comme si tu œuvrais pour moi. D'un côté, il s'agit d'une chose gênante. Ah, douce fierté que tu me connais. D'une autre façon, voilà qui est des plus tentant. » Il leva les yeux vers le plafond, faisant mine de peser le pour et le contre. Finalement, il haussa les épaules de façon nonchalante, comme s'il prenait une décision à l'importance moindre « Mais, la décence me pousse à accepter, alors soit. » Ses prunelles se fixèrent de nouveau sur son vis-à-vis « Je suppose que je n'ai qu'à te souhaiter un bon courage. » Il secoua la main « Même si tu n'es pas le genre de personne à fuir le premier obstacle » Sans préciser ce à quoi il faisait allusion.

D'un mouvement lent, il se redressa sur son fauteuil et s'empara délicatement de sa tasse. Se délectant d'une nouvelle gorgée de thé.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
28.06.14 14:25


Para Bellum
Amadeo aimait tourner autour du pot et sa manie de présenter les choses d'une manière presque dérangeante pour moi pouvait être agaçante. De manière générale, d'ailleurs, je le trouvais plutôt agaçant. Néanmoins, il y avait trop en jeu ici pour se permettre de perdre patience.

Finalement, il accepta. C'en était presque étonnant, mais je ne doutais pas que le savoir l'attirait comme la flamme pouvait attirer le papillon. Cette avidité pour les connaissances rares, interdites ou précieuses était un trait commun chez de nombreux arcanistes après tout.

Il y avait cependant un détail qui me chiffonnait. Comme s'il en savait plus concernant les obstacles à venir. Quels obstacles ?
Il me fallait en avoir le cœur net, même s'il refuserait certainement de s'étendre sur le sujet, juste pour me faire languir.

« Je te remercie. De quel genre d'obstacle parles-tu ? »

L'affaire était presque réglée, cela dit. Aussi, un autre sujet commença à accaparer mon attention.

« Je ne pense pas que nous soyons à table, alors il y a certains détails d'un autre ordre dont j'aimerais m'entretenir avec toi. »

Il n'y avait que deux sujets dont on évitait la mention à table : la religion et la politique. Pour l'heure, le second était celui sur lequel j'avais jeté mon dévolu. Bien que je n'approuve pas entièrement la politique de paix que semblait prôner notre souverain actuel, elle avait ses avantages si on l'exploitait efficacement. Comme je l'avais écris dans l'un de mes traités de stratégie, « Qui veut la paix prépare la guerre ».


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
29.06.14 21:01

De retour à l'école

« Arlan »
•Ses lèvres se fendaient d'un sourire en coin. Le regard posé sur le liquide restant à l'intérieur de sa tasse, il observait son mouvement au rythme de ses gestes subtils. Il resta ainsi, comme s'il n'avait pas entendu la question, pendant plusieurs secondes. Finalement, il haussa légèrement l'un de ses sourcils et annonça, d'une voix teintée d'euphorie :

« Disons que je suppose qu'il y en aura. S'il n'en existait aucun, nul doute que cet art aurait été pratiqué depuis bien longtemps. Mais, je ne peux pas tout te dire puisque je suis curieux de connaitre la façon dont tu t'en dépêtreras et comme tu me tiendras au courant de tes recherches, je finirai bien par l'apprendre. J'apprécie être le spectateur d'une si charmante comédie, surtout lorsque son acteur principal possède mon intérêt. »

Un rire bref, volatile, s'échappant d'entre ses lèvres. Intérieurement, il jubilait avec plaisance. Bien que le sujet avait son attention et qu'Amadeo ne se trouvait pas contre percevoir les théories de son vieux camarade qui pouvaient s'avérer des plus utiles, une part de lui ne pouvait nier qu'il attendait qu'Arlan se heurte à un mur. Oh, sûrement qu'il ne tomberait pas pour si peu, néanmoins, l'envisager patauger comme le papillon qui tente d'éviter la noyade avait un quelque chose de plaisant. Particulièrement agréable. Il termina le thé de son récipient avant de reposer celui-ci en toute délicatesse. Amadeo présenta sa main d'un geste vague mais gracieux : « Exprime-toi donc de tout ton saoul, je te prie. »

Dans la liste des personnes que le brun n'appréciait pas et avec qui il ne désirait absolument pas discuter, le directeur soupçonnait qu'il se plaçait bien haut. Alors, il se trouvait d'autant plus éveillé du fait que son vis-à-vis voulait s'entretenir avec lui. Assurément un sujet d'importance. Assez pour dépasser l'aversion qu'il exprimait usuellement envers le mage des ténèbres. Amadeo aimait le taquiner, jouer de sa patience, cependant, alors que ses mots étaient poussés à la drôlerie, l'oreille, sérieuse, buvait les mots et l'esprit, quant à lui, savait y réfléchir. De cette façon, il attendit, l'œil pétillant d'une latente curiosité.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
30.06.14 14:59


De la guerre
Bien, il ne voulait pas communiquer clairement - par ignorance ? -, je ferais sans ces informations là. Ce n'était pas comme si je ne m'étais jamais lancé dans des recherches par moi-même, son aide était juste une manière d'accélérer les choses.

« Comme tu le sais ou t'en doutes peut-être, j'ambitionne de devenir le nouveau général de Kireïde. »

Je ne l'avais jamais mentionné devant personne auparavant. C'était donc une information concrète qu'il ne possédait pas et que je lui offrais sur un plateau. Bien qu'il me connaisse suffisamment pour comprendre que ce genre de statut puisse m'intéresser.

Il y avait des détails qui rendaient la chose ardue. Le fait de court-circuiter la hiérarchie classique pour obtenir ce poste, par exemple. Mais mes compétences stratégiques indéniables, mon patriotisme, mes états de service exemplaires et ma position actuelle jouaient en ma faveur.

A cela viendrait s'ajouter sous peu ma première publication, une compilation de mes réflexions et expériences concernant l'art de la guerre, les méthodes d'engagement optimales et la formation des troupes.

Mais revenons à nos moutons et plus particulièrement à la politique du troupeau. Ce n'était pas vraiment le cours de la laine qui nous intéressait, mais bel et bien les bergers.

« De ce fait, il semble normal que je m'intéresse aux relations internationales, mais ne tournons pas autour du pot. On raconte que tu es proche de ton roi, est-ce une réalité ?  »

Si tout cela n'était qu'une rumeur, alors il était inutile de perdre mon temps à lui exposer mon idée. Une idée étrange venant de moi, même si, lorsqu'on regardait en profondeur, c'était un choix stratégique évident.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
01.07.14 15:40

De retour à l'école

« Arlan »
•D'un mouvement nonchalant, Amadeo rejeta l'une de ses longues mèches de cheveux derrière son épaule, du dos de la main, tandis qu'il écoutait les paroles de son vis-à-vis. L'annonce ne semblait lui accorder le moindre impact, le sourire toujours présent, sans la moindre variation dans l'expression de son visage, comme s'il eut été question d'un sujet sans importance aux yeux du mage des ténèbres. La réalité était bien évidemment toute autre. Cette divulgation de ses projets l'intéressait au plus haut point, bien plus que les bruits de couloirs qu'Arlan se plaisait à lui assimiler. D'une certaine façon, Amadeo n'était point surprit. Il s'agissait du genre de rôle qui ne pouvait que charmer son vieux camarade. Il avait ce gout du militaire, au moins autant que lui pour la magie. Le raisonnement méthodique d'Arlan l'apprêtait à cette fonction bien que, malgré sa logique, Amadeo lui trouvait un terrible manque d'ouverture d'esprit. Peut-être que les militaires n'en éprouvaient pas le besoin après tout.

L'annonce posait, dans un autre temps, de nouvelles questions. Par quels moyens grimperait-il les échelons ? Possédait-il quelque mandataire qui le recommanderait à ce poste ? La princesse Theena peut-être ? D'un autre côté, il ne voyait pas Arlan se reposer autant sur une tierce personne pour atteindre ses buts. Ce désir n'était sûrement pas chose récente alors il avait forcément dû calculer les possibilités qui s'offraient à lui.

Amadeo parti dans un grand éclat de rire soudain, la main gracieusement posée devant ses lèvres. Le son cristallin résonna contre les murs, comme si Arlan venait de lui raconter une excellente blague : « N'étant pas encore titulaire du poste, pourquoi te soucierais-tu de cela ? Tu désires prendre de l'avance ? Ou bien est-ce tout autre ? Ah ! Je vois, tu es sûrement jaloux mon très cher et tendre ami. Je te connaissais fougueux, mais pas à ce point ! » Il secoua sa main, comme pour couper court à toute protestation « N'en dis pas plus, tu me fais déjà rougir ! » Il gloussait d'amusement. Le mage songeait de façon plus sérieuse au pourquoi de la question outre une simple confirmation de rumeur. Arlan n'était pas du genre à s'intéresser à celles-ci sans la moindre raison.

Il croisa gracieusement les jambes en poursuivant :« On raconte tant de choses. Ce qui n'est pas pour me déplaire, tu dois t'en douter. » Peut-être désirait-il une entrevue, néanmoins, cela lui semblait peu probable. Il posa une main doucement, la paume contre son torse, baissant les yeux d'un air navré « Je crains cependant que ces bruits ne soient que méprise ... » avant de relever ses prunelles, le sourire dessiné « ... puisqu'ils ignorent à quel point nous sommes liés. » Puis, il déplaça ses doigts, les agitant délicatement dans les airs « Mais, d'une certaine manière, oui, cela est vrai. »

A la suite de son théâtral soliloque, il rabaissa la main, placée sur son accoudoir. Le menton haut, il attendit de connaitre les pensées d'Arlan vis-à-vis de cette question.

Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   
03.07.14 19:32


Fin des négociations
Bla bla bla. Ai-je déjà dit que je le trouvais agaçant ? Oui ? Bon, passons. Encore un peu de patience, il aurait bientôt fini de monologuer. Mais c'était une patience dont je ne disposais pas. J'en avais assez fait pour aujourd'hui et son comportement insolent ne m’encourageait pas à lui en dévoiler plus.

Calmement, je finis mon thé. Il ne fallait pas passer à côté des bonnes choses. Sur un ton léger, je lui accordai ensuite une réponse, tout en commençant à me lever.

« Bien, puisque tu es incapable de faire preuve de respect envers tes invités, tu ne m'en voudras pas de te refuser la primeur sur ces informations supplémentaires. »

Le tout fut ponctué d'un grand sourire. Il n'aurait pas la satisfaction de m'avoir fait perdre mon sang-froid. Je pris ensuite le chemin de la sortie et conclus notre petit entretient par une phrase prononcée sans même me retourner.

« N'oublie pas notre accord. »

Il me ferait parvenir les informations promises, j'en étais certain. Il était assez avide de savoir pour tenir son engagement et prendrait certainement cela comme une manière de prouver sa prétendue supériorité. Mon point de vue sur la question ? Ce sont les petits chiens qui aboient le plus. Quoiqu'il puisse prétendre, Amadeo n'était qu'un inutile mage de cour gavé de thé et de pâtisseries. Bien loin d'être une quelconque menace, sauf peut-être pour les éphèbes qu'il devait dévorer avec la même avidité.


_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: De retour à l'école. [Amadeo]   

 

De retour à l'école. [Amadeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum