Partagez | 
 

 Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
23.12.13 22:27



Frère et soeur, un lien profond et complexe

La vie de Roi. Le luxe du souverain. Naberius s'attendait à tout, sauf à cela. Car depuis son accession au trône, il n'avait jamais été tant sollicité. Encore, si c'était pour des choses plus intéressantes, cela ne le dérangerait guère. Mais non, il était demandé pour régler différents soucis entre habitants, des fuites d'esclaves, des accusations de vols, rien de bien passionnants. Le seigneur des Algiz aurait préféré devoir s’occuper de conflits avec les autres pays, d'escarmouches, de guerre... Mais après avoir repris le royaume des mains de l'usurpateur, Ilmyde était tout de même assez affaibli et son armée n'avait pas encore récupéré sa puissance légendaire. Elle n'était pas encore prête à faire trembler Meinarest, pas encore en tout cas. Et durant ce temps, Naberius devait accomplir le travail d'un roi parmi tant d'autres. Il n'était pas encore le libérateur de la nation, mais cela ne saurait tarder, il se le jura alors qu'un paysan venait se plaindre de vol répétitif dans ses champs.

Alors qu'il avait fini d'écouter les trop nombreuses plaintes de son royaume, il se retira vers les appartements royaux et fit un détour par ceux de Myrrh, sa chère et tendre sœur. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas revu, et pour dire toute la vérité, cela l'inquiétait. Car elle était pour lui plus précieuse que tout l'or du monde, et jamais il n'aurait voulu qu'il lui arrive le moindre mal. Naberius aurait voulu enfermer la jeune Louve à vie pour la préserver du monde extérieur, mais il savait qu'elle ne l'accepterait guère. Néanmoins, il avait réussi à négocier avec elle qu'elle ne sorte que très rarement, ou toujours accompagné. Les ennemis étaient nombreux, et le risque de subir un attentat en vengeance de celui causé à Kireïde était trop grand.

Tout en se dirigeant vers la spacieuse chambre de sa sœur, le jeune roi laissa son regard dériver vers l'extérieur, observant les flocons de neige tomber délicatement sur Valtac. Ce paysage blanc raviva en lui les souvenirs de son passé troublé avec Myrrh, cette lutte incessante pour la survie, ces tueries, ces vols... Et malgré toutes ces épreuves, cette petite famille avait réussi à survivre, et à développer un lien inégalable. Il sortit de ses rêveries lorsqu'il arriva devant la grande porte des appartements de sa sœur. Naberius frappa deux coups secs, ni plus, ni moins, et au bout de quelques secondes de silence complet, il décida de rompre la glace.

"Myrrh, tu es là ? Je ne t'ai pas revu depuis un long moment... Tout va bien pour toi ?



Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
24.12.13 13:56


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

Princesse. Myrrh n'aimait pas ce titre. Elle préférait se considérer comme la sœur discrète du Roi, celle que l'on ne voyait jamais et, si l'on écoutait les rumeurs, celle qui ne sortait jamais de ses appartements royaux. Cela lui convenait très bien. Personne ne venait demander son avis, personne ne la cherchait, elle laissait les problèmes du royaume à son frère. Après tout, c'était lui qui avait voulu le trône, c'était à lui d'assumer les conséquences.

La jeune louve évita de justesse un passant, fit un bond pour s'écarter d'un tigre apparemment mal léché et se serait prise un lapin de plein fouet si celui-ci ne l'avait pas contournée au dernier moment. Elle aimait bien l'agitation de la ville, là où personne ne pouvait la reconnaître et où elle pouvait se permettre de laisser libre cours à sa curiosité et à sa joie de vivre. Elle savait pertinemment que son frère serait mécontent s'il apprenait ses sorties et qu'il serait d'autant plus en colère s'il savait qu'elle se promenait sans escorte. Mais rien ni personne ne peut réfréner l'esprit d'indépendance d'une louve.

Elle leva les yeux vers l'imposant bâtiment qui dominait la ville : le palais des glaces. Quelques flocons se déposèrent sur son nez, en douceur. Naberius était sûrement encore en train de régler des affaires futiles entre paysans et cette simple idée la fit sourire. Elle avait beau se donner un air je-m'en-foutiste, elle savait très bien que si son frère avait besoin d'aide, elle accourrait sans hésitation. Quand bien même elle se doutait qu'il ne le ferait jamais vraiment explicitement : il était beaucoup trop fier pour cela.

Il était temps de rentrer. Et puisqu'il ne fallait pas que son cher frère sache qu'elle était sortie, elle devait user de toute sa ruse pour ne pas se faire repérer. Heureusement pour elle, le palais avait été construit sur tout un tas de souterrains qu'elle avait plus ou moins appris à connaître et l'un d'entre eux débouchait directement sur sa chambre. Elle arriva au moment où le Roi finissait sa question et elle jura entre ses dents. Vite, se changer, faire comme si de rien n'était, enlever ces vêtements crasseux, les cacher, redevenir Princesse Myrrh.

Elle ouvrit la porte et sauta dans les bras de son frère. A l'abri des regards de la cour, elle pouvait bien être joyeuse, non ?

« Naaaaaaby, je suis contente de te voir ! Tu vas bien ? C'est pas trop dur ? Les bourgeois sont pas trop chiants ? »

Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
24.12.13 16:19



Frère et soeur, un lien profond et complexe

Elle était bien là, en bonne santé, bien portante et visiblement heureuse de le voir, c'était le principal. Naberius la serra dans ses bras, comme rassuré de la revoir après une absence trop longue. Mais le jeune souverain sentit quelque chose d'étrange sur sa sœur. Sa peau. Elle était trop froide pour être celle d'une jeune fille sagement installé dans sa chambre. Il jeta un coup d'œil rapide à sa fenêtre. Fermé. Mais pourtant, elle avait la fraîcheur de l'hiver d'Ilmyde. Que lui cachait-elle ? Il la reposa sur le sol et l'observa de long en large. Elle ne se serait pas risquée à l'extérieur ? Ses vêtements étaient pourtant ceux qu'elle portait lors des cérémonies officielles, elle n'aurait pas pu sortir comme ça. Naberius observa la pièce à la recherche d'indices lui permettant de découvrir ce que sa jeune sœur pouvait bien lui dissimuler.

"A ton avis ? Toujours la même rengaine, des vols, des plaintes, des demandes de terrain plus grand... Un ennui mortel, en quelques sortes. Mais ne change pas de sujet, ma chère sœur. Pourquoi est-ce que je te vois de moins en moins, ces derniers temps ?"

Il s'avança ensuite dans la chambre et se déplaça lentement dans toute la pièce pour attendre sa réponse. Bien sûr, son regard se posait discrètement sur chaque objet pouvant dévoiler son secret. Un objet venant de l'extérieur, une lettre, des vêtements... Non, rien de bien concret pour l'instant. Mais si elle avait un secret, il le saurait. Car un Roi sait toujours tous sur ses sujets. Et un frère sait toujours tout sur sa sœur, c'est une évidence. Mais il ne voulait pas non plus lui paraitre impoli en fouillant intégralement ses appartements. Elle avait quand même droit d'avoir sa vie privée, elle méritait bien cela. Après tout, sa vie n'avait pas toujours été rose.


Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
24.12.13 17:06


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

Elle détestait ces robes. Elle détestait ces tonnes de jupons qui entravaient ses mouvements. Elle détestait ces tissus si longs qu'elle avait manqué se prendre les pieds dedans un nombre incalculable de fois, à ses débuts. Elle détestait ces parures qu'elle était obligée de mettre pour faire honneur à son statut de princesse. Elle détestait ces cérémonies officielles pendant lesquelles elle se forçait à paraître aux yeux de tous en tant que sœur du Roi. Elle détestait toutes ces simagrées, ces regards jaloux, ces regards envieux, ces regards avides et ces belles paroles qu'on lui soufflait au creux de l'oreille pour gagner ses faveurs. Elle détestait toute cette hypocrisie.

Mais pour son frère, elle avait décidé de mettre tous ces sentiments de côté. Pour son frère, elle pouvait bien accepter n'importe quoi. Sauf rester enfermée dans le palais, à attendre sagement son retour, comme la sœur gentille et prisonnière de cette chambre qu'il aurait voulu qu'elle fut. L'inactivité n'était pas sa meilleure amie, elle avait besoin de découvrir le monde. Et plus elle apprendrait à connaître les habitants d'Ilmyde, plus elle serait apte à conseiller son frère pour qu'il puisse régner sur un royaume en paix et heureux.

« Tu oses me demander ça ? Qui ne passe plus me voir ? Qui est bien trop occupé par les affaires du royaume pour prêter attention à sa sœur ? Qui est focalisé sur ses conseilles stupides et avides de pouvoir ? » Elle fit une courte pause théâtrale puis reprit, le sourire aux lèvres. « Je ne te reproche rien, mon frère. Je comprends que la charge de Roi soit lourde et difficile. Mais ne m'accable pas de tous les torts. »

Elle le regarda déambuler dans sa chambre, sans un mot. Soupçonnait-il quelque chose vis-à-vis de ses sorties frauduleuses ? Elle voyait bien qu'il cherchait quelque chose, l'air de rien, et cela l'agaça profondément. Il était peut-être son frère, son Roi, mais elle avait encore le droit de garder un minimum de vie privée, non ? Et s'il avait quelque chose à lui demander, pourquoi ne pouvait-il pas tout simplement la regarder en face et lui poser sa question ?

« Naberius, que cherches-tu ? »

Il n'était jamais bon qu'elle utilise son nom entier alors qu'ils n'étaient que tous les deux. Et le Roi était parfaitement au courant. Restait à voir s'il décidait de prendre en compte l'avertissement ou de l'ignorer.

« Je sais que tu t'inquiètes pour moi, mais tout va bien, je t'assure. Serais-tu en train de culpabiliser parce que tu ne passes plus autant de temps avec moi ? » Elle s'approcha de lui et l'enlaça par derrière, posant sa joue contre son dos. « Tu es mon frère, je ne peux rien te reprocher, tu le sais très bien. »

Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
24.12.13 18:49



Frère et soeur, un lien profond et complexe

Elle avait mal pris la phrase de son frère. En même temps, elle n'avait pas faux. Naberius avait sa part de tort dans cette histoire. Mais plutôt que de l'avouer, il préférait que ça soit Myrrh qui le fasse, sa fierté étant bien trop grande. Alors qu'il allait s'approcher un peu plus prêt d'une armoire suspecte, la voix soudainement plus froide de sa sœur l'arrêta aussitôt. Depuis combien de temps ne l'avait-elle pas appelé par son prénom complet ? Il en avait sans doute fait trop, en s'immisçant dans sa chambre de cette façon. Mais que pouvait-il y faire ? Il s'inquiétait pour elle, rien de plus. Cette place sur le trône pouvait leur attirer des ennemis puissants, et aussi forte qu'elle soit, aux yeux du jeune Loup, elle n'était qu'un pauvre petit louveteau sans défense.

Il choisit toutefois de ne rien répondre, et il ne bougea plus, préférant se figer pendant que la tempête passe. Sa sœur ne tarda pas à venir le rassurer en l'enlaça tendrement. Il savait bien qu'il en faisait trop, mais il ne pouvait s'en empêcher. L'instinct fraternel, sans doute. Il se tourna alors et pris une nouvelle fois Myrrh dans ses bras. La fraîcheur de sa peau commença à s'estomper, tout comme ses doutes quant à une éventuelle sortie. Quoi que... Pourquoi portait-elle une de ces robes qu'elle trouve si désagréable, alors qu'elle n'en avait pas le besoin ? Bien qu'il la trouvait magnifique dans cette tenue, ce n'était pas normal. Amicalement, il passa sa main dans les longs cheveux blancs de la Louve et là, il trouva enfin sa preuve. Une mèche de cheveux mouillés, sans doute par la neige de l'extérieur. Naberius du retenir un léger soupir amusé quant à cette négligence.

"Peut-être que je culpabilise car je suis trop souvent absent, mais toi, tu ne culpabilises pas le moins du monde à me mentir de la sorte ?"

Il relâcha sa sœur et se recula un peu, un air grave sur le visage. Pourquoi ne devait-elle en faire qu'à sa tête ?

"Tu pensais que j'étais assez stupide pour ne pas comprendre que tu me cachais quelque chose ? Tes cheveux sont mouillés, comme s’ils avaient été sous la neige qui tombe sur Valtac. Et pareillement, en temps normal, tu ne porterais pas cette robe."

Son regard bravait férocement celui de sa sœur. Qu'allait-elle faire, à présent ? Connaissant Myrrh, rien n'allait être simple, c'était certain.

Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
24.12.13 20:36


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

Il se retourna et l'enlaça à son tour, tendrement. Et la pression retomba doucement. Myrrh avait beau se montrer indifférente aux commérages, aux rumeurs, elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver une certaine nervosité qui tendait ses muscles et raidissait son corps. Mais entre les bras de son frère, toute la tension disparaissait. Elle se sentait à l'abri, protégée, intouchable. Elle se laissait bercer, avec l'intime conviction qu'il serait toujours là pour elle et inversement.

Mais l'instant fut brisé, la magie disparut. Il recula et elle ne put que lever la tête pour soutenir son regard sévère. A force de vouloir toucher le soleil, elle s'était brûlée les ailes et Naberius n'avait pas manqué de le voir. Elle avait été imprudente. Malgré la capuche qu'elle gardait en permanence lorsqu'elle sortait, la neige avait frappé, la trahissant sans scrupule. Crap. Le Roi allait gronder.

« Culpabiliser ? Pas le moins du monde puisque je ne te mens pas. » Elle sourit, pas le moins du monde gênée. « Et, mon frère, ne devrais-tu pas plutôt me féliciter pour m'être vêtue de la plus belle sorte ? Je croyais que tu n'approuvais guère mes pantalons qui déplaisent tant à ces pimbêches de la cour ! »

Techniquement, elle ne mentait pas. Certes, elle avait omis de préciser qu'elle passait le plus clair de son temps dans les rues de la ville mais personne ne lui avait demandé quoi que ce soit ! Et Naberius ne lui avait jamais interdit formellement de sortir sans escorte. C'était peut-être son Roi, mais c'était avant tout son frère. Et si elle le laissait dicter sa vie, alors elle ne s'en sortirait jamais.

Laissant son air faussement outré de côté, elle s'approcha de lui si près qu'elle sentait son souffle sur son front. Il n'y avait plus aucune lueur amusée dans ses yeux. Seule se dégageait de son corps une aura glaciale qui aurait figé n'importe qui, mais sûrement pas Naberius. Elle posa son index pile entre les deux yeux de son frère et le fixa méchamment.

« Mon cher frère, me crois-tu assez naïve pour avoir pensé que tu ne remarquerais rien ? » Sa voix était terriblement tranchante. « N'est-ce pas le rôle du roi que de remarquer lorsque l'un de ses sujets lui cache quelque chose ? Tu as mis si longtemps à comprendre ... » Elle recula et commença à déambuler dans sa chambre. Le ton de sa voix était plus doux. « Voix-tu, Naberius, un bon souverain est celui qui est capable de déceler chaque faille dans son système et ce le plus rapidement possible. Il t'a fallu des mois avant de remarquer que je sors en cachette, alors que tu me connais parfaitement. » Elle s'arrêta et se tourna face à lui, sans montrer la moindre honte quant à l'aveu de ses sorties. « Mais tu as des circonstances atténuantes, si je puis dire. Ta nouvelle charge accapare ton planning et tu n'as plus assez de temps pour t'occuper de ta chère sœur, à qui tu fais tellement confiance. » Trop, peut-être ? Non, il n'y avait pas de trop entre eux. Elle revint vers lui et l'enlaça à nouveau, cachant son visage contre son torse. « Je suis désolée, mon frère, d'avoir trahi ta confiance. Ne m'en veux pas, je ne ferais jamais rien pour te nuire. »

Que se passe-t-il quand le loup se fait agneau ?

Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
26.12.13 22:19



Frère et soeur, un lien profond et complexe

L'adorable petite peste. Ce sourire, cette voix, cette façon de faire... Chez Myrrh, son arme la plus redoutable n'était certainement pas ses crocs, mais sa langue. Elle savait comment retourner une situation, et avec aisance, en plus. Elle jouait avec les mots, de sorte à adoucir son frère. Et cela pourrait marcher, si son amour pour elle n'était pas aussi fort. Mais l'inquiétude qu'il éprouvait pour elle était à un tel point que ses idées ne changèrent pas le moins du monde. Et sa tentative, plutôt osé, de changer de sujet n'avait pas non plus marché. Avait-elle remarqué, que ces petites phrases ne fonctionneraient pas ? Sans doute, car elle était devenue soudainement beaucoup plus sérieuse, ses yeux bravant sans aucune peur ceux de son Roi. Mais c'était encore insuffisant pour impressionner le jeune homme.

La fausse sympathie ne marchant pas, Myrrh se décida alors à tenter autre chose. Des reproches, des critiques. Elle espérait faire passer ses fugues comme des tests visant à voir si Naberius était un bon souverain ? Elle tenait tant que ça à le faire sortir de ses gonds ? Si tel était le cas, ça marchait plutôt bien. Car le Loup avait cessé ses rondes dans la chambre. Il était figé, fixant sa sœur tout en retenant du mieux qu'il pouvait la colère noire qui l'habitait en cet instant. Au moins la laisser finir de parler avant d'exploser, cela serait mieux pour eux deux. Ah ? Peut-être s'est-elle rendu compte de l'agacement qui gagnait son frère, vu qu'elle l'enlaça tendrement comme pour lui faire oublier ses paroles tranchantes. Mais c'était trop tard, il n'allait pas se calmer de cette façon. Si Myrrh paraissant glaciale durant son discours, Naberius, lui, devait dégager une aura aussi terrifiante que la haute silhouette des Montagnes de Gel. Il décala sa sœur de son torse et la fixa droit dans les yeux, furieux.

"Te moquerais-tu de moi ? Si j'ai mis si longtemps à remarquer que tu quittais le palais, c'est pour la seule raison que je te faisais entièrement confiance et non à cause de ma négligence ! Toi, parmi tous les autres de ce royaume, je pensais que tu m'écouterais ! Que tu obéirais aux ordres de ton Seigneur, ton frère ! Mais non, tu préfères n'en faire qu'à ta tête, n'obéir à aucune règle. Tu crois que je te demande de rester ici pour le plaisir ?"

Le Roi ne parvenait plus à contenir son calme, la colère avait pris le dessus. Car Naberius était colérique, très colérique. Et Myrrh était un sujet qu'il fallait aborder avec prudence, car son amour pour elle le forçait souvent à s'énerver, que ce soit contre elle ou ceux qui l'approchent.

"Mais peut-être ai-je été trop bon avec toi ? Plutôt que de te demander sagement de rester au Palais, je devrais t'enfermer, et te faire surveiller par mes meilleurs hommes, même lorsque tu dors ? Ainsi, je serais enfin tranquille ! Mais quand vas-tu comprendre que c'est pour ton bien que tu dois rester ici ?"

Il était froid, dur, agressif. Mais c'était par amour qu'il réagissait ainsi. Allait-elle le comprendre ? Peu probable.

Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
30.12.13 20:15


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

Elle aurait pu avoir peur. Elle aurait pu trembler devant son frère, devant le Roi, elle aurait pu craindre pour sa vie. Elle aurait pu regretter ses paroles, elle aurait pu essayer de le calmer. Elle aurait pu retirer ses phrases, ses accusations, ses faux-semblants. Mais elle avait trop de fierté. Trop de fierté pour avoir peur, trop de fierté pour regretter, trop de fierté pour se rétracter. Les derniers mots de son frère la mettaient hors d'elle. Rester enfermée, surveillée à longueur de journée ? Voir sa liberté s'envoler, disparaître en fumée par quelques simples mots de Naberius ? Ne plus sortir, ne plus sentir la neige sous ses pieds, le froid sur son visage ? Ne plus apprendre, ne plus découvrir la ville au contact des passants ?

Jamais.

Toute attitude innocente avait été abandonnée, il ne restait plus que la louve en elle. Il ne restait plus que la prédatrice offusquée de voir sa liberté menacée, il ne restait plus que la sœur scandalisée, incapable de tolérer qu'on lui retire ses privilèges sous prétexte qu'elle fut une princesse. Tout son corps s'était raidi, et l'aura glaciale qu'elle dégageait pouvait aisément concurrencer celle de son frère. Elle n'abandonnerait pas son « droit » de sortir du palais sans escorte. Sous les traits d'une inconnue, d'une esclave, d'un citadine lambda, on ne lui ferait rien. Elle n'abandonnerait pas cela.

Jamais.

« Et toi, quand vas-tu comprendre que la gamine apeurée que tu as élevée n'existe plus ? Quand vas-tu comprendre que ta sœur est capable de se défendre seule ? Quand vas-tu comprendre que tu ne pourras pas toujours diriger ma vie ? » Elle n'élevait pas le ton de sa voix, mais sa colère était palpable. Elle grondait presque. « Je suis une louve, Naberius, comme toi. J'ai grandi, comme toi, dans les terres glacées, je suis bien plus forte que tu ne sembles le croire. Tu me fais confiance, tu dis ? Alors pourquoi ne veux-tu pas accepter le fait que j'ai besoin de sortir de ce palais, que j'ai besoin de découvrir ce qu'il se passe en dehors de ces murs blancs ? Et tu pourras toujours essayer de m'enfermer, tu pourras toujours essayer de me faire surveiller ... je ne laisserai jamais la liberté m'échapper. »

Jamais.

Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
31.12.13 16:41



Frère et soeur, un lien profond et complexe

Bien sûr. Cela aurait été trop simple que Myrrh abdique si facilement. Naberius connaissait sa sœur, il savait qu'elle était dans une colère inimaginable, et l'avait rarement vu dans cet état. Peut-être en avait-il trop fait ? Mais qu'importe, sa fierté et son amour pour elle l’empêchait de s'excuser et de lui laisser le droit de sortir si facilement. Elle se croyait forte ? Et que comptait-elle faire contre une véritable troupe d'humains ? Certains auraient pu dire que le Roi des Algiz était paranoïaque mais, lui-même avait lancé, sans prévenir, un assaut de très grande ampleur contre Kireïde et fit énormément de dégâts, tuant une bonne partie de la famille royale. Il était donc totalement plausible que ces derniers veuillent effectuer une action de même envergure, par pure vengeance ou pour déclarer une guerre. Comment la jeune Louve pouvait ne pas penser à cela ? Oui, elle avait grandi, elle n'était plus la pauvre petite créature sans défense d'autrefois. Mais Naberius ne pouvait pas se résoudre à laisser sa sœur courir le moindre risque, c'était comme trahir tout ce qu'il avait fait pour elle ces dernières années.

"Te défendre seule ? Pourrais-tu te défendre, seule contre une dizaine d'hommes ? Une vingtaine ? Et ce n'est pas par manque de confiance envers toi que je refuse que tu sortes, mais envers les autres ! La vie de château t'aurait-elle fait oublier les dangers de ce monde ? Ne te souviens-tu pas de tout ce que nous avons dû affronter pour survivre ? La vie n'est rien de plus qu'un combat contre le monde, et agir comme tu le fais est laisser au monde une chance de te détruire, ni plus, ni moins."

Il faisait son possible pour ne pas trop hausser la voix. Son but n'était pas de montrer à sa jeune sœur qu'il pouvait crier plus fort qu'elle, mais qu'il ne voulait que son bien, rien de plus. Même s'il savait que la garder cloitré dans le Palais des Glaces n'était pas la solution miracle, il ne trouvait pas d'autre solution pour l'instant. Le Roi vivait perpétuellement dans l'attente d'une attaque de Kireïde, en réponse au Grand Complot. Il ne pouvait donc pas prendre le risque de voir sa sœur déambuler dans les rues, risquant sa vie à chaque instant.

"Et je t'assure que, si je le voulais, tu ne sortirais plus jamais du château. Je posterais des gardes à absolument toutes les entrées et sorties du Palais, à tes fenêtres, sur les toits..."

Naberius se stoppa dans sa phrase durant un instant. Il savait que ces mots allaient déclencher une véritable guerre entre lui et Myrrh. Mais il le fallait. Elle devait comprendre que son Seigneur ne plaisantait pas.

"... Et je n'hésiterais pas non plus à faire surveiller tous les souterrains de Valtac pour être sûr qu'aucun passage ne puisse te faire sortir du palais !"

Voilà. Tout était dit. La tempête allait arriver maintenant.

Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
01.01.14 17:29


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Surtout, ne pas crier, ne pas s'énerver plus, ne pas se transformer sous la colère, ne pas se laisser dominer par les instincts primaires. Retrouver son self contrôle, rester maître de soi-même. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Fermer les yeux, ne pas le regarder, ne pas voir la détermination dans ceux de son frère, ne pas remarquer jusqu'où il est capable d'aller. Ignorer la rage, négliger la fureur, oublier la hargne. Rester Princesse Myrrh.

Elle rouvrit les yeux, fixa les prunelles carmines de son frère. Rouge sang. Pulsions sanguines, envies meurtrières. Non, pas contre son frère. Elle l'aimait trop, le chérissait trop pour avoir envers lui ne serait-ce qu'une pensée mesquine. Si cela avait été quelqu'un d'autre ... Non, quelqu'un d'autre ne lui aurait jamais parlé de cette façon. Elle secoua la tête. Respirer, prendre son temps. Elle s'embrouillait, ses pensées s'entremêlaient aléatoirement ; elle avait l'impression que son esprit était sens dessus dessous.

Il était au courant pour les passages souterrains, évidemment. Il s'était renseigné. Un Roi ne se laissait jamais surprendre, il était au courant de tout. Elle avait été naïve, elle avait cru qu'il n'en saurait jamais rien. Quelle utopie. Elle ne savait plus si elle était en colère contre lui, parce qu'il lui posait un ultimatum, ou contre elle, pour avoir été stupide, sotte.

Répondre. Organiser ses arguments, faire quelque chose de construit. De convaincant. Parler en conseillère et non en sœur. Persuader, ne pas se laisser faire. Ne pas abandonner sa liberté, ne pas céder. Ignorer la rage, négliger la fureur, oublier la hargne. Répondre. Le raisonner. Avec douceur, lenteur, légèreté. Ne pas laisser transparaître l'indignation, endiguer la violence. Rester Princesse Myrrh.

« Poster des gardes à chaque entrée du palais ne ferait qu'affoler la population, Naberius. Ton inquiétude pour moi te ferait-elle faire des choses stupides et inconsidérées ? Et même si tu peux te targuer d'avoir à ta disposition une armée conséquente, sa place n'est pas aux portes de ma chambre, à surveiller mes allées et venues. Tu appréhendes une attaque de Kireïde, n'est-ce pas ? » Ne pas le brusquer, ne pas utiliser de mots trop forts, ne pas blesser sa fierté. Naberius n'a jamais peur. « Tu redoutes qu'ils ne reviennent se venger et que je sois prise dans le combat, que je finisse blessée. Je comprends ton anxiété, mon frère, mais elle est démesurée. Je suis parfaitement capable de me défendre, même contre une dizaine d'hommes. Accuse moi d'orgueil, si tu le veux, mais je connais mes limites et mes capacités. » Elle soupira doucement, comme si la colère s'était dissipée. « Laisse moi vivre, mon frère. Je ne laisserais jamais le monde me détruire, car je serais toujours près de toi pour te soutenir. Laisse moi vivre et conduis toi en tant que Roi responsable, et non en tant que frère inquiet. »

Ignorer la rage, négliger la fureur, oublier la hargne.
La paix était revenue dans son esprit.

Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
03.01.14 10:47



Frère et sœur, un lien profond et complexe

Elle prenait son temps pour répondre. Préparait-elle une nouvelle fois des arguments d'un tranchant inégalé ? Sa respiration était lente et plutôt bruyante. Elle préparait sa nouvelle attaque. Quelle stratégie allait-elle aborder ? Essayer de s'énerver plus que son frère ? Probablement, mais Naberius était prêt à réagir au quart de tour. Il n'appréciait pas cette situation, et voulait s'en sortir au plus vite. Mais il ne pouvait pas arrêter tant que sa sœur n'aurait pas compris à quel point sortir sans escorte était dangereux.

Finalement, Myrrh commença son assaut, qui était bien plus calme que ce qu'imaginait son frère. Essayait-elle de calmer le jeune Loup ? De lui faire entendre raison ? Ses arguments étaient tous plutôt censé, et seul un fou aurait trouvé quelques choses à redire à cela. Un fou, ou un grand frère bien trop fier et protecteur envers sa sœur. Maintenant, il allait devoir trouver comment reprendre le dessus une nouvelle fois. Jouer la carte de l'inquiétude et du grand frère aimant ? Non, cela finirait en dialogue de sourd. Alors, que faire ? Agir en Roi, implacable et intransigeant. Oui, cela irait sans doute mieux. Il respira lentement et prit une voix des plus douces possibles, comme pour suivre la jeune Louve dans sa tentative d'apaisement.

"Ma chère sœur, c'est en tant que Roi responsable que j'agis. que penserait le peuple si je laissais leur princesse périr sous le coup de l'ennemi ? Même si tu ne te montre pas en public, tu es assez intelligente pour comprendre ce qui se passerait, non ? Ça serait un grand traumatisme pour toute la nation. Pareillement, mon armée en prendrait pour son moral de perdre une femme aussi forte et ingénieuse que toi. La garde a pour devoir de protéger la royauté d'Ilmyde, donc en voir placé à chaque coin du Palais des Glaces ne sera absolument pas gênant."

Etait-ce suffisant ? Allait-elle comprendre que les commandements de son Roi étaient absolus ? Sans doute pas non. Naberius le savait, il savait que Myrrh était trop indépendante, trop éprise de liberté. Il ne pourrait sans doute jamais la mettre en cage. Mais au moins, il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour essayer, et avec un peu de chance, peut-être pourrait-il réussir, qui sait ?


Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
03.01.14 22:33


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

Il ne voulait pas comprendre ses arguments. Elle non plus. Il ne voulait pas entendre raison. Elle non plus. Il ne voulait pas céder. Elle non plus. Il ne voulait pas abandonner. Elle non plus. Il ne voulait pas la comprendre. Elle non plus. Il avait bien trop de fierté. Elle aussi. Il était persuadé de son bon droit. Elle aussi. Il continuerait jusqu'à ce qu'elle accepte ses exigences. Elle aussi.

Ce dialogue ne mènerait nulle part.

Mais elle ne pouvait pas s'arrêter en si bon chemin. Elle ne pouvait pas tout simplement dire « Ok » à tout ce qu'il voulait lui imposer. Elle ne pouvait pas hocher la tête comme la gentille et docile sœur qu'il aurait voulu qu'elle soit. Elle ne pouvait pas tolérer qu'on lui retire sa liberté. Elle ne pouvait pas supporter l'idée de ne plus être au contact des Algiz. Elle ne pouvait pas consentir à rester cloîtrée entre ces murs de neige, à regarder celle du dehors tomber sur Valtac. Elle ne pouvait pas dire « Oui, mon frère », « Oui, Votre Majesté. »

Tout cela était inutile.

Elle passa une main sur son visage, soupira. Elle se sentait profondément fatiguée, épuisée mentalement, mais bien trop orgueilleuse pour l'avouer. Il fallait en finir, vite. Avant qu'elle ne cède par amour, par loyauté. Avant qu'elle ne finisse par hocher la tête, vaincue. Elle s'était toujours dit qu'elle ne pouvait rien refuser à son frère, mais certaines limites ne devaient pas être franchies. Il avait voulu aller trop loin, elle avait eu l'intention de lui faire payer.

Mais les liens du sang sont trop forts.

« Je refuse. »

Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
04.01.14 0:34



Frère et sœur, un lien profond et complexe

Ah. C'était assez bref, comme réponse. Naberius s'attendait à plus de parole, plus d'argument, plus de violence dans la réponse. Mais au final, c'était un simple refus. Simple, mais pourtant ces deux petits mots portaient en eux toute la ténacité de Myrrh, toute son envie de liberté. Elle changeait de plan désormais, les arguments ne marchaient plus, tout comme l'énervement ou même la compassion. Peut-être était-ce la meilleure des options, après tout ? Le Souverain prit quelques instants pour réfléchir, calmement. Il n'y avait donc plus rien à redire, car rien n'allait le faire changer d'avis. Par amour, mais aussi par fierté. Quel Roi serait-il s'il changeait d'avis si facilement ?

"Et je refuse aussi que tu sortes. Rien de plus, rien de moins."

Naberius se dirigea vers la sortie de la chambre et referma la porte derrière lui, puis il s'appuya contre cette dernière, mentalement épuisé d'avoir dû se battre si longtemps avec sa sœur. Quelques gardes s'approchèrent alors de lui, alerté par les cris qu'ils entendaient depuis un moment déjà dans les couloirs. Le Loup les rassura et se décida alors à donner ses directives.

"Guerriers, j'ai quelques directives à vous donner. Je souhaite que l'un d'entre vous se trouve toujours devant cette porte afin de surveiller que votre Princesse ne sorte pas d'ici. Toutefois... N'entrez jamais dans sa chambre, même si vous entendez qu'elle arrive à sortir d'une façon ou d'une autre."

Oui, il était un Roi, et les ordres d'un Roi, aussi contradictoire soient-ils, sont toujours respecté. Et il était aussi un frère, qui ne pouvait pas se résoudre à rendre sa jeune sœur malheureuse. Il savait qu'elle essaierait de fuir une nouvelle fois. Il n'allait bien sûr pas lui faciliter la tâche, mais il n'allait pas non plus tenter de l'arrêter, c'aurait été tout simplement inutile. Et même s'il n'avait pu le lui dire en face, par fierté, il ne pouvait pas la garder prisonnière ici à vie. Il s'éloigna ensuite, priant que la Louve n'abuse pas de cet instant de faiblesse.


_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Ilmyde
avatar
Myrrh
Féminin Messages : 73
Age : 20
Âge de votre personnage : 18 ans.
Classe : Algiz louve ▬ 1
Royaume : Ilmyde. ♥

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   
04.01.14 19:15


▬ naberius & myrrh

frère et soeur, un lien profond et complexe

La porte se referma derrière la silhouette de Naberius et Myrrh s'écroula littéralement au sol, exténuée. Elle ne s'était pas attendue à ce que la lutte soit si dure et acharnée. Certes, le Loup était Roi mais c'était avant tout son frère protecteur et aimant ... Il cédait presque toujours à ses caprices. Sauf lorsque cela concernait sa sécurité. Il était intraitable. Et les ordres du Roi ne sont-ils pas absolus ?

La blague.

Il ne voulait pas qu'elle sorte ? Tant pis, elle le ferait quand même. Qu'il mette des gardes s'il le souhaitait, elle restait la Princesse d'Ilmyde. Et elle connaissait les souterrains bien mieux que ces pauvres guerriers qu'il assignait à sa porte. Elle ne leur donnerait pas d'ordres contradictoires à ceux de son frère, non ; elle ne tenait pas à saper son autorité. Mais elle avait ses propres méthodes.

Qu'il rêve !

Elle se releva, retira sa robe prestement et enfila des vêtements beaucoup plus confortables avec un soupir de soulagement. Elle regarda par la fenêtre, il faisait encore jour. Elle sourit, elle avait le temps. Elle appela quelques unes de ses servantes couturières. Il lui fallait de nouveaux habits.

Et de quoi attacher ses cheveux.

THE END.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]   

 

Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Frère et Soeur, un lien profond et complexe. [terminé]
» Petites histoires ^^
» Lemmy et son ballon sont là!
» BRUDER / SCHWESTER - Frère / Soeur militaire (F - N)
» Relation amoureuse frère soeur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum