Partagez | 
 

 Je veux joindre vos rangs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Je veux joindre vos rangs !   
19.11.14 21:39

JE VEUX JOINDRE VOS RANGS !


Cela faisait déjà un an que Zéhir a empêché Vorrk de partir rejoindre la rébellion, et un an qu'il forge chaque jour à ses côtés, en rêvant qu'un jour, il quittera ce village du volcan et ira graver son nom dans l'histoire. Leurs relation devenait de plus en plus tendu chaque jour dès lors qu'ils abordaient le sujet de la rébellion, au point même qu'il l'empêchait Vorrk d'aller faire les marchés d'Ambrosia, de peur qu'il ne revienne pas. Il continuait donc sa vie banal à ses côtés, continuant de s’entraîner à manier les épées sur des mannequins dans leurs cours dans le but d'être prêt en cas d’assaut contre la grognasse de l'autre côté de la frontière.

Mais un jour, alors qu'il allait chercher quelques herbes chez l' épicier du village, il apprit qu'il allait partir quelque semaines rendre visite à sa famille en Ambrosia. Sans attendre, Vorrk avait sauté sur l'occasion, lui demandant si il pouvait l'accompagner. L'épicier ni avait pas vu d'objection, la charrette était assez grande pour eux deux, à condition qu'il ne se surchargeait pas d'affaires et qu'ils prenaient les rennes à tour de rôle. Une condition plus qu'acceptable pour Vorrk, il avait pensé prendre uniquement quelques changes et d'une vingtaine d'épées courte et longue avec lui, en guise de présent à la rébellion.

Cependant, il ne pouvait pas partir comme un voleur au petit matin sans dire au revoir à son père et modèle, mais il savait que si il allait lui dire en face, il l'empêcherait de partir et lui laissa donc une lettre sur le comptoir de la forge.



Zéhir,

Quand tu vas lire cette lettre, je serais sur la route d'Ambrosia, pour rejoindre la rébellion. Tu vas sûrement être paniqué, et décidera peut être même de venir me chercher pour me donner la correction de ma vie. Mais je t'en prie, reste calme. Je suis parti accomplir un rêve qui compte beaucoup pour moi et quoi que tu fasse, je n'ai pas l'intention de l'abandonner. Je reviendrai, ne t'en fais pas, malgré la distance qui nous sépare, je penserai à toi et t'écrirai chaque semaine. Je continuerai de peaufiner mon art du forgeage et me battrai au côté de gens qui ont les mêmes conviction que moi. Tu trouveras Grogi dans ma chambre, tu te souviens de Grogi ? La première dague que tu m'as fais forger, celle à la pointe ronde et à la lame tordu. Je sais que ce n'est pas grand chose, mais dis toi que c'est une partie de moi que je laisse ici, pour que tu sois certain que je revienne un jour ou l'autre. Je ne te l'ai presque jamais dis, mais sache que je t'aime et que même si nous n'avons aucun lien de sang, tu resteras toujours mon Père.

PS : Je t'ai piqué une vingtaine d'épées.

Vorrk.



Au moment de franchir la porte, il avait déjà beaucoup de remord et fit presque demi-tour, mais son ambition prit le dessus. Il avait bien prit les épées, enroulées dans un longue toile de jute attachée par de la ficelle à plusieurs endroit et un sac de voyage avec plusieurs vêtements, mais le plus important, il avait pris l'épée que Zéhir avait forgé pour lui et la garda dans son dos, croisée avec une autre qu'il avait lui même forgé. Il était fin prêt à partir et grimpa dans la charrette de son nouvelle ami épicier, au milieux de ses valises et il partirent pour un long voyage d'une semaine, sans escale, ils prenaient les rennes à tour de rôle pour ne jamais s’arrêter plus que nécessaire.

Cependant leurs impatience avait payée, car ils arrivèrent un jour plus tôt que ce qui était prévue. Excité comme une puce, Vorrk pris rapidement ses affaires, remercia son nouvelle ami et se rua dans le fameux village d'Ambrosia, les épées dans les mains, à la recherche de la maison où le chef de village recevait les voyageurs.

Tout était presque parfait, il était arrivé la sans encombre, mais une fois devant la fameuse maison, les gardes l’empêchèrent d'entrer. Lui indiquant que le chef avait bien mieux à faire que de recevoir des gamins. Il essaya d'argumenter, haussant toujours plus la voix, refusant qu'on lui barre la route. Il mentionna même qu'il était venue rejoindre pour la rébellion, chose qui fit bien rire les gardes.

Mais finalement ce qui allait sûrement alerter le chef de sa présence, c'est le boucans qu'ils faisaient devant la porte.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
19.11.14 23:11

 
je veux joindre vos rangs

Tu aimes être tranquille, oui, vraiment. Surtout lorsque tu cherches à cerner la situation, comprendre le prochain déplacement de ta pièce d'échiquier. Tu ne te considères ni comme un héros, ni comme un rebelle et pourtant cette fâcheuse habitude de mettre ton grain de sel dans tout ne cesse de t'accabler. Tu ne t'en caches point et ton poste de leader d'Ambrosia possède au moins le mérite de te donner de belles opportunités de te faire la main. Aujourd'hui tu ne fais donc rien de spécial, pas du tout. Pas une seconde tu n'as quitté les quatre murs qui t'entourent, le nez dans des parchemins ou autres notes que tu ne cesses de prendre, comme enfermé dans tes pensées plus que tumultueuses.

Mais les choses ne sont jamais aussi simples, et oui. Figé dans ta concentration, sur le point d'apposer ta plume te voilà dérangé par des bruits, des cris en provenance de l'extérieur. Détestable. Le sourcil droit se hisse un peu puis tu viens mordre ta lèvre inférieur d'agacement. Redressé et sur le point de faire un malheur comme tu aimes le penser, tu ouvres la porte avec vigueur, posant ton regard assassin et surtout ton attention sur le trio responsable du vacarme agaçant.

« — Auriez-vous besoin d'aide bande de... ? Je vais m'abstenir d'une quelconque annotation au risque d'être fort vexant. Pourriez-vous m'expliquer le pourquoi de cette situation ? Pour quelle raison me tapez-vous sur les nerfs ? »  


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
19.11.14 23:55

JE VEUX JOINDRE VOS RANGS !


Le trio de vainqueurs étaient train de s’engueuler joyeusement et bruyamment devant la porte de Veddyn, à coups de nom d'oiseaux divers et variés, quand soudain, la porte s'ouvrit avec fracas. Il venait de sortir et se tenait là, juste devant lui, l'homme qu'il considérait comme le héros qu'il voulait être. Il restait sans voix, admirant l'homme qui était plus ou moins comme il l'avait imaginé, strict et gracieux. Soudainement, il prenait la parole, bousculant un garde avant de faire un pas vers le grand chef.

«  Pousse toi, toi ! Tu vois pas que je dois discuter avec ton chef pour lui expliquer pourquoi tu l'as dérangé ? », dis-t-il en bousculant le garde qui a agrippé son bras. « Bonjours monsieur, permettez moi de me présenter, je m'appelle Vorrk. Jeune combattant mais grand forgeron du village du volcan, vous avez forcement déjà entendu parlé de notre talent pour ce qui est de sculpter le métal de mille et une façon. Et vous pouvez me croire, notre renommée est aussi grande que notre talent ! Et aujourd'hui, je suis là, non seulement pour vanter les mérites de mon travail mais aussi pour joindre vos rangs, je veux combattre à vos côté et faire partir de la rébellion qui mettra fin au règne de terreur de l'horrible. Miseriah. De plus, je ne suis pas venue les mains vides, en guise de bonne volontés et de preuve de mon engagement, je vous ai apporter ces armes forgées de mes mains, plus tranchante que n'importe quel rasoir du pays et plus légere que la plume avec la quel vous écrivez vos lettres. Essayez-en une, et je vous jure que vous serez conquis par ma personne ! »

Il tendait finalement son petit paquet d'armes finement forgé par le forgeron de talent qu'était Zéhir, qu'il avait mises en avant autant que lui, pour s'assurer d'être reconnue ne serait-ce qu'un peu par cette homme et qu'il se ferait une place de prestige parmi les rebelles. Il sait déjà ce qu'il veux et il attend beaucoup de cette entrevue, être un des plus grands guerrier de Kireïde et que le monde sache qu'il a tuer l'horrible sorcière qui terrorise ce monde.

Il balayait les deux gardes du regards, qui avait visiblement étaient intimidé par la présence de leurs chef et ne disaient plus un mot, se regardant dans le blanc des yeux, pour se demander si ils doivent ou non jeter le gamin dans les sables cinq cents mètre plus loin en guise d'avertissement, mais attendrons quand même le signal de leurs chef avant d'effectuer le moindre mouvement.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
20.11.14 23:36

 
je veux joindre vos rangs

Tu ne peux t'empêcher de baisser les yeux vers eux, ces derniers emprunts d'une certaine haine, de méchanceté comme si quelqu'un venait de te poignarder dans le dos. Car tu es quelqu'un de très susceptible Veddyn, tu détestes que les choses ne se déroulent pas comme tu l'entends d'autant plus pour des raisons aussi vaines et peu importantes comme celle-ci. Cette douce impression de perdre ton temps, comme tu détestes devoir la vivre ou plutôt pour toi, la survivre du mieux que tu peux. Un soupir à cette pensée tes mains se figeant dans ton dos, jointes. La silhouette te donne un air sérieux, presque froid et distant tandis que tu t'avances d'un unique pas vers le trio.

« — Baissez d'un ton je commence à m'agacer. Je travaillais et ne comptais point devoir supporter cette chaleur insupportable. »

Oui, tu es au soleil et dieu sait que tu commences à ne plus pouvoir tolérer cette température que tu considères comme insurmontable. Tu domptes le feu de par tes talents en magie mais de là à devoir la côtoyer à longueur de temps, tout de même ! Pauvre homme que tu es, comme ta vie doit être difficile. Puis tu secoues ta tête de gauche à droite, les mèches blondes venant briser la froideur de ton faciès au moment de ce frêle déplacement. Bien entendu tu écoutes le monologue de cet étranger, le détaillant de haut en bas de ton regard azuré. Aucune gêne ou même une once de discrétion. Bien au contraire d'ailleurs. Tu souhaites montrer ton rang et ton poste actuel au sein d'Ambrosia et visiblement, tu es doué dans le domaine. Sans aucun doute. 

« — Sans nul doute que vous aimez énormément parler mon ami inconnu. Malheureusement pour vous je ne suis que le simple dirigeant d'un village qui se prétend dissimuler des rebelles contre cette femme que tous nomment sorcière. Pourquoi serais-je intéressé par des armes alors que ces lieux ne sont que paix. Dites m'en d'avantage sur vous et vos objectifs. Pourquoi viser cette femme ? »

Tu te retournes dès lors que tu achèves ton interrogation, retournant à l'intérieur en compagnie d'un unique geste de la main, incitant le voyageur à te suivre. Les gardes eux, ne reçoivent qu'un simple signe de la main au même instant, ces derniers esquissant un léger sourire à ses mots à l'égard du forgeron. Maintenant que tu a été dérangé, autant en profiter pour t'amuser un peu.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
21.11.14 0:42

"Je veux joindre vos rangs !"


Celui qu'il voyait déjà comme un exemple semblait déjà le prendre de haut et le dévisager, mais il pouvait se le permettre. Vorrk apparaissait tout petit en bas de ses marches, le paquet dans les bras dans son grands manteau noirs, couleur peur recommandé avec le soleil qui frappait la région. Mais il s'en fichait, il était dans un état de grâce, mêlée entre la joie d'être parvenue ici, l'excitation de rencontrer cette homme et le grand espoir d'enfin toucher son rêve du doigt.

Il faisait mine de ne pas être mêlée à cette histoire mais bien vite, il demandait d'en savoir plus sur lui et ses ambitions, trahissant légèrement sa curiosité pour lui et son lien plus ou moins direct avec la rébellion. Fou d'une joie qu'il essayait de cacher du mieux possible, il suivait Veddyn et admirait la splendeur de la maison, avant de rapidement reprendre sa concentration pour répondre au mieux à ses attentes.

Il avait donc fermés les portes avec son pied, les mains pleines d'épées et revenait vers Veddyn, prenant une grande inspiration pour parler à nouveau de lui.

«  Si vous m'avez fait entrer, c'est que malgré tout, il doit y avoir un lien entre eux et vous. Et je vous garantie monsieur, que mes ambitions sont bien réels. Je souhaite libérer les terres d'Asmosa de son emprise. Elle a pris la tête du pays des mages, et pourrait vider ce monde de toute magie ou même l'envahir de créatures comme celles déjà présente dans la terre du milieux ! Vous savez ce qu'elle à fait à Ilmyde, qu'elle a placé un de ses pions à la tête du royaume, et si nous ne faisons rien, Kireïde y passera aussi ! J'ai traversé le pays pour vous rejoindre, laissez moi une chance ! Je ne vous décevrez pas ! »

A la fin de ses mots, il tendait à nouveau ses armes à Veddyn, avec plus d'entrain que la première fois, laissant les épées résonner les une contre les autres dans leurs paquet. Une expression bien plus sérieuse peu se lire sur son visage, comme si le gamin qu'il avait rencontré dehors était subitement devenue un homme au trait plus strict. Il n'avait pas fait tout ce chemin pour rien et comptait bien le montrer, car il était déterminé à ne pas quitter cette maison sans avoir eut ce qu'il était venu chercher, la rébellion et sa place en son sein.

D'ailleurs, il était partie sur un coup de tête, il ne savait pas où il allait dormir le soir même, ni ce qu'il ferait une fois avoir rencontrer la rébellion. Il était juste là, affrontant son destin et la dernière épreuve qui l’empêchait d'accomplir son rêve et une fois que ça sera fait, il improvisera. Peut être qu'il est retournait vers l'épicier, ou peut être que l'argent qu'il avait emporté était suffisant pour une nuit à l'auberge. Pour l'instant, c'était le dernier de ses soucis et ça l’était resté aussi longtemps qu'il était dans cette maison.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
22.11.14 17:31

 
je veux joindre vos rangs

Tu rejoins donc l'intérieur de la demeure en compagnie d'une certaine nonchalance en opposition totale avec ton agacement vécu il y a encore une poignée de minutes. Le jeune homme invité d'Ambrosia pénètre lui au sein de la pièce peu de temps après toi, à ta suite. Ou à ta poursuite, tu ne sais guère comment décrire la chose. Tu as cette sensation, comme le sentiment indomptable que les bons et gentils individus comme lui t'agacent, qu'ils cachent forcément quelque chose.

Tu te sais cruel, injuste mais les choses sont ainsi, plus fortes que toi depuis toujours. Au final, tes mains se placent dans ton dos, jointes tandis que ton interlocuteur se lance dans une nouvelle prise de parole, un monologue afin de se défendre que tu ne préfères pas couper. Il parle et tu écoutes du mieux que tu peux te le permettre. Il achève enfin, ton buste effectue une légère rotation, ton corps à présent dans sa direction.

« — Je vois, reprenons point par point. Pour commencer, je vous ai fait entrer uniquement pour que le vacarme dehors cesse. Voyez vous, mon esprit a tendance à vitre être frappé par des migraines que je ne peux plus tolérer. Pour la suite, vous paraissez de bonne volonté mais calmez-vous dont un peu. Les trop bonnes pensées à foison ne sont jamais bien prises. Vous passerez pour un naïf aux yeux de ceux que vous voulez convaincre. »

Un soupir se fait entendre, en provenance de tes lèvres un peu pincées. Les yeux au ciel au même moment tu finis par te poser un peu sur le bureau, à moitié assis. La main tendue vers lui, un léger sceau lumineux semble apparaître au bout de ton doigt, une légère bise naissant autour des épées tenues par le jeune invité. Elles semble tenir dans les airs, quittant les mains de ton vis à vis afin de s'approcher vers toi tout en se posant au sol.

« — Que je me présente. Je me nomme Veddyn Lobr, actuel leader de ce village, je n'ai eu le bonheur de recevoir ce poste que depuis peu. Avant, je n'étais qu'un simple enseignant de l'école de magie d'Asmosa, la nation des mages. Je vous l'ai dit, je ne suis pas un rebelles, pas encore en tous les cas. Je ne fais que les héberger afin de les cacher aux yeux de la sorcière. Eux, ils sont beaucoup moins commodes. Vous voilà bredouille, une idée quant à quoi faire pour la suite ? »  


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
22.11.14 20:07

"Je veux joindre vos rangs !"


Il semblait un peu outré par le fait que Veddyn lui avoue l'avoir fait entrer uniquement pour avoir la paix mais il se contentait de hocher la tête de haut en bas à chaqu'un de ses dires ou de ses conseils, notant qu'il devait se calmer un peu et qu'il paraissait complètement naïf. Mais à la rigueur, il s'en fichait, il attendait juste qu'ils abordent le sujet le plus important, la rébellion.

Il était impatient d'en savoir plus, mais soudainement il avait sentie une étrange sensation au creux de ses bras, comme si les épées bougeaient d'elle même. En regardant l'homme au bras tendu vers lui, il avait compris que c'est lui qui en était la cause et qu'il était en train d'attirer le lot vers lui. Vorrk n'avait pas pris la peine de résister et laissait ses épées s'envoler dans la pièce, la bouche légèrement entrouverte. C'était la première fois qu'il assistait à une tel chose, car en dehors de la forge et des marchés, le monde lui était totalement inconnu et la stupeur qui parfaisait sur son visage témoigné de son manque de connaissance. Il avait encore un long chemin à faire avant de se faire connaître.

Cependant, il secouait un peu la tête pour reprendre la conversation et mettre fin à son état digne d'un enfant face à un feu d’artifice. Il n'avait pas tout suivi, mais suffisamment pour le guider un peu plus vers la suite des événements.

«  Enchanté monsieur Lobr, mais premièrement, si vous n'êtes pas un des leurs je vais vous demander de me rendre ses épées. Elle ne vous appartienne aucunement et ne sont pas pour vous. Ensuite, maintenant que je sais que vous les hébergez, je ne suis pas bredouille, vous savez où ils sont et vous pouvez donc me conduire à eux, le plus tôt sera le mieux ! »

Vorrk approchait finalement de l'homme et de son bureau, visiblement pour récupérer ses armes. Il semblait avoir un air un peu plus sérieux au fur et à mesure qu'il approchait de son but, comme si le fait de s'approcher de son rêve le rendait plus confiant, et plus exigeant, stoppant son comportement frivole pour ne pas gâcher bêtement les chances qui lui sont offerte. Le gamin pouvait visiblement se montrer aussi sérieux que le plus aguerri des combattants; quand il en avait envie, ce qui n'arrivait que rarement, dans des conditions particulière et quand la situation l’exigeait.

Malgré tout, il n'avait pas réagis au fait que cette homme soit issu du pays de la garce. Pour lui, chaque magiciens étaient un pantins de Misériah, mais le fait de voir celui-ci à ce poste le faisait réfléchir sur le fait que peut être, certain auraient pus s’enduir de leurs pays pour venir combattre dans le « bon » camps.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
23.11.14 10:40

 
je veux joindre vos rangs

A une certaine époque tu aurais ri, oui sans aucun doute tu te serais même permis d'esclaffer d'autant plus si ce dernier avait été l'un de tes élèves. La naïveté est un plat que tu aimes tant dévorer, c'est plus fort que toi. Le regard sur sa personne, tu laisses tout de même un fin rictus naître sur tes lèvres, comme pour traduire ton état d'esprit tandis que lui cherches à dévoiler son faciès et ses mots les plus sérieux. Comme plus tôt tu ne dis rien dans l'immédiat, le laissant même se baisser non loin de tes pieds afin de récupérer ses armes. Qu'il s'use un peu cela ne lui fera pas de mal. Enfin. Un soupir et te voilà lancé.

« — Oh, tant de sérieux me ferait presque trembler. Ne me prenez dont pas pour un voleur et ne vous abîmez dont pas inutilement le dos en attrapant les lames. Les rebelles se dissimulent ici et offrent de l'aide afin de défendre le hameau le temps de leur présence. Ses armes seront pour eux, je ne compte point les utiliser en personne bien qu'elles serviront temporairement mes ordres jeune aventurier mais bref. »

Tu te redresses à nouveau avec grâce tout en désignant une pièce de la demeure du doigt. D'un geste tu l'incites une nouvelle fois à te suivre tout en ouvrant la porte close. A l'intérieur, une chambre des plus sobre est présente, à bien observer et sans aucune difficulté, il est possible de constater que personne ne l'utilise à l'instant t. Tu croises les bras.

« — Les rebelles aiment être convaincus et vous ne devez vous dire que les choses seront si simples. Je ne vous présenterai aucun d'entre-eux puisque vous les chercherez-vous même au sein du village d'Ambrosia le temps de votre séjour. La seule main tendue que je vous décerne est cette chambre. Vous pourrez loger ici le temps de dénicher ce pourquoi vous êtes venu ici. Bien entendu, la proposition est refusable. »


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
23.11.14 14:33

"Je veux joindre vos rangs !"


Vorrk ramassait ses épées sous les propos ironique de Veddyn, disant qu'il tremblerait presque. Vorrk n'aimait pas qu'on se moque de lui, mais il ne pouvait rien y faire sur le moment, mais ces paroles resteront graver dans sa mémoire et un jour, il lui donnera une raison de trembler en sa présence. Mais pour l'instant, il s'atteler à ranger ses armes et se redresser pour faire face au "chef", qui avait largement baissé dans son estime depuis qu'il a avouer ne pas faire parti de la résistance.

Il écoutait chaqu'un de ses mots, notamment le fait qu'il devra les impressionner si il veux avoir la moindre chance de les rejoindre et que ce n'est pas avec ses belles paroles qu'il y arrivera. Cependant, il avait de quoi les impressionner, c'est un forgeron des volcans, même débutant, il a été formé par celui qu'il considère comme le meilleur. Il était certain qu'il saura se montrer digne de la réputation des forges. Puis Veddyn c'était défendu, lui assurant qu'il ne comptait pas "voler" les armes, mais dans la tête de Vorrk, cette homme était en train de perdre peu à peu sa crédibilité, ne sachant plus quoi penser de lui. Malgré tout, même si il avait refusé de le présenter ou de lui indiquer où ils se cachaient, il était remonté en flèche en lui proposant un logement, le temps de trouver la rébellion. C'était une opportunité en or pour lui, il posa donc son sac d'arme sur le lit et l'ouvrit pour en sortir une épée des plus radieuse.

« Monsieur Lorb, je ne sais plus trop quoi penser de vous mais veuillez au moins accepter ceci, en guise de remerciement pour cette chambre et la chance que vous m'offrez. Comme je vous l'ai dis, elle fut forger au cœur des volcans, vous n'avez donc pas à douter de sa qualité et je pense que cette qualité sera un argument de poids pour les rebelles. » avait-il dit d'un air désolée, comme honteux d'avoir haussé la voix precedement.

Vorrk tendit l'épée à plat dans ses mains, la fine lame semblait extrêmement aiguisé et reflétait la chambre et les rayons du soleil à la façon d'un miroir. Sur sa poignée, aucune gravure, mais un ouvrage ressemblant à celle que Vorrk avait dans le dos. La fusée d'ébène semblait se faire étrangler en trois point par des anneaux d'acier marqué de léger symbole aléatoire purement esthétique mais dont le véritable but était de solidifier la fusée creuse, allégeant le poids de l'arme. Il en était de même pour la garde qui avait une apparence plus torsadée, tandis que le pommeau rond, lui aussi creux, avait en son centre et de chaque côté, un volcan brûlé sur le bois, rappelant la provenance de l'arme.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
24.11.14 14:32

 
je veux joindre vos rangs

Tu es difficile à cerner, sans aucun doute. Tu le sais tu l'assumes et tu ne cesses de t'en amuser. Personne ne cerne vraiment ton souhait, tes idéaux depuis que tu es devenu le leader de ce village. Devenir un rebelle, conserver ton rang ou bien simplement fuir au moment opportun du devant de la scène. Le jeune homme l'avoue sans aucune gêne qu'il a du mal à suivre ton attitude ce qui fait jaillir un sourire sur tes lèvres. Le rictus est léger et pourtant bien visible et non dissimulé.

« — Nul besoin de me remercier, je ne fais que suivre les principes de ce village qui m'ont été enseignés depuis mon arrivée ici. Disons que je n'ai pas vraiment le choix puis en l'occurrence, vous m'amuser. Je veux constater ou non si vous avez une chance avec les rebelles. »

Malgré tout tu ne peux te retenir de regarder cette épée. Tu l'empoignes, effectue quelques mouvements tout en ne quittant pas des yeux cette arme. Elle est belle, finement forgée et légère. Tout ce que tu aimes toi et ton souhait malgré ton statut de mage d'utiliser une arme blanche. Toi-même tu possèdes déjà une lame mais après tout, ces derniers temps, le changement est à foison.

« — J'aime ce présent et je me permets de l'accepter sans plus de réflexion. Par contre, puis-je profiter de vous encore un peu ? J'ai besoin que vous placiez des pierres précieuses sur le pommeau. Des catalyseurs. Puis-je espérer cela ? »


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
24.11.14 16:11

"Je veux joindre vos rangs !"


Vorrk semblait dans une joie indescriptible, aussi content de pouvoir poursuivre son but que de recevoir un compliment sur son art, malgré le fait que la majeur parti des épées présente dans le baluchon fut forgées par Zéhir. Puis Veddyn repris la parole, lui demandant encore quelque petit services, sur le coups Vorrk avait redouté ce qu'il pouvait bien lui demander, mais ce qu'il entendit le rassura. Il pourrait en effet effectuer quelque modification. Changer les anneaux d'acier étranglant la fusée pour y ajouter des nouveaux sertis de pierre ou les incruster dans le bois du pommeau. Vorrk n'était pas un Maitre, mais il n'était pas non plus un amateur, il pourrait aisément faire une copie de cette épée, elle aurait sûrement juste quelque imperfection, notamment sur la gravure du pommeau et les torsades de la garde. Vorrk reprit la parole avec beaucoup d'entrains, mais y devait y imposer quelque condition, il ne pouvait décemment pas travailler dans une chambre comme celle-ci.

«  Des pierres précieuses ? Et bien... Je me ferais une joie d’effectuer vos petites modification, après tout, une épée est notre uniquement si elle nous ressemble. Mais pour cela, il va me falloir un atelier et en tant que chef du village, j'ose espérer que vous pourriez me donner accès à la forge d'Ambrosia et que vous me fournirez les outils et pierres nécessaire. D'ailleurs, si vous le permettez, nous pourrions y aller tout de suite, votre épée serait prête dans quelque heures. Et je pourrais en profiter pour aiguiser les miennes. Et qui sait, peut être que me voir à l’œuvre vous donnera une meilleur opinion de moi. »,

Vorrk referma son paquet d'arme qu'il glissa sous le lit et arrangea à nouveau son manteau et ses épées, avant de faire un pas vers la porte en direction de Veddyn, n'aillant pas vraiment attendu sa réponse pour se mettre en route, il était confiant et avoir pour but de faire meilleur impression à Veddyn en tenant fièrement la réputation des forgerons des volcans.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
25.11.14 15:25

 
je veux joindre vos rangs

Tu n'as aucune à demander une telle chose. Au fond, tu sais sans aucune gêne que sans toi, il ne pourrait rien face aux rebelles. Même en étant un bon forgeron, il n'est guère le seul de Kireïde, bien au contraire. D'autant que le groupe qui se crée, celui des dissidents à la sorcière est très éclectique. De simples marchands, des mercenaires ou même des nobles. Le nombre de ces individus parés à affronter Miseriah est flou et peu précis.  

Sans aucune surprise voilà qu'il accepte. Il est prêt à tout afin de rejoindre ceux qu'il pense comme les sauveurs. Toi, tu t'amuses à glisser sur cette option afin de récupérer le plus de choses positives. Tu es un profiteur certes mais cela ne te dérange en rien tant que tes idéaux sont préservés.

« — Bien entendu. Je ne voyais pas les choses autrement d'autant que je possède des catalyseurs en nombre. Oh et, je n'ai pas une mauvaise opinion de votre personne, bien au contraire. Je ne suis simplement point celui que vous recherchez et loin de moi l'idée de vous faire de faux espoirs. Je suis réaliste quitte à être vexant à votre égard. »

Puis sans attendre tu suis et montre le chemin à ton jeune camarade du moment. Fermant la porte d'entrée de ta demeure en compagnie d'un léger claquement, tu joins tes mains dans ton dos tout en marchant. Les quelques habitants présents sur votre chemin te salue de la tête tandis que tu fais de même. Certains sont intrigués par ton compagnon d'autre ne semble en rien intéressé. Une fois arrivé tu te contentes de lui montrer la forge dénuée d'un réel forgeron pour le moment.

« — Les individus capables d'utiliser cet endroit possèdent un libre accès. Il n'y a de ce fait aucun réel propriétaire Vorrk. Ambrosia est un village pacifique, du moins normalement d'où l'absence d'un vrai forgeron. Disons que vous serez sans nul doute la bienvenue ici si vous vous montrez doué dans le domaine. Pour l'instant je n'en doute pas. »


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
25.11.14 21:00

"Je veux joindre vos rangs !"


Sur ces quelques mots Vorrk et Veddyn avait pris la route jusqu'à la forge, saluant au passage plusieurs habitants d'Ambrosia, cherchant sur n'importe le quel d'entre-eux, un insigne, symbole ou n'importe quel indice pouvant trahir son appartenance à la rébellion, mais il n'en fut rien, juste des habitants lambda qui profité de la chaleur du désert. D'ailleurs, cette chaleurs ne semblait pas déranger Vorrk, qui était habitué au forte température, traînant toujours à côté du feu et du métal en fusion.

Ils arrivèrent finalement face à un long bâtiment de pierre qui semblait neuf, comme si la dernière brique venait juste d'être posé et que la forge n'attendait plus que son propriétaire. Il poussa la lourde porte de bois et contempla l’intérieur du bâtiment, la pièce largement éclairé par les fenêtres était parsemée de divers présentoir d'arme et d'outils qui semblait tout aussi neuf et propre les uns que les autres, comme si personne n'utilisait la forge mais que quelqu'un venait quand même y faire le ménage. Tandis qu'au fond de la pièce attendait le comptoir ainsi qu'une porte qui menait sans doute à l'atelier. Sans plus attendre Vorrk se glissa derrière le comptoir et entreprit d'ouvrir la porte. Il fit un pas en avant et resta sans voix face à l'atelier, il était si propre et incroyablement bien rangé, des outils attendait sur les étagère alors que les lingots d'acier était empilé de l'autre côté, il n'avait qu'un pas à faire pour passer de l'enclume au soufflet. Ça le changeait de chez lui, la forge qu'il entretenait avec Zéhir était presque toujours en activité, il ne faisait que balayer de temps en temps le sol pour retirer la couche de poussière noirâtre qui provenait du charbon, mais là. C'était comme neuf. Vorrk reprit quelque peu ses esprits et avança vers la table de travail et prépara quelque outils et enfila un tablier avant de se tourner vers Veddyn.

« L'épée et le joyaux s'il vous plaît... Et le plus grand silence. Je ne vous demande pas de partir, vous pouvez rester observer, mais en silence. »

Il était prêt à montrer de quoi il était capable, et il savait que c'était sur ce travail qu'il serait jugé et qu'il n'aurait pas le droit à une seconde chance. Il prit donc une grande inspiration et commença à se concentrer sur ce qu'il avait à faire.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
30.11.14 23:44

 
je veux joindre vos rangs

La forge est guère un endroit auquel tu apportes un réel intérêt, bien au contraire. C'est un domaine que tu n'as jamais maîtrisé et qui ne semble point t'intéresser. Que cela soit maintenant, que par le passé. Tu es plus celui qui exiges, qui souhaites avoir une arme qui lui sied sans devoir prendre la peine de te salir ne serait-ce qu'un peu les mains. Encore placé à  l'extérieur tu observes donc le jeune homme prendre possession des lieux. Son regard passe d'un point à un autre de l'endroit, il observe l'état de son futur lieu de travail. Toi, tu joins les mains dans ton dos sans prendre la peine d'entrer tout en offrant une réponse à sa requête.

« — Oh mais vous voilà bien à votre aise. Après tout, faites comme bon vous semble, je vous accorde encore quelques minutes au sein de mon emploi du temps surchargé du fait de la situation. Voilà pour vous. »

Dis-tu tout en approchant de lui, lui donnant l'épée qu'il t'a confié il y a une faible poignée de secondes. De la main par la suite tu désignes une sacoche suspendue non loin de sa personne. Elle semble bien entendu fournie.

« — Servez-vous, je les ai apporté ici moi-même. Qui sait, peut-être certains pourraient en faire bon usage. Prenez les pierres rouge et légèrement pale de préférence. En vous remerciant. »

Tu recules de quelques pas, lui laissant un tant soit peu d'espace pour travailler. Ton regard, lui, ne le quitte point, pas même un instant comme pour ne manquer aucune seconde du futur spectacle. Non pas que les détails t'intéressent bien sûr mais tu veux cerner, comprendre les aptitudes de cet individu un brin naïf. Le dos contre un pilier en bois de la bâtisse, tu croises les bras.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
01.12.14 1:33

"Je veux joindre vos rangs !"


Vorrk avait prit l'épée et l'a posa délicatement sur la table de travail avant de se diriger vers la sacoche où il prit une paire de petite pierre rouge de différent gabarie, préférant ceux dont la forme était ovale pour ne pas avoir à trop les tailler ensuite. Il les posa ensuite l'une après l'autre sur le pommeau pour définir celle dont la taille conviendrait le mieux. Ça lui brisait le cœur de devoir enlever le symbole du volcan de chaque côté du pommeau pour y ajouter une pierre mais il eut soudain une idée, son visage s'illumina d'un large sourire et il s'empressa de serrer l'épée dans un étaux pour s'assurer qu'elle ne bouge pas durant son travail. Puis il commença à chercher de fins ciseaux à bois et un marteau ainsi qu'un petit crayon, qu'il finit par trouver quelque instant ensuite. Une fois revenue sur l'atelier, il dessina au dessous du pommeau une grande encoche avec crayon, qu'il vint ensuite délicatement travailler avec les ciseaux à bois pendant de longue minutes pour pour faire disparaître la parti qu'il avait dessiné, créant une encoche aux bord plutôt sale et non finit mais dévoilant le fameux « secret » de légèreté de cette arme, toute la poignée était visiblement vide. Plutôt fier de son début de travail, il vérifia si l'encoche était assez grande pour laisser passer la pierre, mais ne la mit pas dedans, détachant l'épée pour la poser à plat sur la table de travail. Pour la suite il devait récupérer une petite lame, aussi fine qu'un scalpel pour gratter peu à peu la gravure du volcan, plus précisément, le centre et les coulées de lave. Il prit le temps de se concentrer pour ne pas faire la moindre rature. Il fit ça de chaque côté du pommeau et prit l'épée dans ses mains pour y glisser la pierre rouge, qui une fois dans le pommeau faisait office de prisme lorsque la lumière frappait dessus, comme si les volcans était en éruption.

Vorrk regarde son œuvre avec fierté, mais se rendit vite compte qu'il devait reboucher l'encoche d'une façon ou d'une autre pour que la pierre ne puissent tomber. Il reposa donc l'épée et se dirigea vers le cœur de la forge, enfilant un tablier de cuir accroché au mur et l’allumant rapidement, commençant enfin son travail de forgeron plutôt que d’ébéniste. Tandis que la forge chauffait, il prit une plaque d'acier qu'il entreprit de couper à la scie à métaux pour en sortir une fine bande. pendant qu'il entretenait le soufflet par moment. Une fois sa bande prête, il prit une pince pour la faire chauffer au dessus de la forge jusqu'à la voir rougir, avant de se saisir d'un marteau et de l’amener au dessus de l'enclume pour arrondir la bande et en faire un anneau de la taille du pommeau, qui servira de cache pour l'encoche. Après de multiple chauffage, modelage à grand coups de marteau, il fit tremper l'anneau au bout de la pince dans le baril d'eau, laissant la vapeur envahir la pièce. Il laissa le métal reposer quelque instant avant de finalement, emboîter l'anneau d'acier autour du pommeau, venant le resserrer à la pince pour s'assurer qu'il ne puisse bouger.

Il retira son tablier et rangea les outils et enfin, il contempla les modifications apporté au pommeau, ayant l'impression grâce au reflet de la lumière que la lave allait couler le long du pommeau jusqu'à tomber au sol, il mit l'épée à plat dans ses deux mains et la tendit à Veddyn, montrant sa fierté, car si la poignée torsadé était déjà belle, il vient de la sublimer en un peu moins de deux heures.

« Votre épée est terminé. Excusez moi pour la longue attente, j'aurais pu faire ça bien plus vite, mais il fallait bien préserver la beauté de l'arme. »
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
11.12.14 20:45

 
je veux joindre vos rangs

Tu t'appuies, un peu puis beaucoup te donnant presque une allure avachis contre ce poteau. La forge, tu ne connais pas du tout ce domaine et tu sais sans aucune difficulté que tu vas t'ennuyer, vraiment. Jamais tu ne pourrais te permettre de remettre en cause le talent du jeune homme mais tu restes un individu qui ne peut faire des efforts à tout moment. Tu restes un grand enfant qui ne retient d'ailleurs pas un soupir qui s'échappe sans aucun contrôle de ta bouche tandis que ton invité débute son activité.

Mais le silence persiste, seuls les sons du marteau, du feu et autres mouvements de Vorrk se font entendre. Toi, tu ne lâches pas du regard le jeune homme bien que tu plisses un peu les yeux. La main droite se hisse un instant au niveau de ton faciès, cette dernière commençant à t'éventer un peu. La chaleur est trop intense et tu la supportes mal, très mal. Toute cette attente est longue. Tu ne peux t'empêcher de penser que c'est un euphémisme.

« — Oh, aucun problème, vous auriez pu m'offrir cette épée sans prendre la peine de la mettre à mon goût. »

Doux mensonge. Tu n'en pouvais plus, la migraine commençait à t'envahir pour ne pas dire qu'elle te martelait l'esprit tout autant que les outils sur le métal. De fines gouttes de sueur dévalent ton visage à l'instant ou tu empoignes la lame. Cette dernière en main, ton regard ne la lâche pas des yeux.

« — Toutes mes félicitations en tous les cas, elle est magnifique. Vous avez su me convaincre. Au moment venu je saurais vous mettre en avant et vous soutenir sans aucun doute. Mais vous réussirez, je n'en doute pas. D'ailleurs, avez-vous des questions avant que nous nous séparions ? »


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
13.12.14 1:21

JE VEUX JOINDRE VOS RANGS !

Quand Vorrk lui tendit la lame, il ne pu empêcher un léger rire et un grand sourire au milieux de son visage couvert de quelque trace de charbon. C'était Veddyn qui l'amusait, particulièrement sa réaction face à la chaleur. Il est vrai qu'une personne classique aurait fondu sous l'air chaud et lourd de la pièce mais Veddyn, même habitant dans le désert n'arrivait pas à la supporter. Pour Vorrk, cette température était juste normal, c'était la température ambiante dans son atelier au pied des volcan.

Quoi qu'il en soit, il prit fièrement les félicitations, tout en enlevant son tablier et récupérant ses armes. Veddyn, qui le prenait à la légère ou juste comme un gamin en quête de gloire affirme soudain que Vorrk à toute ses chances et même qu'il le soutiendrait. C'était inespéré pour Vorrk qui se retenait de le remercier en boucle et se contenta juste d'un simple « Merci ». Puis vint le moment où il devait poser ses questions, il en avait des tonnes mais ce n'est pas à lui qu'il pouvait les poser. Il prit une légère inspiration et reprit la parole.

« En effet, j'ai une question... Tant que la forge n'est pas utilisé et que je n'ai pas rejoins la rébellion, je peux l'utiliser ? Exposer mon matériel et travailler ici ? Je vous assure que j'en prendrais le plus grand soin, vous avez vu comment je travail et je pense que c'est une preuve suffisante. Si je rentre tard dans la chambre que vous m'avez accordé, je me débrouillerai pour être le plus silencieux possible. Vous avez la chance d'avoir un des forgerons les plus compétent de Meinarest, vous auriez tord de vous en priver. Aussi, je peux garder les pierres ? »

Bien sûr Vorrk en avait rajouté, comme toujours mais il avait une occasion en or d'obtenir un atelier sans verser le moindre sous en travaillant ici. Il devrait sûrement acheter ses propres minerais mais si il arrivait à vendre ici, ça ne serait que du bénéfice. Bien sûr, il n'oublie pas son objectif, trouver la rébellion, il serait fier de forger pour eux. C'est justement pour ça qu'il reprit la parole.

« Et pour la rébellion... Vous pourriez m'indiquer à qui m'adresser ? L'endroit où ils se cachent, ou juste un indice ? Je vous en serais encore plus reconnaissant. ».

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
29.12.14 11:27

 
je veux joindre vos rangs

Devant le jeune homme tu ne sais que dire, quoi penser. Le rire qu'il ose libérer à ton égard te laisse carrément pantois tant ta fierté semble en prendre un coup. Tu es susceptible Veddyn et tu ne t'en caches pas. Bien qu'aussi muet qu'une carpe tu fais en sorte que ton faciès soit apte à traduire ton ressenti quant à son attitude soudaine. Ton sourcil. Oui, ce dernier se hisse un tant soit peu de longues secondes tandis que tu écoutes d'une oreille ses dires, encore bafoué par le ricanement. Un effort mon grand.

« — Faites comme bon vous semble mon Cher. Après tout personne ne daigne utiliser cette forge depuis que je suis à mon poste. La peur sans doute de voir la vérité en face, celle que bientôt les batailles seront inévitables. Vous êtes donc la bienvenue. Oh, pour les pierres vous pouvez les conserver, elles ne sont qu'une infime partie de ma collection. »

Dis-tu en te détournant quelque peu. Tu fais une poignée de pas, le soleil frappant à nouveau ton corps. Tu es à l'extérieur de la forge, comme pour observer le village. D'une unique mouvement en arrière tu laisses la pénombre recouvrir ton être. Quelle chaleur.

« — A vous de convaincre les rebelles mais après tout, pourquoi ne pas vous donner ne serait-ce qu'un nom. Un individu nommé Arlan est actuellement ici mais pas pour longtemps. Dénichez-le et parvenez à le convaincre de vous avoir avec lui. Méfiance néanmoins, les mots sont ses armes les plus tranchantes, encore d'avantage que celles que vous forgez. »

Et tu souris, un peu puis beaucoup.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Vorrk
Masculin Messages : 32
Age : 21
Âge de votre personnage : 21
Classe : Myrmidon
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   
04.01.15 12:42

JE VEUX JOINDRE VOS RANGS !

Vorrk était fou de joie, il avait tout gagné en l'espace de quelques heures ! Il savait bien que sa quête n'allait pas être de tout repos, mais il s'y était préparé. Mais les résultats actuel dépassait déjà toute ses attentes. Il venait de gagner un endroit où travailler et un sac de pierre d'une valeur qu'il n'osait même pas estimer et qu'il allait sûrement garder de côté pour ses plus belles performances. La forge était en bonne état, quasi-neuve, et il savait qu'il allait passer les prochaines heures à se forger une seconde épée plus gracieuse que la simple qu'il porte dans son dos pour accompagner celle de son « Père ». Il avait presque déjà oublié la présence de Veddyn et retourna la tête vers lui.

-«  Je vous remercie encore, j’essaierai de me montrer à la hauteur... Et hum... pour l'épée, essayez de faire attention avec votre magie, je ne sais pas vraiment de quoi vous êtes capables mais doucement le feu avec le manche en ébène, ça serait dommage de se retrouver avec juste la lame. Normalement, si vous n'essayez pas de glisser du petit bois ou de la paille dans le manche, l'ébène devrait tenir. », il rit doucement, montrant encore qu'il est fier de sa performances sur le manche de l'épée.

Puis, il écouta attentivement les conseils de Veddyn concernant se fameux Arlan, il n'avait aucune idée de qui il était mais il savait maintenant qu'il devait le trouver et ça serait son but ultime... à partir du lendemain, il commençait à se faire tard et il comptait se forger quelque chose avant d'aller se coucher. Mais celons lui, il devait être un « chef » de la rébellion et non le premier péon venu, il se devait donc de faire bonne impression. Il hocha la tête et remercia encore une fois Veddyn avant de le laisser partir.

Une fois seul dans la forge, Vorrk se remit rapidement au travail. On pouvait entendre la forge tourner dans le quartier avoisinant et voir la fumée se dégager de la cheminée dans tout le village. Quelqu'un avait enfin repris cette vielle battisse. Pendant son travail, il avait entrevue quelque curieux qui cherchaient à regarder par la fenêtre pour voir qui était là, mais il était imperturbable. Le sale gosse qu'il était, devenait subitement un bourreau de  travail quand il avait un marteau entre les mains. Les sons résonnèrent pendant toute une partie de la nuit avant de finalement s'éteindre au petit matin.

Dans la forge, Vorrk était à bout de force, assis dans un coin de la pièce à regarder ce qu'il avait fait durant la nuit. Il voulait forger, non pas une, mais deux épées digne de son titre et y passa toute la nuit et recommença mainte et mainte fois pour finalement arriver à un degrés de qualité qu'il considérait comme digne de chez lui. Il avait usé une belle partie des réserve de métal dans ses essaie mais il savait que ça en valait la peine. Mais les matériaux qu'il pouvait sauver, il l'a transformé en outils.

L'épée qu'il avait faite pour lui était constitué d'un très fine et longue fusée en ébène pour faciliter ses manœuvre « classe », suivie d'une garde à l'apparence d'un arc recourbé, orné en son centre d'une pierre rouge, qui semble faire la liaison avec la lame, elle aussi extrêmement fine et toute en longueur, qui pourrait passer pour quelque feuille de papier en le mettant à la vertical, mais dont l'éclat était sublime. Il avait profité de la réserve pour se faire une lame en argent. Cette épée incroyablement légère, il l'a porterait dans sa main gauche, étant plus droitier que gaucher, il pourrait la manier avec autant de dextérité que l'autre.

Puis, vint l'épée d'honneur, l'épée qu'il offrira au chef des rebelles. Cette épée avait un but plus décoratif que la sienne et c'est sur celle-ci qu'il gaspilla le plus de matière. L'épée était constitué en grande partie d'argent, d'ivoire et de bonze. Elle avait le poids d'une épée classique d'ailleurs dans le pays, mais la finition des forgerons de légende. Son manche était d'ivoire et sublimé par des contours de bronze qui partageait la forme de celle sabre de corsaire, avec la garde ronde recourbé autour de la main du porteur qui rejoint le pommeau grâce une liaison de bronze à quelque centimètre de la fusée. Tandis que la lame toute en argent était gravée de bas-relief représentant un combat épique de la rébellion contre les monstres  du culte.

Il rangea ses affaires et mis l'épée d'honneur dans un fourreau, puis il rentra au petit matin dans sa chambre, en silence, ou il s'était nettoyé de tout le charbon qu'il avait sur la figure, avant de s'affaler sur son lit et de s'endormir jusqu'au midi.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je veux joindre vos rangs !   

 

Je veux joindre vos rangs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Grades, Rangs et Récompenses
» Je veux mes ailes :p
» Bonjour, je veux devenir un pirate!
» Rangs 9 de la courtoisie ....
» Je suis le méchant et je veux tuer la gentille!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum