Partagez | 
 

 en Son nom - Driss [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sollvaec
avatar
Driss
Féminin Messages : 7
Age : 22
Âge de votre personnage : 27
Classe : Prêtresse guerrière
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: en Son nom - Driss [100%]   
17.01.15 14:34

Driss
"Blessed are they who stand before the corrupt and the wicked and do not falter."
identité
Prénom : Driss
Âge : 27
Royaume : Driss appartient et appartiendra toujours à l'Ordre du Culte.
Métier : Vagabonde.
Classe : Prêtresse Guerrière.
Arme : Epée.

physique
Taille : 1,70m
Poids : 63 kg
Cheveux : Beaucoup
Yeux : Magenta

Driss est plutôt charmante avec sa silhouette longiligne d'un mètre soixante-dix, son regard magenta et ses cheveux blonds. Cheveux qu'elle a d'ailleurs très longs, ceux-ci couvrant entièrement son dos dans une masse indisciplinée. Son profil est déterminé, volontaire. Sa corpulence est mince, presque maigre. Elle porte des vêtements pratiques pour le voyage, bien que ceux-ci privilégient toujours le côté esthétique. En effet, chacun de ses vêtements semblent taillés avec attention et délicatesse, accentuant la courbe de ses hanches, mettant en valeur les lignes de sa silhouette. Visiblement, l'ex-Seconde est coquette.

Malgré ces atours, Driss semble peu amène. Elle conserve en quasi-permanence un visage aussi fermé que possible. Elle a terrifié de nombreux apprentis en posant simplement son regard détaché sur eux… Mais Driss se sent obligée de maintenir cette façade afin de ne laisser aucune prise à ceux qui voudraient remettre sa place en doute en reprochant son trop-plein de sentiments sous prétexte qu'elle est une femme ; ou pire, en insinuant qu'elle a utilisé son statut social pour y parvenir. Elle s'exprime avec un accent agréable, caractéristique de Sollvaec.

On trouve autour de son cou une chaîne d'or fin terminée par un symbole religieux.

Autre : /

caractère
Trois qualités : Déterminée, diplomate, juste
Trois défauts : Perfectionniste, impatiente, pessimiste

Driss ne questionne pas. Driss fait ce qu'il y a à faire, et déteste les demi-mesures. Tourner en rond la rend folle ; elle n'aime pas attendre, délayer ce qui pourrait être fait maintenant. Cette qualité est à double-tranchant : en effet elle a tendance, et ce fut ce qui causa la perte du général Claus, à foncer sans réfléchir. Bien qu'elle soit parfaitement capable de calculer et prévoir pour obtenir ce qu'elle désire, ces aptitudes disparaissent totalement une fois qu'elle combat, la demoiselle faisant parfois trop confiance à ses acquis. Ce défaut l'a mise, et la mettra plus d'une fois dans de beaux draps.

En permanence concentrée sur ses actes et ses paroles pour ne laisser passer aucune erreur, elle semble tout le temps sur une corde raide. Bloquée entre une famille noble qui voit en elle une honte puisqu'elle n'a toujours aucun mari et une carrière où l'on remet son grade en doute, Driss est obligée d'éviter toute incartade afin de ne pas risquer sa peau. Elle s'est construit une carapace de formalité et de concentration qu'elle essaye de maintenir à tout prix. Comme on pourra le deviner, cela est difficilement compatible avec une vie sociale épanouie. Elle considère les contacts humains à la fois comme une faiblesse, quelque chose qui éveille sa curiosité, quelque chose qu'elle cherche et fuit à la fois. Malgré cela elle convainc facilement, puisqu'en effet, les esprits fins et lettrés, doués de calcul, n'ont jamais beaucoup de mal à développer un talent d'orateur.
Cela dit, lorsqu'elle n'a pas à garder la face, elle se révèle être une jeune femme fort sympathique et même drôle (chose rare s'il en est, les jours où Driss fait une blague étant des jours à marquer d'une pierre sur le calendrier).

A ses yeux, tout le monde est égal aux yeux de Vaec. Ceci dit, elle ne peut s'empêcher de se méfier des mages. Selon elle, la magie est utile autant qu'elle peut être un outil de destruction. Après les attaques d'Ozian et Misériah, ses à-prioris sur les magiciens n'en ont été que renforcés.
Sa foi envers Vaec est solide, mais pas fanatique. L'Ordre est sa vie, sa famille, la Sainte Lignée la seule chose qui mérite qu'elle verse son sang. Sa volonté ne se dirige que vers Lui. Elle a le coeur au bon endroit, pour ainsi dire, et cette pureté d'intention fut ce qui lui valut de gravir les échelons avec succès et si tôt.

Perfectionniste au possible, ne pas réussir à accomplir une tâche correctement est pour Driss une immense source d'angoisse. Sa défaite à Sollvaec l'a énormément ébranlée, car elle est consciente que son erreur coûta la vie au Général Claus. Elle est résolue à réparer cette erreur par tous les moyens.
La détermination sans faille de Driss est sa marque de fabrique, née d'années de sueur et d'envie de prouver à ses détracteurs qu'elle mérite sa place. Elle mit cette solide volonté au service des plus grands... jusqu'à leur chute. Malgré cela, elle ne se rendra pas avant d'avoir lutté jusqu'à son dernier souffle.


Résumé :


Un jeune apprenti au Temple de Sollvaec.
"C'est un véritable plaisir de travailler aux côtés de mademoiselle Driss ! Elle a été très polie avec les recrues, juste ce qu'il faut pour qu'on se sente à l'aise. Elle est jolie mais c'est quand même dommage que son visage ait l'air bloqué dans une seule expression..."

Une cuisinière.
"Je l'ai vue lire un roman l'autre jour, et croyez-moi, c'était définitivement un roman à l'eau de rose ! Hihihihi !"

Un passant.
"On en pensera ce qu'on voudra, mais le système de caste bénéficie à tout le monde et cette Driss n'est pas une exception. C'est une bonne combattante, sûr, mais vous n'allez pas me dire qu'elle n'a pas charmé un noble ou deux pour en arriver là !"


journal d'une vie


- Naissance de Driss dans l'une des hautes familles de Sollvaec. Dès sa naissance, tous les moyens sont mis en oeuvre pour que l'unique descendante de la lignée ait accès aux connaissances nécessaires pour faire honneur à sa famille. La jeune fille grandit dans un milieu aristocratique, où elle apprend à convaincre et persuader lors des salons.

- Driss mentionne vouloir s'engager dans l'Ordre à un repas de famille. Son père hésite pendant un long moment, mais finit par céder aux exigences de sa fille, persuadé qu'elle sera humiliée rapidement et qu'elle n'aura pas d'autres velléités de rébellion.

- Contre toute attente, Driss réussit son examen de passage avec succès et vainc même plusieurs autres apprentis en combat singulier. Son père, peu ravi de la voir glisser hors de son emprise mais opportuniste, voit en ces succès une opportunité pour la famille d'étendre sa visibilité dans l'Ordre du Culte. Malgré les protestations de sa mère, Driss quitte donc le foyer familial vers l'âge de 16 ans.

- L'ascension de la jeune Driss au sein de l'Ordre est fulgurante. Elle grimpe les échelons petit à petit, calculant avec précision chaque action. On parle d'elle en bien comme en mal : certains l'appellent une surdouée, d'autres une parvenue.
Avec ses actions bénéfiques au sein de l'Ordre, et la controverse aidant, Driss finit par attirer l'attention du général Claus qui en fait sa seconde. Les murmures sur son compte ne cessent pas, mais finissent par faiblir à force que la jeune Seconde s'efforce de prouver que sa place est méritée.

- Lors de l'attaque de Sollvaec, Driss combat avec ardeur contre les abominations pour défendre la Sainte Lignée. Il ne faut pourtant qu'une seconde, qu'une faille dans la stratégie de Driss, pour que le Général tombe raide mort à ses côtés, transpercé par l'attaque d'un monstre. Elle et les troupes restantes se font rapidement submerger. Driss ordonne aux soldats de se retirer, et fuit la cité-royaume désormais envahie par les engeances avec les survivants.

Qu'avez-vous fait durant l'ellipse d'une année ?

Après une défaite écrasante à Sollvaec, Driss, l'inébranlable Driss, se retrouva seule pour la première fois de sa vie.
Ecrasée par la culpabilité d'avoir causé la mort de quelqu'un qu'elle respectait immensément et voyant la menace planer sur sa propre tête, elle décida de prendre un bateau pour le continent. La jeune femme erra longuement, ses recherches pour des signes de vie de sa famille et d'Anastasia se révélant stériles.

La culpabilité laissa place à la résignation, puis la colère : et enfin à la détermination froide de celle qui réclame vengeance.
Driss a décidé : Pour Vaec et pour la Lignée, elle sera celle qui lèvera l'étendard contre Miseriah et ses abominations. Ses prochaines intentions sont claires : elle parcourt le continent pour former une guilde de compagnons prêts à contrer l'avancée de la Magicienne.


et vous ?
pseudo : *bruit de camion qui passe*
Âge : 19
Comment avez-vous découvert le forum ? Par top-sites ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: en Son nom - Driss [100%]   
18.01.15 16:04

bienvenue à toi

Bien que le titre l'indique, nous te souhaitons la bienvenue sur les terres de Meinarest ! Le danger sévit partout mais nous savons que tu t'en sortiras ! Oooh que je suis content de voir ma belle Driss choisie ! J'avoue que j'ai un petit coup de cœur pour cette dernière, de plus tu l'as pleinement bien cernée. Un grand bravo, je ne tourne pas d'avantage autour du pot ! ♥ Tu es validée. Tu peux dès à présent arpenter les différentes nations. Il te faut bien penser à recenser ton avatar, créer ta fiche de liens mais aussi façonner ton inventaire ! Pour bien débuter ton aventure, tu peux demander des liens ou bien lancer une recherche d'un Rp. A ta guise.

Que la joie et la bonne humeur t'accompagnent. ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
 

en Son nom - Driss [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum