Partagez | 
 

 Contexte général !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Contexte général !   
25.04.16 14:06

Bienvenue au sein du monde de [...] !
Venez parcourir les vastes terres de ce monde aussi beau et coloré que parfois dangereux. C'est ici que les rêves deviennent réalité, que la liberté est le mettre de mot. Que vous soyez un soldat, un pirate, un guerrier ou même un simple vendeur de poissons ! Tout le monde peut dénicher sa voie, celle qui sonne en osmose avec l'écho de son âme. Pour autant, tous les éclats cachent des secrets et peut-être vous, oui vous au fond de cette foule de visages inconnues ; peut-être serez-vous celui qui rêvera de les élucider. Vous voici sur [...] ! ♥
—————————

Le monde se nomme ....
Un total de 5 ou six races rappelant celles bien connues de nos contes à nous. Autant les changer pour éviter les amalgames. Toutes possèdent une aptitude raciale.

— Les Nommo. physique normal. || Canis Majoris.
don des runes. (octroyant des capacités, à voir ?)

— Les Sabines.  femme uniquement. || Silva.
Don de l'immaculé conception et donc que des filles & capable de parler avec la nature ?  La première idée étant plus une caractéristique qu'un pouvoir.

— Les Obake. corps muclé, robuste & svelte. || Gangoji.
Don de contrôler sa musculature, force surhumaine peut-être ?

— Les Tuatha. physique grand et fin, plus le sang est « noble » plus les oreilles sont pointues ? || Eriu.
Don de l'agilité extrême ?

— Les Matsya. forme humanoïde mais maritime, ils vivent sous l'eau et se sentent plus à l'aise dans les fonds marins bien qu'aucun souci ne se fait ressentir une fois sur terre. || Varuna
Don de respiration sous l'eau, de nage très rapide et agilité sous marine ?

Libertalia

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Sollvaec
avatar
Tomoé
Messages : 293
Age : 24
Âge de votre personnage : 26 ans
Classe : Héron niveau 3
Royaume : Sollvaec

MessageSujet: Re: Contexte général !   
25.04.16 22:30

J'écris à ta suite pour pas oublier:

Le monde = Askembla: mythologie nordique, formés en bois par les fils de Bör, le premier homme, Ask, et la première femme, Embla.
La Déesse = Namandu: mythologie guaradi (peuple d'Amazonie), à l'origine des temps était le chaos, formé de la nébuleuse primitive (Tatachina) et des vents originels. Ñamandú, aussi appelé Ñanderuvusú, Ñanderuguasu ("notre grand-père") ou Ñanderu pa-patenonde ("notre premier ancien grand-père") se créa lui-même à partir du chaos.

Amazone: Sabines (c'est dans l'histoire de la construction de Rome, comme Rome était uniquement peuplé d'hommes marginaux au début, ils ont invité leur voisin les Sabins à assister à des jeux. Dans le colisée les femmes sont placées tout en haut et pendant les jeux les Romains kidnappent les femmes et les épousent. Plus tard ils se font la guerre et les Sabines s'interposent avec leurs enfants sur le champ de bataille psq elles ne veulent perdrent ni leurs maris ni leurs frères ni leurs pères, cousins, amis...) Silva = fôret en latin

Elfe: Tuatha (mais t'aime en écrivant ça Tuatah je crois), ils seraient l'inspiration des elfes de Tolkien, ça vient de la mythologie irlandaise. Eriu qui serait une partie de l'étymologie du mot Irlande + la montagne où ils vivent Mont Nuada = le roi des dieux

Baldr: Obake, des sortes de monstres, esprits japonais qui peuvent se métamorphoser ça va sur l'idée de transformation s'ils peuvent avoir genre des attributs animaliers. Gangoji se serait le temple où le premier Yokai a été invoqué, et les Obake sont des sortes d'yokai

Homme: Nommo c'est africain c'est le héros civilisateur, culturel, fondateur -> personnage central de la mythologie dogon, qui civilise la Terre en faisant don aux hommes de la parole enseignée par son père Amma. Alpha Canis Majoris autre nom de l'étoile Sirius, qui fait partie de leur cosmogonie (Dogon - Mali), les Nommos, bien que créés par Amma le dieu créateur, viendraient de Sirius + Autour Canis Majoris: Aganju le dieu de la terre (agraire), chez les Yoruba (Nigeria) -> Sentier/chantier des Lwas (esprits, divinités mineures se matérialisant dans des objets inanimés)

Nodum: Matsya, de l'hindou, est le premier avatar de Vishnou. Il aurait poussé un bateau sur lequel un homme et sa famille c'était réfugié pendant un déluge, il les conduit sur la berge et du coup l'humanité perdure. VARUNA, dieu védique de la mer, seigneur des eaux cosmiques.
Skanda, fils dieu de la guerre, Inde toujours; le port = Sedna: déesse de la mer et des animaux marins en inuit + la décharge= Atshen: esprit mangueur d'hommes en Inuit
Famille Miyazaki: dons en rapport avec l'univers Ghibli (y penser pour les prédef)

Ville Pirate: Libertalia est le nom d'une supposée colonie libertaire fondée par des pirates sur l'île de Madagascar, qui aurait existé pendant environ vingt-cinq ans à la fin du xviie siècle, sans que l'on sache vraiment s'il s'agit d'une réalité ou d'une légende.

Ville hantée: Kanaloa: Hawaii Dieu de la mort, de l'obscurité et de l'océan + Maître du pays des âmes défuntes

Continents/îles:
Tuatah + Nommo = continent de Falias (une des îles mythiques dont sont originaires les Tuatha)
Obake = continent de : dieu du soleil égyptien
Matsya = continent de Masaaq: « neige dans de l'eau » en inuit
Sabine et Jurassik = archipel Idyie: « la savante » c'est des oceanides la soit les filles d'Ocean mythologie grecque.
Pour Kanaloe, Malabasta: Région de Tinilau: c'est le dieu gardien des poissons de l'ile Samoa
Océan Calypso: cf Pirates des Caraïbes

Magie/don: De la rencontre des deux éléments se formèrent des gouttes ruisselantes d'où jaillit la vie sous la forme du premier géant du givre, Ymir, à sa mort son corps devient Midgard.

Significations des noms et prénoms de prédefs:
Famille Miyazaki = que des noms en lien avec des perso Ghibli
     -Kamaji: Voyage de Chihiro
     -Listel: Nausicaa de la vallée du vent
     -Sho: Arrietty
     -Marco: Chateau Ambulant
Ivy Isley = Poison Ivy mélange vrai nom et pseudo
Oberon Morrigan = Pépé Bestaah + divinité irlandaise
Nora Kumo = Norakumo le perso principal du 1er manga japonais, un chat noir faisant cf à Félix le chat
Caleb Amma = Amma est la divinité primaire des Dogons, elle qui crée les Nommos + Caleb psq j'aime ^^"""
Lys Dagda = Dagda est le dieu le plus important de la mythologie celtique irlandaise, "dieu bon" + lys la fleur des rois
Anhor Sokaris = Anhor est un dieu étranger de la guerre dans la mythologie égyptienne + Sokaris: principe de séparation âme et corps, sorte divinité primaire, Créateur
Kapi Hanuman = Kapi veut dire singe en sanskrit + Hanuman est dieu singe hindou
Leia Minerva = Leia comme la princesse, femme forte et indépendante + Minerva: ancienne divinité, dans la mythologie romaine, qui est la déesse de la guerre, de la sagesse, de la stratégie, de l'intelligence, de la pensée élevée, des lettres, des arts, de la musique et de l'industrie ET HP wesh
De Maui = Maui est un guerrier/héro légendaire des Samoa + Dimitri et Léopold: un côté aristocrate et angoissant, ça fait russe c'est forcément angoissant!
Sweet Tooth = Big villain dans holy Musical B@tman!
Ajax Francis = Big Villain dans Deadpool
Cassius Bradach = Cassius c'est juste que j'aime + Bradach : variante du prénom irlandais Bradaigh
Tia Naberius = Tia est le prénom de la chamane dans Pirates des Caraïbes + Nabeirus, this is obvious

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Contexte général !   
26.04.16 9:58

Capitales :

Canis Majoris || Cette cité aussi majestueuse que gigantesque est considérée par tous comme la capitale du monde. Son immensité est telle que certains la désignent d'avantage comme une nation cherchant à rassembler tous les peuples. Canis Majoris est une mégalopole formée d'un nombre incalculable de grattes ciel, centre névralgique du summum de la technologie du monde. Malgré tout, les différentes ethnies qui se côtoient offrent une diversité inégalable, la cité aimant par dessus tout la fête, les spectacles ou autres festivités étrangères. Reliés par des métros, les quatre quartiers majeurs possèdent tous un climat bien différent, rappelant ceux des régions d'origines des races.

Silva || Construite sur l'île la plus grande de l'archipel, cette ville semble comme en fusion avec la forêt qui habite l'endroit. La plupart des bâtisses sont toutes en haut des arbres, reliées par des ponts en bois craquelant sous l'appuie des pas. Les esprits des bois vivent en osmose avec les Sabines qui les traitent comme des camarades ou des animaux domestiques qu'elles affectionnent. Trônant sur l'unique colline de l'île, le lieu de la dirigeante est un réel palais, cette dernière ne quittant jamais des yeux son peuple.

Eriu || C'est telle une fourmilière que cette ville a été bâtie ; véritable trésor des Tuathas, ils ont poursuivi la construction de ce lieu durant des siècles afin de pouvoir délivrer ce miracle. Aujourd'hui la cité semble à son apogée, passant d'un flanc à l'autre de la montagne dans laquelle elle a été littéralement sculptée, elle traverse le mont. Sa taille est invraisemblable et les différents étages des lieux offrent bien des vues imprenables sur les terres environnantes. Plus la population siège en hauteur plus cette dernière est importante dans la société.

Gangoji || Aux abords de l'unique oasis de ce désert survit la capitale des Obakes. Initialement tribale, cette race a su changer ses habitudes afin de survivre sur les terres stériles qu'ils habitent depuis toujours. Au fil du temps les tribus se sont rejointes, habitant dans de simples camps pour au fil des années décider de construire une ville en ce lieu stratégique. La cité est encore à son apogée, la plupart des quartiers étant en construction à l'exception du centre névralgique ; lieu des prises des décisions.

Varuna || C'est sous le lac gelé le plus grand de toute la région que se dissimule la capitale des Matsyas. La profondeur des eaux est paraît-il capable de rejoindre l'océan encerclant le continent mais c'est à quelques mètres que se trouve la ville maritime. Comme close dans une immense bulle, la cité est accessible par tous, l'air étant des plus saint pour les autres peuples, ces derniers pouvant l'atteindre avec les mini-navettes mises à disposition à la surface. Toujours emprise à l'obscurité, les éclairages et les lueurs des grattes ciel de la ville permettent de se sentir dans une ville toujours en fête.

Autres villes :

Libertalia || Véritable nation maritime Libertalia est la ville symbole de la piraterie mais aussi et surtout de la liberté, d'où son nom. Les règles n'ont rien de logiques en ce lieu puisque chaque bateau use de ses propres lois dès lors que vous marchez sur l'un des navires. Rien ne laisse présager à bien observer qu'il s'agit d'une ville car rien n'est construit ou créé. Libertalia ce n'est qu'un assemblage de bateaux, qu"un rassemblement autour d'un navire, le plus grand, celui d'un pirate reconnu par tous.

Malabarsta || Bienvenue à gourmandise land ! Ici aucune construction n'est semblable à une autre, tout n'est que sucrerie. Des bonbons, des pâtisseries et bien d'autres mets sucrés ; le village semble comme sortie de vos rêves les plus fous. L'endroit n'était qu'un lieu comme les autres jusqu'à l'arrivée, d'après les rumeurs d'un individu au don sucré. Il aurait transformé le hameau peu visité en ce lieu touristique inoubliable. Attention néanmoins, ne succombez pas à la tentation sans avoir demandé l'avis des habitants. Dévorer la maison de quelqu'un peut-être mal vu voyez-vous.

Kanaloa (Hawaien) || Ici c'est l'enfer. Nul ne sait depuis quand existe cet endroit et pourtant il se montrera à vous dès lors que vous quitterez la côte. Cette île encerclé de brume, comme sortie de la noirceur des eaux vous tend les bras et c'est à vous de refuser ou non son invitation. Sachez néanmoins qu'une fois un pied posé au sol vous découvrirez l'horreur. La terre est comme pourrie, les végétaux comme en cendre suite à une grande déflagration. Seul le manoir en hauteur vous attirera et surtout ne vous retournez pas car oui, vous êtes suivi niark niark.

Lothbrok || C'est à l'extrême ouest du monde que se cache cette île bien étrange, à tel point que la nommer ainsi paraît bien difficile. A cet endroit précis les nuages semblent comme descendre du ciel pour atteindre l'océan, caressant la masse bleutée d'une légère fumée blanchâtre. En vous approchant de plus près vous constaterez d'ailleurs qu'il est possible de monter dessus, de marcher, se promener comme vous le feriez sur un îlot normal. Une fois en haut, après une rapide ascension vous serez face à une vaste ville faite de cumulus à l'exception du bâtiment mythique de la ville ; le Colisée.

Skanda l'oublié || Ancienne capitale des humains avant la création de Canis Majoris, ce port indispensable pour les marchés mondiaux n'est plus que l'ombre de lui même. La froideur du continent est devenue son pire adversaire mais aussi et surtout du fait de la soudaine importance du nouveau pied à terre des Nommos. Peu de navires daignent venir sur les quais de ce pauvre endroit et pourtant, la vie subsiste encore et toujours ; lieu de vie des individus ne souhaitant pas tirer un trait sur le passé.

Environnement :

Plaines d'Aganju || Les alentours de la capitale ne sont que des vastes plaines verdâtre à l'horizon. Seules les nombreuses parcelles agricoles offrent de la diversité ; lieux de travail pour les Nommos refusant la vie au sein de la mégalopole pourtant si confortable. Cette dernière ne s'en plaint pour autant pas, la verdure permettant de nourrir bien des bouches, de plus en plus nombreuses au fil des années. Le grenier de Canis Majoris, c'est ici ! (le dieu de la terre (agraire), chez les Yoruba (Nigéria))

Mt Nuada || Aussi appelée le perchoir des Dieux cette montagne est le sommet le plus haut du monde. Cette dernière paraît comme toucher le ciel tant son immensité est invraisemblable. Pour autant aucune neige ne semble vouloir souiller les lieux et ce même dans ces hauteurs. Ici, tout n'est que verdure, la forêt l'habille avec grace tandis que des cascades l'illuminent de leur éclat bleuté. Le mont est réputé pour ses abondantes mines mais aussi et surtout pour habiter la capitale des Tuathas ; Eriu. (Nuada, le roi des dieux)

Désert Topaze || Qu'il est facile de se perdre au sein de cette vaste étendue rougeâtre. Le désert dure sur des kilomètres, le soleil ne cessant de l'éblouir offrant une température étouffante à tous les aventuriers qui osent se promener ici. Les hallucinations sont omniprésentes pour tous à l'exception peut-être des Obakes qui habitent la zone. Voyageurs essayez de distinguer la lueur du phare qui vous permettra de vous guider ou préférez louer un navire apte à chevaucher le sable.

Cœur Ardent || Situé au centre du continent désertique, ce volcan est la principale raison du climat aride qui règne en maître ici. Parcourant le sol sous la terre de sa lave brûlante, c'est sa présence qui rend la vie ici si difficile pour autant les habitants des lieux le respectent, tant par sa puissance que par sa rage qu'il s'évertue à déchaîner. Pas un mois sans que le cœur ardent ne se montre en éruption bien qu'il n'ait jamais blessé les mortels depuis bien des années, tout du moins tant que personne ne se montre assez fou pour l'escalader.

Étendue neigeuse || Présente sur d'énormes distances cette étendue est un vrai danger pour les novices de ce climat et surtout de ce froid intense. La toundra ne cesse d'ailleurs pas de se présenter dans cet endroit, n'offrant que cet épais manteau neigeux en guise de vision. Heureusement pour tout le monde, la capitale des Matsyas a pris la peine de créer un véritable chemin de fer parcourant tout le continent, le train permettant à tous de visiter cette partie recluse du monde.

Abracadabrum || Un parc d'attraction au milieu de nul part, sur le continent le plus difficile d'accès, une folie ? Que nenni ! Il ne fallait surtout pas prononcer ces mots à la capitale Varuna. Des années que ce petit continent prépare ce lieu et voilà que depuis quelques mois cette folle idée est devenue réalité. Enfermé sous un dôme offrant une température correcte, ici tout est fait de glace ; des toboggans, une grande roue et diverses stands vous attendent. La joie est est le mot d'ordre ici, les attractions n'attendent que vous !

Archipel Idyie || Aussi nommé la zone périlleuse, cet archipel est un véritable challenge pour les aventuriers tant la faune et la flore sont dangereuses. Toutes les îles aussi petites soient-elles sont recouvertes de cette jungle invasive et épaisse, rendant la traversée à pied ardue. Les eaux sont elles agitées, les flots difficiles à gérer et ce même pour les marins les plus aguerris. Oui, si vous comptez atteindre la capitale des Sabines, vous devrez faire votre maximum. Elles ne sont pas les femmes guerrières pour rien.

Région de Tinilau || Une légende raconte qu'un combat eu lieu au sein même de cette région ; un conflit entre deux puissants combattants aillant totalement changé la géographie. Nul ne sait ce qui est advenu de ces deux guerriers à l'exception peut-être de leurs dons. Impossible de le dire avec certitude mais des scientifiques affirment que l'air en ce lieu est bien différent. Toutes les îles possèdent des caractéristiques bien étranges, à tel point que l'océan semble peinture, que le ciel paraît très proche et que rien ne semble réel. Bienvenue dans un conte !
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Contexte général !   
04.05.16 14:43

Les Races :

Ymir: Tuatah>Nommo>Sabine>Matsya>Obake

Nommo
http://i86.servimg.com/u/f86/17/67/10/53/tumblr10.png
Issu du continent de Masaaq, ce peuple migratoire a profité des guerres passées pour voyager vers une terre plus fertile ; Falias, nation des Tuathas. Ces derniers ont d'ailleurs très mal accueilli ces individus venant souiller les lieux et quémander un nouveau territoire. Souvent mal jugés par toutes les autres races, qualifiés de banals, les Nommos ont su prouver qu'ils peuvent s'adapter à de nombreuses situations et ce même en cas de mauvaise fortune. D'ailleurs, c'est leurs actes passés qui ont su calmer les ardeurs de la guerre, offrant même aux derniers siècles la paix dont tous peuvent profiter. Depuis ce jour et de manière générale, un profond respect pour les Nommos est partagé par tous.

De toutes tailles et de toutes formes, ils sont très proches des humains que nous connaissons. Ils n'ont pas vraiment de signes distinctifs spécifiques bien qu'aucun climat ou situation ne les met en difficulté au moins de manière physionomique.

Tuatha
http://i86.servimg.com/u/f86/17/67/10/53/tumblr11.png
Peuple le plus fermé de tous, ils ont toujours été des habitants du continent de Falias qu'ils ont bien eu du mal à partager, surtout avec les Nommos. Très proches de la terre et de la montagne qui les protègent ils sont très famille et fiers de leurs origines. Néanmoins et depuis quelques années, la nouvelle génération semble bien moins recluse sur eux-mêmes, souhaitant découvrir le monde et prouver que ce peuple bien conservateur par le passé compte bien changer à l'avenir. De manière générale, ils sont vus comme des êtres élégants bien qu'un peu frigides pour certains.

Caractérisée par des silhouette élancée et une espérance de vie légèrement supérieure à la moyenne, les Tuathas sont aussi dotés d'une agilité accrue ainsi qu'une quantité d'Ymir importante. De plus, ils semblent moins affectés par les dégâts du temps. En revanche, les changements de température et climatique sont bien difficiles à supporter.

Obake
http://i86.servimg.com/u/f86/17/67/10/53/tumblr12.png
Peuple de nomades pendant des siècles ils n'étaient pas réellement unis, ils formaient des nombreuses tributs à travers le désert n'ayant pas de vraies interactions les unes les autres. Mais c'était sans compter l'intervention du Coeur Ardent, volcan qui rentra en éruption un beau jour. Sa rage et ses ravages furent tels que les Obake, choqués et blessés décidèrent, enfin de s'allier. C'est de cette volonté qu'est née Gangoji afin que ce peuple puisse enfin ne faire qu'un. Bien qu'ils restent des groupes nomades tous ont désormais un lien fort avec la capitale. De manière générale, ils sont vus comme de bons vivants à la force physique développée, qui pouvant vous dissuader de trop plaisanter à leur égard.

La force physique les caractérise et sont souvent perçus comme des hommes ayant un côté sauvage, imprévisible qui va de pair avec une quantité d'Ymir minime. D'ailleurs cela se voit de par des attributs animaliers qui se retrouvent chez eux. Par exemple le roi affilié à la panthère arbore des cheveux tels une crinière, des canines et des griffes longues.

Sabine
Peuple de femmes, il est le moins connu et fréquenté de tous de par, notamment, sa localisation d'origine dans l'archipel Idyie. D'ailleurs cette zone est l'une des plus dangereuses du monde, ce qui n'incite pas forcément à la création d'échanges. Du fait de leur isolement elles ont appris à se défendre, des envahisseurs mais aussi des dangers de leur île. Cependant depuis une petite trentaine d'année elles s'ouvrent plus facilement à l'inconnu, allant même jusqu'à avoir une ambassadrice à Canis Majoris. De véritables guerrières, elles sont aussi réfléchies que puissantes physiquement, ne vous fiez pas à leur minois charmant. Créatures sensibles elles sont plus que proches de la nature, ainsi elles peuvent communiquer avec celle qui les environne, pouvant influencer la floraison ou ressentir une quelconque présence dans les bois.

D'après la légende elles seraient les enfants de la forêt. En contrepartie elles doivent rester pures, l'immaculée conception est le mot d'ordre chez elles, les femmes engendrent systématiquement des filles. Si une Sabine couche avec un homme et enfante elle perd son pouvoir, tout comme sa progéniture. Ils ne sont plus les bienvenues à Silva.

Matsya
Masaaq, continent glacé, stérile, n'a pas permis aux Matsya de vivre correctement durant des siècles. Sans vraies matières premières, ni terres cultivables ils ont longtemps été plus que pauvres. Cependant cela changea soudainement lorsque l'un d'eux, pêchant dans le grand lac, plongea pour aller rechercher sa canne, malheureusement emportée par un poisson. C'est alors qu'ils découvrirent que l'eau était bien plus chaude que l'extérieur. Grâce à leur ingéniosité et au temps ils développèrent une technologie pour construire sous l'eau et y vivre. Talentueux ils le sont toujours puisqu'ils savent tirer partie de leur environnement. En effet ils ont fait de Varuna un véritable complexe de détente sous-marin, profitant de l'eau chaude et des courants pour alimenter leur industrie.

Ce peuple a vu son corps se transformer, s'adapter aux nouvelles conditions de vie et sont donc doté de branchies et d'une capacité à nager hors-norme dès lors qu'ils pénètrent dans l'eau. En revanche, ils s'avèrent être étrangement incompatible avec les nouvelles technologies. Les armes à feu sont un grand mystère à résoudre et les derniers gadgets électroniques sont le pire des puzzles. Un Matsya aura besoin de temps pour réussir à utiliser ces technologies sans trop de difficulté.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Contexte général !   
01.06.16 20:41

Nul ne sait comment le monde est apparu, de quelle manière sa splendeur est venue envahir l'univers. Les légendes sont nombreuses sur le sujet et les individus s'amusant à les conter sans estimer la véracité de chacune sont multiples. Mais l'une d'elles, oui une histoire parmi toutes les autres a toujours eu la fâcheuse tendance d'attirer l'attention des têtes pensantes du monde ; tant par sa poésie que par la magie qui enlace les mots de cette légende.

Il y a longtemps, au début de tout, encerclée dans les ténèbres la Déesse attendait, elle patientait face à la solitude qui avec perfidie lui serrait le cou de ses ongles noirs de cruauté. Crispée elle se retrouvait bloquée, elle qui était le seul espoir, la seule à pouvoir créer un avenir dans ce trou béant aussi nommé monde. Son nom était Namandu, fille unique du néant elle avait pour mission de laisser libre cours à son imagination, de ne penser qu'à la suite, qu'à la naissance. Emplie de joie elle avait prit sa mission très à cœur mais rien n'y faisait, de son sourire et de ses rires jamais rien ne fût créé. Perdant espoir elle ne voyait plus que les ténèbres, se retrouvant sous l'emprise de la solitude, du désespoir.

Puis, enfin, le miracle, le moment tant inattendu. Sous la peur qui l'envahissait, Namandu ne laissa plus ses sentiments enfermés, elle libéra la tristesse qu'elle ressentait. Une larme, puis d'autres et de ces dernières un monde entier apparu. Il semblait comme respirer, s'éclaircir et plus il prenait plus la solitude disparaissait, non sans un cri de souffrance. Il lui fallait comprendre, cerner que rien ne doit être perdu, il faut chérir et connaître le sentiment d'abandon et d'impuissance pour devenir une Déesse assez sage pour créer.

Les prouesses de Namandu ne s'arrêtait pas là puisque ce monde, aussi beau qu'il était, se devait d'être protéger et d'accueillir, de créer, à son tour, la vie. Au fil du temps elle confia un nom à son cher et tendre ; Askembla. Dès lors que ce dernier pu apprivoiser cette identité elle lui offrit la vie. De sa chevelure dorée elle détacha cinq mèches qu'elle déposa à des endroits différents des terres. Elle murmura des termes, des mots afin de pouvoir qualifier ses créations. Des races, des peuples plus différents les uns que les autres, avec leur souffle de vie, créèrent à leur tour de véritables sociétés aussi différentes qu'intéressantes.

_____________________________________________________

Les Tuathas prônaient la sagesse et le respect, décidant sans perdre de temps de creuser dans la montagne la plus haute d'Askembla. Les Obakes étaient eux l'expression dela vivacité et de la fougue, ne trouvant aucun moyen de vivre en communauté, les tribus ne cessant de se tirer dans les pattes ils se séparèrent et voyagèrent. Puis vinrent les Matsyas, peuple à l'intelligence et l'instinct de survie intense, à tel point que l'idée de rejoindre les profondeurs glacées ne faisait peur à personne. Les Sabines elles étaient aussi soudées qu'elles prônaient la nature, préférant s'enfermer au sein des îles qui les ont accueilli. Et pour finir, la race plus mystérieuse de ce petit monde ; les Yugurus.

Aussi banal que prêt à tout pour survivre, ce peuple en voulait toujours plus, estimant que le continent qui les a vu naître ne pouvait continuer de les héberger. Lieu de froid intense ils parvenaient à survivre de leurs échanges avec le reste d'Askembla aussi bien qu'ils le pouvaient, même si tout devenait de plus en plus houleux. C'est suite à des années de difficulté que l'un d'eux pris la décision de partir, ce dernier parvenant même à convaincre une grande majorité des siens à le suivre dans cette idée folle. Empruntant des bateaux ils se laissèrent alors porter au gré des vagues, offrant au hasard la chance de choisir leur futur. Et c'est ainsi, de cette manière qu'ils parvinrent jusqu'au continent de Falias.

Ils perçurent les lieux comme un havre de paix tant le climat était agréable et le décor enivrant par sa nature omniprésente. Ne prenant le temps de se poser à un endroit précis des terres, ils continuèrent de longs mois sans prendre de décision sans même réaliser qu'ils n'étaient pas seuls. Les Tuathas étaient là, présents sur Falias depuis le début de la vie et il était hors de question de se sentir envahir, pas même une seconde. Des conflits ne tardèrent pas à apparaître, frappant tous les peuples du monde de par leurs alliances respectives. Seules les Sabines à l'existence presque mystérieuse n'ont jamais senti l'utilité d'agir. La guerre agitait Askembla, les Matsyas soutenaient les Tuathas, jaloux de la trouvaille des Yugurus qui étaient présents avec eux au sein du continent de glace tandis que les Obakes affectionnaient le courage du peuple qualifié d'envahisseur.

Les années ne se comptaient plus depuis le début des hostilités. Les pertes étaient importantes de tous les fronts, des batailles aillant même lieu sur l'océan Calypso sous les yeux honteux des Sabines. Un étrange changement fît son apparition sans même que les différentes races ne le réalisent vraiment. Un individu, un être encore inconnu décida de faire de la paix son arme principale. Nul ne le sait avec certitude mais son don était un atour face aux batailles, par sa puissance il était apte à calmer les dirigeants, parcourant le monde de sa sagesse. C'est ainsi que la belle Canis Majoris fût créée ; idée de cet homme elle était un moyen de rassembler, d'unir. Ce n'est qu'une fois sa création achevée que le sauveur disparut dans les méandres du temps, plus personne ne pouvant le décrire ou se souvenir de lui avec précision.

Bien des siècles se sont passés depuis, le monde n'étant plus ce qu'il était à l'époque de ce monde emprunt à la souffrance. Aujourd'hui, la paix est de rigueur et plus personne n'ose prétexter un conflit tant tout a été fait pour convaincre tout le monde. Le conseil de la capitale du monde est là pour prendre les décisions, Askembla n'étant plus que composé de cités et non de pays, toutes les frontières étant ouvertes et accessibles. Une seule et immense nation, les Sabines aillant même acceptés il y a peu de rejoindre les têtes pensantes à Canis Majoris. Pour autant, si la guerre n'est plus, le danger rôde toujours dans cet univers magique et mystérieux. C'est pourquoi depuis quelques temps, une nouvelle génération d'individus semble apparaître ; certains les qualifies d'aventurier, d'autres de fous à lier, allez savoir ce qu'ils sont réellement mais ils veulent chacun prouver leur courage et leur valeur. Un seul mot d'ordre, la découverte, comprendre les tenants et les aboutissants d'Askembla.

Et vous, qui êtes vous ? Un simple habitant ne voulant que faire sa petite vie tranquille, un pirate ne prônant que la liberté, un chasseur de monstres prêt à tout pour la gloire ou alors peut-être, un aventurier, un voyageur parcourant ce monde ? Ce qui est certains c'est que nous, nous vous attendons.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Veddyn
Masculin Messages : 675
Age : 26
Âge de votre personnage : 29 ans.
Classe : arcaniste.

MessageSujet: Re: Contexte général !   
05.06.16 23:01

don || la religion de la déesse || technologie || monstre faune & flore || pirates, aventuriers, chasseurs || zones || transports || situation

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Naberius
avatar
Naberius
Masculin Messages : 586
Age : 23
Âge de votre personnage : 21 ans.
Classe : Algiz de la race des Loups. (Niveau 3)
Royaume : Ilmyde.

MessageSujet: Re: Contexte général !   
09.06.16 16:39

De ces cinq peuples, un seul ne sut où s’installer pour perdurer. Leur continent d’origine ne leur convenant plus au fil des ans, ils partirent découvrir les horizons, jusqu’à arriver sur les terres de Falias, pourtant déjà habité par les Tuathas. Ces derniers ne supportèrent pas cet exode en masse de tout un peuple, ressemblant davantage à leurs yeux à un cortège armé qu’à une marche paisible et très vite, des conflits éclatèrent, véritable gangrène à la propagation fulgurante et bientôt, ce furent tous les peuples qui vinrent à s’affronter. Seules les Sabines eurent la sagesse de rester en dehors de tout cela et demeurèrent simple spectatrice de ce qui serait connu comme un véritable carnage. Chaque race en soutenait une autre pour diverses raisons, les Matsyas avec les Tuathas par solidarité et jalousie, les Obakes avec les Yugurus par respect et compréhension. Les mois, les années et les décennies passèrent sous le fer et le sang sans trêve ni espoir de paix. Et alors que le monde semblait s’enfoncer toujours un peu plus dans le bourbier de la guerre, un homme, un seul homme, par la seule force de sa conviction, parvint à rallier sous sa bannière de paix des hommes et des femmes de toutes races qui tous ne désiraient qu’un cessez le feu. Leur nombre toujours plus croissant fit petit à petit réfléchir les têtes pensantes de ce monde, pour qui les raisons même du conflit n’étaient plus qu’une brume éparse de souvenirs. Ce furent les Obakes et les Matsyas qui déposèrent les armes les premiers, ces deux peuples n’ayant initialement aucune réelle raison de se battre. Les Yugurus et les Tuathas, eux, ne voulurent pas abdiquer tout de suite, la haine étant trop profondément ancré dans leurs cœurs. Il fallut encore plusieurs années de luttes pour que finalement, les pacifistes puissent enfin stopper définitivement ce conflit stérile, notamment grâce au soutien des Sabines qui désiraient ne plus être de simples spectatrices passives. Un traité fut alors signé entre les représentants des cinq peuples et, sous le regard posé du dirigeant des pacifistes, la paix fut enfin établie. Pour qu’elle puisse durer, cet édit demandait la création d’une capitale mondiale, Canis Majoris, dans laquelle n’importe quel peuple pouvait évoluer comme il le souhaitait, et l’abolition des frontières afin de rapprocher les Hommes les uns des autres. Cette zone neutre devait également être le siège du pouvoir qui serait tenu par un représentant de chaque race nommé sous les critères d’impartialité et d’un désir de paix. Ce même dirigeant fut par la suite nommé en tant que dirigeant de Canis Majoris, un rôle qui devrait être transmis de génération en génération et qui posséderait un siège spécial au sein du conseil mondial.

De nombreux siècles ont passés depuis ces tragiques évènements et Askembla connait désormais une ère de paix sans précédent que rien ne semble pouvoir ébranler. Toutefois, le conseil semble s’agiter légèrement ces derniers temps, quelque peu préoccupé par de sombres histoires de marché noir, de trafic et d’autres affaires illégale. Rien qui ne puisse troubler cette paix tant mérité, mais un point noir tout de même angoissant. Serait-ce les prémices d’un nouveau conflit ? Ou la simple partie sombre Askembla qui se veut être plus active ? Ces évènements ne troublent cependant que légèrement les personnes les plus téméraires qui, en plus d’être de plus en plus nombreuses, sont également plus téméraires qu’autrefois, à vouloir explorer ce monde et en déchiffrer de nombreux mystères. Bref, chacun apporte à cet univers sa contribution, aussi maigre soit-elle, à une histoire aussi fabuleuse que poétique. Et vous, que ferez-vous ?

_________________
Merci à Tomoé pour l'avatar ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Contexte général !   

 

Contexte général !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte
» Règles, contexte et personnages
» ≈ le contexte.
» RPG hors contexte ?
» 02 + Le contexte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum