Partagez | 
 

 It Makes No Difference Who We Are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
30.08.14 21:20

Je sentis comme un manque de foi dans ses paroles et la vis s'approcher, trop près, bien trop près. Ses lèvres sur ma joue me chamboulèrent bien plus que je ne pouvais l'admettre. Hurlez au cliché si vous voulez, mais mon rythme cardiaque s'accéléra, j'avais chaud.

J'avais envie de la prendre dans mes bras, de la serrer contre moi et de rester ainsi pendant un temps infini. Pourtant, je ne le fis pas. Peut-être étais-je trop calculateur, mais je préfère penser ma réaction comme moins froide, plus guidée par l'incertitude.

Je me contentai d'effleurer brièvement sa joue du dos de la main, puis m'écartai légèrement et fis un pas en direction de la porte, tournant la tête vers elle pour la mettre au défi.

« Tu sais... Si tu ne veux pas que je parte, tu peux certainement m'en empêcher... »

Elle était plus forte que moi et je n'allais pas employer la magie contre elle. Dans une arène, peut-être, mais là je n'avais aucune raison de me défendre. Peut-être étais-je trop lâche pour admettre que je voulais rester moi aussi ? Ou simplement voir si elle était aussi intéressée que moi et plus courageuse que je ne l'étais ?

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
08.09.14 21:30

Sa main effleura ma joue comme toute réponse, un geste qui valait presque mille mots. Ma respiration se bloqua une seconde, c’était peut-être une impression, mais je sentais de la chaleur émaner de l’endroit où il m’avait touchée.

Quelqu’un devait m’expliquer comment il était possible de se sentir aussi bien et aussi mal en même temps. Toutes ces histoires de sentiments amoureux étaient décidément encore plus compliquées que je ne l’aurais imaginé. Mais, si elles étaient aussi importantes aux yeux des gens, sans doute en valaient-elles la chandelle… non ?

Arlan s’arrêta à peine après s’être éloigné, me défiant plus ou moins de l’arrêter.

Sa remarque me tira presque un sourire. Dans mon état, j’avais quelques doutes sur ma capacité à l’arrêter. Et j’étais persuadée qu’il avait aussi la capacité d’ordonner à ses jambes de rester là.

Accessoirement, il était déconseillé de s’en prendre à quelqu’un qui avait autant de pouvoir sur sa décoration. Mais bon.

-Tu sais, ce n’est pas nécessairement une bonne chose lorsque la femme doit forcer l’homme pour qu’il reste en sa compagnie.

Quelle magnifique base d’un couple cela était…

Enfin, soit. Je n’avais effectivement pas envie plus que ça qu’il parte (même si la paperasse sur la table me criait qu’elle avait aussi besoin d’attention) et j’étais maintenant plus stable sur mes jambes. Dans un élan, je fonçai dans sa direction et le plaquai contre le mur le plus proche.

Presque inconsciemment, je me mis sur la pointe des pieds pour essayer de diminuer notre écart de taille de quelques centimètres. Notre proximité avait quelque chose de presque indécent, mais j’essayai de ne pas y penser. Avec un léger sourire, je fixai le mage dans les yeux.

-Dois-je t’assommer aussi ?

Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
09.09.14 18:56

J'en étais à l'ébauche d'un sourire en réponse à sa réplique, lorsqu'elle apparut soudainement dans mon champs de vision et me plaqua contre un mur. C'était... soudain ? Inattendu ? Apprécié ? J'en eus une seconde le souffle coupé, puis mon regard se perdit dans le sien alors qu'elle posait sa question, si proche, bien trop.

J'étais du genre à rester de glace en toutes circonstances, à toujours faire preuve du plus grand contrôle. Je n'étais pas la proie de mes instincts, mais leur seul maître. Je prenais les décision et mon implacable volonté faisait en sorte qu'elles soient respectées.
Tout cela volait pourtant en éclat face à la chaleur qui m'envahissait désormais, sans aucun doute liée à sa proximité, si proche en fait que...

Je passai les bras autour de sa taille pour la maintenir contre moi et, sans plus de réflexion, comblai encore l'écart entre nous. Aucune hésitation lorsque, l'espace d'un battement, mes lèvres effleurèrent les siennes, avant de s'y poser le temps d'un baiser.

C'était peut-être inconsidéré, mais j'en avais envie. Je voulais cela, je la voulais elle. Et, à quoi d'autre pouvait-elle donc s'attendre de ma part ?

D'humeur quelque peu joueuse, je bougeais la tête pour lui souffler quelques paroles malicieuses au creux de l'oreille :

« Si tu dois m'assommer, te voilà dotée d'une bonne raison. »

J’espérais toutefois que ce baiser lui ait autant plu qu'à moi. Ne m'avait-elle pas littéralement sauté dessus ?

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
14.09.14 21:48

Ha, j’avais réussi à le déstabiliser. Je sentais presque son cœur battre, un autre rappel de notre incroyable proximité. Peut-être que ce n’était pas ce qu’il avait en tête en disant que je pouvais l’empêcher de partir. Il aurait pu vouloir dire que je pouvais lui donner une bonne raison de rester… bon, le fait qu’il soit coincé était une bonne raison, non ?

Ses bras s’enroulèrent autour de ma taille. Sur le coup, je me figeai, songeant qu’il pouvait essayer de se libérer, mais ce fut tout le contraire. Les quelques centimètres qui nous séparaient disparurent et nos lèvres se rencontrèrent.

Ce fut à mon tour d’être prise de court. Arlan était en train de m’embrasser ! Mon souffle se coupa une seconde tellement cela semblait surréel. Mais la seconde plus tard, je me surprenais à fermer les yeux et répondre à son baiser. Baiser qui fut court, trop court.

Aucun mot ne sortit de ma bouche maintenant libre. Que pouvais-je dire après ça ? J’avais l’impression qu’un bébé serait plus clair si j’essayais de formuler la moindre phrase de toute façon.

Arlan me sauva de cette peine, ayant quand même le courage de sortir une pique après ce moment. Je pris une petite respiration, souriante.

-En effet, tu viens de me prendre mon tout premier baiser tu sais. Sans mon autorisation.

Je fermai les yeux et posai ma tête sur son épaule. Mes bras l’enlacèrent à son tour. Voilà, nous étions vraiment dans les bras l’un de l’autre.

-Heureusement pour toi, ce n’était pas désagréable… murmurai-je doucement.

D’accord, ça avait plutôt été très agréable.

Nous restâmes ainsi un moment. Quelques secondes, quelques minutes, j’en avais sincèrement cure. Lentement, je relevai la tête pour le regarder dans les yeux.

-Hum, on reste comme ça ? Pas que ça me dérange, je suis bien moi. Mais le mur n’est pas un peu inconfortable ?

Il avait beau s’asseoir à même le sol, être appuyé contre un mur en pierre ne devait pas être si agréable que ça, non ?
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
19.09.14 16:50

On était bien comme ça, oui. Il serait si facile d'oublier les soucis du quotidien dans un moment comme celui-là, d'oublier le monde et tout ce qui nous entourait. Quel beau piège ce serait, la perspective de fuir nos responsabilités...
Je l'écoutai, quelque peu amusé par ses paroles et lui répondis :

« Tant mieux, j'aimerais autant que ce ne soit pas le dernier. Même si je compte bien obtenir celui-là aussi. »

Elle remua et repris une position où nos regards se croisaient à nouveau. C'était prendre un risque, je pourrais très bien recommencer. Mais je fis pourtant l'effort de l'écouter à nouveau et sourit à cette idée qui me semblait saugrenue.

« Ne t'en fais pas pour ça, j'ai connu bien pire. Les matelas à l'académie étaient particulièrement atroces dans leur genre , je crois avoir connu des pierres plus confortables... »

Puis, je pris conscience du fait que cette demande était peut-être plus qu'une simple inquiétude pour mon confort. Était-elle mal installée, elle-même ? Avait-elle autre chose en tête ?

« Mais tu as peut-être une alternative à proposer ? »

Le canapé serait certainement plus confortable, si tout cela n'était qu'une question d'interprétation au premier degré. Dieu ce que les gens sont compliqués ! A force de devoir envisager chaque possibilité et de me garder des complots, je vais finir par voir des sous-entendus dans un simple "bonjour".

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
23.09.14 0:11

Deuxième rencontre, et déjà on se câlinait contre le mur. Mon esprit objectif avait déterminé que quelque chose clochait alors que mon esprit subjectif (qui semblait prendre 95 % de la place de mon cerveau depuis un petit moment) balayait sans problème ces allégations d’un revers de main en disant que tout allait pour le mieux. Hum.

-Je vois que tu es résolu, murmurai-je avec un petit sourire.

Un homme qui n’avait pas peur de considérer le futur, c’était une bonne chose si je ne m’abusais.

Sa réponse me tira un autre sourire.

-Et moi qui imaginais les apprentis mages dormir sur des matelas en plumes avec une trentaine d’oreillers, va falloir que je revoie ma perception du truc.

Arlan exclus, le fait qu’il venait de Kireïde étant peut-être la cause, je voyais les mages comme des gens plutôt capricieux. On leur apprenait à utiliser leur esprit, ce ne serait pas étonnant qu’ils se plaignent facilement d’un inconfort physique. Dans tous les cas, si le mur n’incommodait pas Arlan, ça m’allait parfaitement. Disons que je n’avais pas trop envie de bouger en ce moment.

-Hum, pas vraiment. Je me disais juste que le mur pouvait peut-être te donner mal au dos.


Il semblait réfléchir, je le dévisageai un instant avec curiosité. Attendez ! Il ne pensait quand même pas que…

-E-Euh, je ne voulais rien sous-entendre, hein ! Je voulais être sûre que tu n’étais pas mal installé, c’est tout !


Je rougis et baissai la tête, mal-à-l’aise. Peut-être avais-je sauté aux conclusions trop vite et qu’il n’y avait même pas pensé. Si c’était le cas, j’aurais sans doute l’air stupide… Arg, j’avais envie de me taper la tête contre le mur, justement. Qu’est-ce qui m’avait pris de dire ça sans réfléchir ? Mais il était vrai que, dans son contexte, ma question pouvait vouloir dire autre chose.

Fallait-il constamment revoir six fois tout ce qu’on allait dire ? Dans un sens, j’avais appris à le faire lorsque j’étais marchande mais le contexte était bien différent. C'était mon métier, pas ma vie privée.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Arlan
Messages : 182
Age : 28
Âge de votre personnage : 27 ans
Classe : Stratège
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
25.09.14 4:58

Elle avait raison, j'étais plutôt sûr de moi. Pour certaines choses, en tout cas. Mes choix, mes valeurs, la voie que je traçais vers mon avenir... notre avenir, peut-être ? Mais nous avions encore le temps pour ça. Si elle parvient à me supporter durant un mois, on en reparlera.

Quant au coup des matelas, ce n'était pas tant qu'ils soient durs comme la pierre, mais après des générations d'étudiants, ils étaient déformés et très inconfortables. Encore un sujet sur lequel il serait temps de s'attarder plus tard, cela dit.

En ce moment, le spectacle de Jehny confuse et rougissante manqua de me faire éclater de rire. Un rire que je retins, pourtant. Lorsqu'un être cher est blotti contre vous, ce n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus indiqué. Je pris une légère inspiration, attendis quelques secondes pour me calmer et lui murmurai sur un ton chaleureux :

« Tu es mignonne quand tu es embarrassée. »

Dégageant l'une de mes mains, je la passai sous son menton pour lui relever la tête et lui donner un nouveau baiser, le faisant durer tout le temps nécessaire pour en profiter pleinement, cette fois. Sans pourtant m'empêcher de le ponctuer d'un malicieux :

« Mais encore plus lorsque tu es embrassée... »

Par moi, cela va sans dire.

_________________

Avatars alternatifs:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   
05.10.14 23:37

Sa réaction était soit bien mieux soit bien pire que ce que j’avais anticipé. Je n’arrivais pas à choisir. Bon, je supposais qu’être qualifiée de « mignonne » n’était pas négatif dans cette situation, même si j’avais sérieusement l’impression qu’il s’était retenu pour ne pas se moquer de moi.

Un nouveau baiser, plus long cette fois. Je fermai les yeux, me laissant faire avec plaisir. Il fut suivi d’un petit jeu de mots moqueur.

-Tu ne pouvais pas t’en empêcher, pas vrai ?

Malheureusement, je n’avais pas les moyens de lui rendre la pareille. À cause de lui, j’avais quand même l’impression que mon sang avait définitivement élu domicile dans mes joues, et ça l’amusait en plus. J’eus l’idée de lui piquer ses lunettes, mais ça aurait été plutôt puéril comme réaction et j’aurais pu les briser.

Quoique, en parlant de lunettes…

Doucement, je retirai ces derniers du visage d’Arlan que je dévisageai de longues secondes avec curiosité par la suite.

-Huuuuuuummmmm, fis-je d’un air beaucoup plus sérieux que je l’étais vraiment.

Bon, je me demandais juste ce à quoi il ressemblait sans ses lunettes. Finalement, il était pas mal avec ou sans, mais je crois que je le préférais avec. C’était peut-être une question d’habitude. J’hochai la tête avec un sourire au coin pour lui montrer qu’il avait passé le « test ». Tiens, à cette distance, arrivait-il à me voir correctement ?

Poursuivant mon inspection, je levai le menton pour fixer le plafond et plaçai les lunettes quelques centimètres devant mes propres yeux. Ah ouais, c’était quand même flou. Il me fallut cligner quelques fois des paupières pour chasser l’effet de distorsion.

-Tiens, dis-je en les lui remettant délicatement. Désolée, je me posais juste quelques questions là-dessus.

J’aurais aussi pu lui demander de me les passer mais… nan. Je posai mes lèvres sur les siennes pour me faire pardonner mon indécente impulsivité.

-Dis, tu arrives quand même à voir un peu sans ? En combat, ce doit être un sacré désavantage…

Oui, il y avait une certaine inquiétude dans ma voix. En même temps, si quelqu’un réussissait à les lui retirer, Arlan se retrouverait en très mauvaise posture s’il ne pouvait pas se débrouiller sans elles.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It Makes No Difference Who We Are   

 

It Makes No Difference Who We Are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» CAPPIE Ϟ I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes.
» KAHINA AMENESTY KEALOHA ✱ what doesn't kill you makes you stronger
» Help!!! Picture of PCB in New Delta / Vewlix
» "Might makes right !"
» Imogen R.E. Ginstorm | Music makes the world go around

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum