Partagez | 
 

 Le hasard fait bien les choses || Jehny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kiréide
avatar
Nathaniel
Féminin Messages : 19
Age : 20
Âge de votre personnage : 21 ans
Classe : Voleur
Royaume : Kiréïde

MessageSujet: Le hasard fait bien les choses || Jehny   
14.08.14 0:40

Le soleil se couchait sur la ville; les gens commençaient à rentrer chez eux, les commerces fermaient tranquillement leur porte. Bref, la tranquillité que je recherchais tant revenait. J'avais enlevé ma capuche afin de mieux sentir le vent dans mes cheveux; c'était une des rares occasions que je l'enlevais en pleine ville. J’étais assis sur la bordure d’un toit, mes pieds dans le vide et je regardais le couché de soleil; c’était paisible, harmonieux, cal…

-Hey toi là-haut! Descends tout de suite!

J’étouffai à demi-voix un sacre; il m'avait vu. Trop tard pour s'enfuir vu qu'il mon visage était à découvert; génial, manquait plus que cela. Pourquoi devait-il y avoir des gardes au moment que je ne voulais pas qu’il y en aille? Mais bon, c’est vrai que j’étais perdu dans mes pensées et que j’aurais dû plus porter attention. Mon faucon s’était blessé dernièrement à l’aile, ce qui n’aidait pas le cas. J’étais tentée de simplement les envoyer promener, mais vu qu’ils étaient là, autant en profiter pour les ennuyer un peu.

- Mais c’est vous qui devriez monter! La vue est vraiment belle d’ici, je vous l’assure, répondis-je, non sans cacher mon amusement.
-Arrête de faire ton petit malin et descends!
-Et si je vous réponds « non » ?, dis-je sur un ton plus que provocateur.

Sûrement étaient-ils susceptibles (ou est-ce moi qui les ait trop provoqués?) puisque l’un deux dégaina son arc, mais ne me visa pas;  étais-ce censé me faire peur? Si oui, c’était totalement raté : je n’étais pas un simple citoyen, mais cela, ils ne le savaient pas. Je devais avouer que je n’avais pas envie de m’attirer de gros ennuis ce soir, mais pas pour m’empêcher de m’amuser un peu.

Je me jetai en bas, en plein où les deux gardes se trouvaient. Me voyant tomber, ils se tassèrent sans même se faire prier et j’atterrissais au sol en effectuant une roulade avant de me relever, dos à eux.  Je sentis leurs regards pesés sur moi, mais je savais qu’ils n’allaient pas tirer; je n’avais rien fait d’assez grave pour mériter une de leur flèche. Mais je savais qu’ils avaient vu mon épée et c’est ce qui les poussa à être encore plus sur leur garde.

- Retourne-toi, les mains sur la tête, ordonna l’archer, me menaçant de son arme pour renforcer sa soi-disant autorité.

Je ris, leur obéissant sans trop broncher. Je leur envoyai un commentaire légèrement sarcastique, sans me départir de mon sourire pour les narguer;

-Même quand je suis gentil, vous restez aussi méchant…. Comme c’est dommage…
-Ferme ta gueule, me force pas à te faire taire, vociféra le deuxième.
-Hey, j’ai jamais forcé personne moi!

Je m’étais préparée d’avance à ce qu’ils veuillent se battre; tous deux tenaient fermement leur arme, les poings serrés et la mâchoire crispée.  J’eus raison puisque mon commentaire fut la goutte de trop : l’un banda son arc rapidement tandis que l’autre sortit son épée de son fourreau. Ils s’attendirent sûrement à ce que je sorte aussi mon épée, mais je n’en fis rien; j’attendais à ce qu’ils fassent le premier mouvement, puisque mes lames secrètes n’attendaient que cela.

-Vous voulez vraiment qu’on en arrive là? , finis-je par dire, mon ton s’étant assombrit, devenant assez menaçant.

_________________
Life asked death;
«Why do people love me, but hate you? »


Death responded;
« Because you are a beautiful lie. And I'm a painful truth
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses || Jehny   
14.08.14 23:28

Les rues se vidaient tranquillement, les gens disparaissaient en même temps que le soleil. Pour certains, c’était l’heure où on pouvait sortir sans être dérangé. Pour d’autres, c’était celle où il fallait redoubler de prudence lorsqu’on mettait un pied dehors.

Je devais me trouver entre les deux. Je ne me plaignais aucunement du calme ambiant, mais il était aussi vrai que la pénombre faisait souvent sortir les gens peu fréquentables. Quoique ça ne me faisait pas spécialement peur malgré la criminalité assez présente. J’étais loin d’être sans défense.

Je m’arrêtai quelques secondes, tout avait l’air calme. Avait l’air.

-Ferme ta gueule, me force pas à te faire taire !

-Hey, j’ai jamais forcé personne moi !


Bon, qu’est-ce que c’était que ça ? Ça semblait proche en tout cas. Par curiosité et parce que c’était légèrement suspect, je me dirigeai rapidement vers les voix. Quelques secondes plus tard, je me retrouvais donc devant un petit groupe de gardes et un homme qui leur faisait face avec les bras sur la tête. Autant les premiers étaient visiblement irrités, autant l’autre paraissait plutôt à l’aise dans cette situation. Et ce malgré le fait qu’il soit tenu en joue par un arc et qu’un garde avait l’épée sortie de son fourreau.

-Eh ! dis-je d’une voix forte, Qu’est-ce qui se passe ici ?

-Et de quoi j’me mêle !? cracha le garde avec l’épée.

OK, quelqu’un avait mal dormi la nuit dernière…

Avant que je n’aie le temps d’ajouter quoi que ce soit, un autre garde lui chuchota quelques mots à l’oreille. Voyant les couleurs disparaître de son visage, je me contentai de croiser les bras.

-Dame Alina ? bredouilla-t-il, celui qui venait de lui donner l’information sur mon compte hocha rapidement la tête pour confirmer, Pardonnez-moi, je ne vous avais pas reconnue…

Même je n’étais pas leur supérieure directement, sans doute que me manquer autant de respect n’était pas la meilleure chose à faire. Du coin de l’œil, je vis un autre garde regarder son voisin qui haussa les épaules d’incompréhension. Un autre gardait son attention sur le civil devant.

-J’ai cru remarquer
, répliquai-je froidement, Alors, puis-je savoir pourquoi vous menacer cet homme ?

S’il avait été un criminel dangereux, ne devraient-ils pas avoir tous sortis leurs armes en guise de précaution, entre autres ?

-Eh bien… hum…

Le porte-parole officiel se racla la gorge pour reprendre ses moyens. Personne n'avait l'air de vouloir lui donner un coup de main.

-Nous avons trouvé cet homme en haut d’un bâtiment, alors nous lui avons logiquement intimé l’ordre de descendre.

-Ce qu’il semble avoir fait.


-Effectivement, mais non sans avoir d’abord refusé puis visé deux de mes hommes en sautant, sans parler de ses nombreuses railleries et provocations. Nous comptions simplement lui montrer qu’il fallait respecter ceux qui les protégeaient jour après jour !

Je soupirai, c’était donc ça.

-D’accord, je comprends que vous soyez agacés par ce comportement, mais cela justifie-t-il vraiment de le menacer avec vos armes ? Vous comptiez le passer à tabac aussi ?

Aucun ne répondit, le regard fuyant. Avais-je fait mouche avec ma dernière question ?

-Il y a sûrement dans cette ville des personnes qui méritent plus d’être réprimandées, pourquoi ne pas les chercher au lieu de perdre votre temps ici ? Et essayez de ne pas donner l’image d’agressifs qui s’attaquent à tous ceux qui les regardent de travers au passage.

Non sans marmonnements dont je ne voulais même pas connaître le contenu, les gardes s’éloignèrent. Je devais admettre être légèrement irritée moi-même, belle façon de s’attirer la confiance du peuple en ces temps sombres ! Mais bon, j’étais contente de les avoir ramenés à l’ordre sans accrocs, j’avais sans doute eu plus de chance que d’autorité sur ce coup-là. Juste le fait que l’un d’entre eux savait qui j’étais avait bien facilité l’affaire.

Je me tournai enfin vers l’homme.

-Un conseil, attirer les foudres des gardes n’est peut-être pas la meilleure idée si on veut éviter les ennuis. Ils auraient pu vous faire passer un mauvais quart d'heure.


Il était peut-être aussi armé, mais eux avaient l'avantage du nombre.

Je l’examinai quelques secondes, penchant légèrement la tête sur le côté. Il m’avait l’air… familier. Quelque chose dans les yeux peut-être…

-Excusez-moi, on ne s’est pas déjà rencontrés… ?
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Nathaniel
Féminin Messages : 19
Age : 20
Âge de votre personnage : 21 ans
Classe : Voleur
Royaume : Kiréïde

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses || Jehny   
15.08.14 21:37

Je fixai la femme qui venait d’arriver à ma rescousse (si on peut appeler cela comme ça) et qui se fit répondre assez amèrement par le garde pour s’être interposée (j’avais soudainement envie de fermer sa trappe à celui-là ). Non pas que je désapprouvai le fait qu’elle se soit mêlée de ce qui ne la regarde pas, mais c’était une situation assez délicate en ce moment, qui pouvait dégénérer assez rapidement. J’étais capable de m’occuper d’eux et je tenais à ce que la demoiselle le comprenne.
Avant même que j’ai le temps de dire quoi que ce soit, le garde devint blanc comme un drap suite à ce que son coéquipier lui avait dit, puis il enchaîna;

-Dame Alina ?

Là, on aurait dit que j’avais reçu un coup dans le ventre parce que je me sentais incapable de respirer. Que le soldat m’ait dit qu’il était mon père aurait eu le même effet. Maintenant que je savais que j’étais en face d’une Alina et qu’en plus elle possédait un titre, je reportai encore plus mon attention sur elle. Ces traits m’avaient paru familiers tout à l’heure, mais je n’y avais pas porté réflexion. Alors que je regardai et écoutai plus attentivement, l'évidence me frappa; les yeux, les contours du visage, sa voix… Putain; étais-ce vraiment elle? C’était fou comme elle avait changé…

J’écoutai  d’une oreille le débat; une partie de moi vagabondait déjà dans le passé alors que je me repassai les plus beaux souvenirs de mon enfance. Il n’y avait plus aucun doute; qui cela pourrait-il être d’autre? Un éclair de honte me frappa soudainement; pourquoi n’étais-je pas allée la revoir? Elle ne sait absolument rien de ce qui est arrivé à ma famille, encore moins où j’étais, ce que j’avais fait et ce que je savais. Le devoir et la protéger avant tout... mais maintenant qu’elle était devant moi, je n’avais aucun échappatoire, aucune explication honnête à lui donner sans la mettre en danger. Et je détestai mentir, surtout à des proches.

Je ne mettais pas vraiment préparé à l’éventualité de la revoir aussi hasardement dans une ville grande. Les chances étaient infimes et pourtant toujours là… La grande question que je me posais; comment allait-elle réagir? C’est ce qui me faisait le plus peur. (ouais, j’ai peur d’elle, mais pas des gardes….cette logique.) Mais je ne comptais pas fuir devant elle; peu importe ce qui allait se passer, je comptais lui faire savoir que j’étais encore là.

Je sortis rapidement de mes réflexions quand j’entendis un tintement d’épée; je redevins aussitôt sur mes gardes, mais je vis que c’était inutile puisque les soldats rangèrent leurs armes avant de s’en aller. Je les fixais du coin de l’œil tout en pensant que finalement, on n’avait pas toujours besoin de ses armes. Je devais avouer qu’elle n’avait pas la langue dans sa poche (comme la plupart des Alina d’ailleurs). C'était un beau coup, je devais l'avouer.

-Un conseil, attirer les foudres des gardes n’est peut-être pas la meilleure idée si on veut éviter les ennuis. Ils auraient pu vous faire passer un mauvais quart d'heure.


Je lui souris légèrement; en fait,  j’aurais sûrement pu leur en faire voir de toutes les couleurs à ses gardes. L’avantage d’un voleur est l’effet de surprise et la plupart des soldats ne s’attendaient pas à ce que le citoyen réplique lorsqu'il a les mains sur la tête. Surtout quand les armes n’étaient pas visibles. Et tu repars aussi vite que tu es venu. C'est sûr que le visage découvert, c'était plus que risqué et je voulais éviter par dessus tout que les gardes n'aient pas de portrait de moi. Ils étaient déjà assez énervants de même.

-Excusez-moi, on ne s’est pas déjà rencontrés… ?

Il y avait un seul mot, un simple mot, qui me brûlait les lèvres depuis tout à l’heure et qui répondrai à sa question;

-Jehny..?

_________________
Life asked death;
«Why do people love me, but hate you? »


Death responded;
« Because you are a beautiful lie. And I'm a painful truth
Voir le profil de l'utilisateur
Kiréide
avatar
Jehny
Féminin Messages : 171
Age : 21
Âge de votre personnage : 18 ans
Classe : Guerrière
Royaume : Kireïde

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses || Jehny   
16.08.14 20:10

-Jehny..?

Il paraissait hésitant, mais il me connaissait apparemment. Quelles étaient les chances que cet inconnu aux allures familières connaisse une autre Jehny me ressemblant ?

-En effet. Qui… ?

J’observai attentivement ses traits. Maintenant que je savais que nous nous connaissions, l’impression  de familiarité devenait plus forte. Réfléchissions, c’était quelqu’un de suffisamment proche pour m’appeler par mon prénom et que je ne devais pas avoir vu depuis assez longtemps…

Oh. Ce pourrait-il… ?

Je m’approchai lentement. Sa voix, ses yeux, son visage. Ce n’était plus l’adolescent que je connaissais, mais ce ne pouvait être que lui.

-Nath !? Nathaniel !!? Oh bon sang, c’est bien toi !?

Mon cousin, le frère d’Abi. Cela faisait combien de temps qu’il avait disparu ? Cinq années si je me souvenais bien. Cinq longues années.

Je restai figée quelques secondes avant de pratiquement me jeter dans ses bras.

-Tu m’as manqué, Nath ! Où ce que tu étais passé ? Depuis combien de temps es-tu là ? Abi est au courant de ton retour ?

Tout en le serrant contre moi, je songeai, amusée, que mon comportement devait un peu le surprendre. Et oui, la petite fille timide et réservée avait un peu changé.

Mais la gravité de mes questions me fit réagir. Cinq années sans la moindre nouvelle, et même s’il était de retour, qu’est-ce qui me disait que j’aurais été au courant s’il n’y avait pas cette altercation ? Et puis, qu’est-ce qu’il fichait sur les toits et à narguer des soldats ? Doucement, je le lâchai et fit un pas en arrière, l’examinant de haut en bas. Il avait changé lui aussi. Les sourcils froncés, je mis mes mains sur mes hanches et le regardait droit dans les yeux. Toute heureuse que j’étais, je ne pouvais faire abstraction à l’étrangeté de la situation.

Je vais de demander des comptes à des gardes armés et irrités, pourquoi me gênerais-je pour son cas ?

-Sérieusement, où étais-tu ? On se faisait un sang d’encre ici ! Qu’est-ce qui s’est passé ces cinq dernières années pour que tu ne nous donnes aucun signe de vie ? Et Pourquoi est-ce que je te retrouve avec des ennuis avec les gardes ?


Nous avions pas mal de choses à nous dire, d'un côté comme de l'autre, mais autant commencer par ça.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses || Jehny   

 

Le hasard fait bien les choses || Jehny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Laissez le hasard faire les choses
» Une vidéo juste énorme qui résume bien des choses !
» Bannissements, les questions, les recours
» Le Centre ??? Une région qui me fait bien rigoler !!
» [Clos] Imaginarium : La Finale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum